Dialogues pour un Canada vert

Le Canada a tout ce qu'il faut pour... (Image du site Dialogues pour un Canada vert)

Agrandir

Le Canada a tout ce qu'il faut pour relever avec succès le défi des changements climatiques; la question n'est plus «si», mais «comment»? affirme l'auteure.

Image du site Dialogues pour un Canada vert

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Le Soleil

Le Secrétaire des Nations Unies, Ban Ki-moon, a mis les pays du monde au défi d'augmenter l'ambition de leurs politiques climatiques afin de limiter le réchauffement de la Terre. Il vise à susciter des engagements significatifs à la Conférence Paris-Climat 2015, afin d'en faire un tournant dans l'histoire des négociations internationales sur les changements climatiques.

L'initiative Dialogues pour un Canada vert, qui regroupe plus de 60 universitaires de toutes les provinces, a répondu à cet appel en identifiant des orientations stratégiques qui pourraient être immédiatement adoptées partout au Canada pour réduire les émissions de gaz à effet de serre (GES). Ces orientations seront révélées dans le document Agir sur les changements climatiques : Solutions d'universitaires canadiens et canadiennes, qui sera rendu public le 18 mars 2015 à Montréal, lors du Salon international des technologies environnementales, Americana.

Une telle concertation d'universitaires est sans précédent. Elle a permis de rassembler certains des meilleurs penseurs du pays, qui se sont penchés, ensemble, sur les solutions à apporter tout en tenant compte des circonstances du pays.

Nous avons travaillé avec OURANOS, un consortium de recherche créé en partenariat par le gouvernement du Québec, Hydro-Québec, Environnement Canada et quatre universités, pour préparer des scénarios climatiques pour le Canada et basés sur des scénarios de réduction des GES provenant du Groupe intergouvernemental d'experts sur l'évolution du climat. Ces scénarios climatiques montrent que des actions de réduction des émissions de GES ambitieuses et immédiates à l'échelle mondiale limiteraient les augmentations de température au Canada. L'inaction n'est pas une option; nous devons et pouvons agir dès aujourd'hui. 

Selon le principe du pollueur-payeur, nous proposons d'attribuer un prix national sur le carbone, ce qui aurait pour effet de faciliter la mise en place de mesures de réduction des émissions. Nous sommes d'avis que le déploiement de réseaux électriques intelligents reliant les provinces canadiennes permettrait de combiner la production hydroélectrique actuelle avec l'utilisation des ressources énergétiques renouvelables à exploiter qui abondent à travers le Canada. 

De tels réseaux permettraient d'atteindre la cible pancanadienne d'une électricité à 100 % faible en émissions de GES d'ici 2035. Cette cible permettrait de hisser le Canada parmi les chefs de file en électricité verte à l'échelle internationale, en plus d'offrir une énergie à faibles émissions pour l'industrie, le transport et le secteur du bâtiment.

Nous estimons que la conversion à une électricité à faibles émissions de GES constituerait une première étape cruciale permettant au Canada d'atteindre un objectif de réduction des émissions de 80 % d'ici 2050. À court terme, le Canada, en accord avec sa position historique consistant à s'aligner avec les cibles des États-Unis, pourrait adopter une cible de réduction de 26 à 28 % d'ici 2025 par rapport aux émissions de 2005. Il est temps que le Canada se joigne aux autres pays développés tels la France, le Royaume-Uni et la Norvège, reconnus internationalement comme chefs de file en matière de lutte aux changements climatiques.

Les cibles que nous proposons peuvent sembler radicales, mais la transition vers une société à faibles émissions de GES est déjà en train de devenir le moteur d'une nouvelle économie verte. Ainsi, l'Agence internationale de l'énergie (AIE) estime qu'en 2011, le marché pour des investissements de rendement énergétique se situait entre 310 et 360 milliards $US. Ce marché a produit des résultats. Sans ces efforts soutenus sur quatre décennies, les pays membres de l'AIE consommeraient 2,5 fois plus d'énergie qu'ils ne le font aujourd'hui.

La transition que nous proposons offre une occasion de changer le cours du développement de façon à améliorer à la fois la qualité de vie de la population et les conditions environnementales. Nous croyons que ce «rêve» de transformer notre économie permettrait la mobilisation de la société autour d'innovations techniques et sociales et constituerait la base d'une nouvelle vision d'avenir. Cette transition demande de passer à l'action dès maintenant en appliquant les politiques les plus efficaces et en ajustant les efforts au fil du temps, sur la base de l'expérience acquise.

Il est grand temps de proposer des options viables de politiques climatiques pour le Canada. Avec le dépôt de notre rapport Agir sur les changements climatiques, nous souhaitons : encourager l'action à tous les niveaux, des communautés locales aux gouvernements; fournir des informations pertinentes pour le Sommet sur le climat des premiers ministres, prévu en avril 2015; stimuler des discussions constructives au cours des prochaines élections fédérales et aider le Canada à adopter des objectifs ambitieux et basés sur des faits en matière de réduction des émissions de GES à la Conférence Paris-Climat 2015.

Le Canada a tout ce qu'il faut pour relever avec succès le défi des changements climatiques; la question n'est plus «si», mais «comment»?

Notre rapport pourra être téléchargé à partir du 18 mars sur notre site internet : www.sustainablecanadadialogues.ca/fr/vert

Catherine Potvin, Département de biologie, Université McGill et plusieurs cosignataires

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer