Se pincer le nez et attendre...

L'Hôtel-Dieu de Québec... (Photothèque Le Soleil)

Agrandir

L'Hôtel-Dieu de Québec

Photothèque Le Soleil

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Le Soleil

(À Diane Lamarre, députée de Taillon et critique de l'Opposition officielle en matière de santé et d'accessibilité aux soins)

J'ai personnellement passé la fin de semaine du 1er juillet 2012 aux soins semi-intensifs de l'Enfant-Jésus, où j'ai été traité comme un roi. Le problème est que je devais être transféré sur un lit régulier, sur l'un des étages, le vendredi, mais une administratrice a décidé de fermer les lits pour la fin de semaine de trois jours. Le personnel en place ne comprenait pas pourquoi puisque l'urgence débordait déjà. Le dimanche, probablement à temps triple, cette administratrice est entrée d'urgence pour ouvrir les lits qu'elle avait fermés le vendredi.

Je me souviens aussi de la saga autour des laboratoires d'oncologie construits à coups de centaines de millions de dollars devant L'Hôtel-Dieu de Québec qui étaient prêts en mai, mais dont le budget d'exploitation n'était prévu que pour un vote des administrateurs en septembre seulement.

Je me souviens aussi du déménagement des patients du 15e étage de L'Hôtel-Dieu de Québec vers le 7 ou 8e étage pour faire place aux bureaux de l'administration. Les patients déménagés plus bas ont toutefois pu bénéficier d'un bain orthopédique (ou thérapeutique)... «connecté» 18 mois plus tard et après une sortie publique du personnel, faute de budget. Comme si aucun plombier n'était disponible dans l'hôpital ou que le vendeur ne pouvait pas l'installer.

Je me souviens des bureaux de la régie régionale sur les terrains du Centre de réhabilitation de Québec (ex-François-Charron) qui a été construit à un prix sensiblement équivalent au budget d'un nouveau bloc opératoire à l'Hôpital Laval. Le bloc rénové à grands frais ne pouvait opérer et l'équipe médicale a été dissoute. Et je ne vous rappellerai pas l'oubli de 95 millions $ lors de l'ouverture du Centre mère-enfant : les administrateurs avaient oublié d'acheter les meubles, tous les meubles, pour 95 millions $ de meubles...

Là, ils seront 6000 de moins pour prendre ces décisions. Je n'aime pas Barrette, mais je vais me pincer le nez et attendre voir ce que ça va donner.

Eric Barnabé, orphelin politique... pour l'instant, Québec

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer