Quelques idées d'urbanisme...

C'est une vraie chance que la ville de... (Photothèque Le Soleil, Pascal Ratthé)

Agrandir

C'est une vraie chance que la ville de Québec soit encore en voie de développement, mais pourquoi la développer vers les périphéries quand il y a encore des sites centraux? demande l'auteur.

Photothèque Le Soleil, Pascal Ratthé

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Le Soleil

(Au maire de Québec Régis Labeaume et à ses urbanistes)

Nous avons été contents de vous entendre parler de densification urbaine. C'était logique, car cela amène une économie de terrains, de réseaux utilitaires - rues, aqueduc, égout, électricité, et surtout transport et temps consommé pendant les déplacements. On aurait aussi voulu voir l'application dans la vraie vie de ce principe raisonnable. Remplir des petits trous ici et là par des nouvelles bâtisses peut être profitable pour les taxes, mais pas assez.  On attend aussi avec impatience les constructions au bout du pont Lavigueur, cela va sûrement améliorer une zone délaissée.

C'est une vraie chance que la ville soit encore en voie de développement, mais pourquoi la développer vers les périphéries quand il y a encore des sites centraux? Tous ceux qui descendent l'autoroute Laurentienne vers le centre-ville se posent encore la question : que fait-il ce beau, grand terrain planté de poteaux de bois en pleine ville? Il appartient à Hydro-Québec, mais HQ n'est-elle pas une société d'État? Pose-t-on encore, en 2015, des poteaux de bois quelque part?

Il y a aussi les entrepôts de la Ville, qui occupent un beau, grand terrain sur la rive sud de la rivière Saint-Charles, pas si beau à voir pour les promeneurs et les cyclistes qui passent sur les sentiers des deux rives. Il se trouve à quelques minutes de la haute ville, du parc industriel et de l'hôpital. Ces sites ont sûrement une position plus centrale, plus chère en taxes et moins chère en réseaux que les terres des Soeurs de la Charité.

On va avoir bientôt l'amphithéâtre et son quartier, qui vont attirer plein de monde et dont la gestion de la circulation et du stationnement sera un vrai défi. Le  pôle commercial Fleur de Lys était déjà une attraction forte. Il semble alors que le rajout d'une passerelle piétonne sur la rivière Saint-Charles ne sera pas de trop! Elle pourrait canaliser la population de la rive sud de la Saint-Charles vers Place Fleur de Lys. Surtout qu'elle était promise depuis longtemps...

Cristina Maxim, architecte à la retraite, Québec

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer