Âgisme banalisé

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Le Soleil

Le directeur général de l'Association des garderies du Québec, Louis Sénécal, s'indigne des mesures que Québec songe à instaurer et déplore que les libéraux s'attaquent aux jeunes familles pour résorber le déséquilibre budgétaire. L'argent ainsi gagné, croit-il, va servir, non aux jeunes familles, mais à «lutter contre les dettes des autres générations». Voilà, encore fois, une manifestation de l'âgisme ordinaire qui s'est incrusté dans le tissu social et qui finit par être banalisé en occultant une violence sociale sournoise. L'argumentaire de ce directeur relève de la même grossièreté argumentative qu'un célibataire qui se défilerait de sa responsabilité sociale en refusant de payer ses taxes scolaires sous prétexte qu'il n'a pas d'enfant. Ce n'est assurément pas de cette façon, Monsieur Sénécal, que vous aurez l'appui des citoyens plus âgés qui, faut-il vous le rappeler, ont contribué à la mise en place d'une mesure sociale dont les jeunes familles bénéficient aujourd'hui. L'ignorance et les préjugés ont mille façons, hélas, de se dissimuler.

Romain Gagné

Québec

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer