Sabrer les rémunérations

Percy Downe soutient que même si le gouvernement...

Agrandir

Percy Downe soutient que même si le gouvernement détient une liste de plus de 100 personnes possédant des millions de dollars dans des comptes de banque au Liechtenstein, rien n'a été fait pour enrayer le phénomène.

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Le Soleil

Monsieur le premier ministre,
Permettez-moi la suggestion suivante : couper pour un temps, non pas dans les services, ni dans les postes, mais dans toutes les rémunérations venant de l'État, en commençant immédiatement par celles des hauts dirigeants eux-mêmes de votre gouvernement.

Les rémunérations représentent les trois quarts des dépenses budgétaires de l'État, qui atteindront bientôt les 100 milliards $. En les réduisant universellement de 5 %, ce qui revient à 2,5 % dans la plupart des cas après impôts, votre objectif serait atteint et même un peu dépassé. Simplement. Le temps qu'il faudra pour retrouver l'équilibre budgétaire recherché. En se rappelant que l'avait déjà fait le gouvernement de René Lévesque : n'était-ce pas temporairement autant que de 20 % ainsi que régression permanente d'un échelon dans les grilles de rémunération?

Pas de coupes sauvages de services. Pas de mises à pied cruelles des salariés les moins protégés (n'oublions pas que les pires drames d'une personne ou d'une famille sont la perte d'un être cher ou d'un emploi), Pas de ces milliers d'instances administratives où on passe plus de temps à la gestion démotivante des mises à pied et autres coupes qu'en travail constructif et rigoureux. N'acceptons qu'un seul lieu de véritables combats et débats, celui, démocratique, de l'Assemblée nationale. Pas celui de la rue dont ne sortiraient vainqueurs, après capitulations à la pièce de l'État, les groupes d'intérêt les plus puissants et menaçants.

La haute direction de l'Université Laval vient de donner le ton en appliquant une coupe de 3 % à sa propre rémunération. Vous pourriez vous en inspirer en réduisant immédiatement celle de tous les hauts dirigeants de votre gouvernement. Geste simple, concret, symboliquement fort, qui ne réduirait personne à la pauvreté mais diminuerait l'âpreté des affrontements qui ne font que commencer.

Hubert Laforge

professeur, doyen (UL), recteur (UQAC) à la retraite, ancien dirigeant syndical (UL)

physicien et psychologue, auteur d'ouvrages sur l'analyse statistique de variables complexes

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer