Projet controversé à Sainte-Brigitte-de-Laval

L'auteure de cette lettre s'insurge contre le projet... (Photothèque Le Soleil, Erick Labbé)

Agrandir

L'auteure de cette lettre s'insurge contre le projet d'implantation d'une station essence Shell à Sainte-Brigitte-de-Laval, sur le terrain mitoyen d'une résidence.

Photothèque Le Soleil, Erick Labbé

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Le Soleil

Vous avez certainement entendu parler, en 2013, du projet controversé d'implantation d'une station essence Shell, à Sainte-Brigitte-de-Laval (juste à côté d'une maison ancestrale et en face de résidences familiales avec jeunes enfants).

Une grande mobilisation citoyenne, un changement de pouvoir lors des élections municipales et l'adoption d'un nouveau PIIA laissaient croire que ce cauchemar était bien terminé.

Mais non. Suite à une rencontre avec notre nouvelle administration municipale, le dossier a été réactivé. Tout serait conforme pour que ce dossier aille de l'avant. En deux jours, le permis pourrait être octroyé.

Comment en 2015, peut-on imaginer qu'une station essence puisse s'installer sur le terrain mitoyen d'une résidence et qu'elle puisse, de par les règlements actuels, y installer ses pompes à six mètres  de la limite d'une propriété? C'est un non sens! Qui plus est, juste à côté d'une maison ancestrale. Et juste en face de plusieurs résidences de jeunes familles.

Des études réalisées par l'Institut national de la santé et de la recherche médicale en France (INSERM) et par l'Université espagnole de Mursa démontrent les risques importants pour la santé de vivre à proximité immédiate d'une station essence. Pour les enfants, ce serait un risque de leucémie multiplié par quatre. D'autres études sont en cours, notamment du côté de Santé Canada.

Qu'attendent les municipalités pour appliquer un principe de précaution et ajuster leurs règlements en interdisant ce type de construction à moins de cent mètres d'une résidence ?

Qu'attend la Ville de Sainte-Brigitte-de-Laval pour s'opposer au projet de station essence Shell qui viendrait s'installer dans une zone mixte où la présence d'habitations est largement majoritaire? Des règlements, ça se change. La société évolue. Le devoir des élus n'est-il pas de voir au bien-être de la population?

Qu'attendent Shell et Sobeys pour adopter des politiques de développement écoresponsables et respectueuses? Deux stations essence desservent déjà la petite municipalité de Sainte-Brigitte-de-Laval reconnue pour la beauté de ses paysages et pour sa qualité de vie.

Qui peut leur faire entendre raison?

Norma Yaccarini et Didier Bonaventure, Sainte-Brigitte-de-Laval

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer