Liberté d'expression

L'affiche dont fait mention l'auteur... (Photothèque Le Soleil, Jean-Marie Villeneuve)

Agrandir

L'affiche dont fait mention l'auteur

Photothèque Le Soleil, Jean-Marie Villeneuve

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Le Soleil

Dans l'édition du Soleil du 12 janvier, on voyait un manifestant avec une affiche mentionnant qu'il était pour la liberté d'expression tout en soulignant: dans le respect. Visiblement, il y a quelques notions qui sont mal comprises.

Bien que le respect soit une bonne chose en soi, il s'agit d'un concept très variable selon les lieux, les cultures et les époques. Des millions de choses ou d'actions sont offensantes pour l'un et inoffensives pour l'autre, avec des conséquences trop souvent disproportionnées. 

Doit-on rappeler que le Salman Rushdie vit toujours dans la peur d'être assassiné pour cause de manque de respect à l'Islam dans des romans, que Raif Badawi a été condamné à 1000 coups de fouet pour des raisons analogues, que de nombreux journalistes sont en prison pour avoir manqué de «respect» envers des politiciens, des dirigeants ou des dictateurs? Le pseudo «manque de respect» sert régulièrement de prétexte à l'emprisonnement, la torture et le bâillonnement dans de nombreux pays. 

Je ne veux surtout pas faire l'apologie de l'insulte, mais on doit clairement affirmer que la liberté d'expression ne peut pas et ne doit pas être muselée par la notion de respect.

Comment pourraient travailler les caricaturistes de la planète s'ils sont soumis au «respect» de leurs sujets, selon les critères de chacun des sujets? Quelle folie et quelle perte ce serait d'interdire aux romanciers, aux compositeurs, aux cinémas d'inventer certains types d'histoires ou de scénarios au nom du respect ?

Nous défendons la liberté d'expression, car c'est elle qui permet de remettre en question les idées reçues, de modifier les comportements ou de se battre pour plus de justice. Cette liberté est fondamentale au développement des sociétés.

Les millions de manifestants qui ont parcouru les rues le 11 janvier sur toute la planète ne l'ont pas fait pour le droit de diffuser les bulletins de météo, mais pour le droit de s'exprimer, de contester, de raconter, de rire ou de se moquer librement les uns des autres ou de n'importe quel sujet, incluant les sujets religieux et tout cela, même quand ça n'est pas respectueux.

Merci d'être contre la violence et merci de défendre la liberté d'expressions, même et surtout lorsqu'elle n'est pas respectueuse. 

Louis Paré, Québec

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer