Il y a des limites à faire sa part!

L'auteure a fait réagir des élèves au texte... (Photothèque Le Soleil)

Agrandir

L'auteure a fait réagir des élèves au texte suivant: «Les ratios profs-élèves seront augmentés, la composition des classes ne tiendra plus compte des élèves handicapés et en difficulté et les enseignants devront travailler 35 heures au lieu de 32, soit près d'un mois de bénévolat par année scolaire».

Photothèque Le Soleil

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Le Soleil

Au nom de l'économie, quel saccage pour dévaloriser la profession d'enseignant! Quel chemin tordu pour attiser une colère qui ne mourra jamais! Quelles stratégies non pensées pour lentement détruire la valeur de l'éducation! De grâce, décideurs et patrons, pensez avant d'agir et invitez des enseignants à votre table avant de prendre de telles décisions qui pourraient, somme toute, laisser des traces catastrophiques et indélébiles dans l'histoire du Québec. Les jeunes eux-mêmes n'en reviennent pas et craignent le futur. Voici leurs commentaires.

Dans une classe de 5e secondaire, les propositions gouvernementales ont été résumées. Ainsi le court texte suivant leur a été lu : «Les ratios profs-élèves seront augmentés, la composition des classes ne tiendra plus compte des élèves handicapés et en difficulté et les enseignants devront travailler 35 heures au lieu de 32, soit près d'un mois de bénévolat par année scolaire».

Des propos sensés

«Moi, madame, je suis employé dans un restaurant et je refuserais catégoriquement de travailler trois heures de plus sans être payé. C'est insensé, inacceptable et c'est un non-respect des normes du travail et des droits de la personne. C'est de l'esclavagisme et de l'abus de pouvoir», a lancé Simon.

«Et comment réussirons-nous à étudier calmement avec davantage d'élèves dans nos classes? Nous sommes déjà assez nombreux. C'est déjà un problème», a ajouté Jessica.

«Aussi, c'est vrai que ceux qui ont de la difficulté vont souffrir, mais l'élite également! Pendant que vous essayerez de faire comprendre aux uns, les autres perdront leur temps et auront tendance à penser au mal. L'école deviendra plus ennuyante et incompétente que jamais!» a argumenté Laurie.

«Aussi, ils ont coupé des services dont les jeunes avaient grandement besoin comme l'intervenant en toxicomanie», ont déploré, dans une seule voix, Marylie et Kelly.

Des visionnaires sur le terrain

Pendant la discussion, les jeunes ont soulevé plusieurs points comme l'épuisement des professeurs, le lot supplémentaire de correction et la difficulté à gérer convenablement les classes surchargées et peuplées d'élèves avec des troubles de comportement.

«Plusieurs vont craquer, c'est certain! Aussi, il y aura moins de travail pour les jeunes enseignants qui auront passé quatre ans de leur vie à l'université», a estimé Enrick.

«Le ministre qui a suggéré cela devrait passer une semaine dans une classe de 36 élèves de la 1re secondaire. Il changerait d'idée. Celui qui a décidé cela ne travaille sûrement pas dans une école secondaire et n'est pas conscient des réalités», a renchéri Jérémie.

«J'ajouterais que les profs débordés seront surtout choqués de la situation et ils n'organiseront plus certaines activités», a commenté Frédérique.

Dans la ferme à... y'a des milliers de moutons!

«Le gouvernement veut que les jeunes se transforment en robots. Il veut que nous marchions tous dans le même chemin. L'argent passe en premier et le côté humain est carrément jeté à la poubelle», a déploré Gabriel.

Comment les profs arriveront-ils à enseigner un concept unique à tant de catégories de gens? À cette question, les étudiants ont réfléchi quelques minutes et ont comparé les jeunes des classes du futur à des troupeaux d'animaux où les enseignants seront de vulgaires gardiens.

«Dans tout ce zoo, madame, où sera la place de la pédagogie et de la réussite?» a lapidairement questionné Kassandra.

Chantale Potvin, enseignante en 5e secondaire depuis 1992, Roberval

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer