Vendre son âme au diable

Vue intérieure du Centre des congrès d'Ottawa... (Photothèque Le Droit)

Agrandir

Vue intérieure du Centre des congrès d'Ottawa

Photothèque Le Droit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Le Soleil

«Ottawa» devient «Shaw». À l'ombre de la Tour de la Paix, le Centre des congrès d'Ottawa en corolle de tulipe s'appellera désormais Centre Shaw, du nom d'une entreprise de télécommunications.

Le Centre appartient au gouvernement de l'Ontario. Par ce rebaptême, il est dépouillé non seulement du nom de la Capitale, mais aussi de sa raison d'être, la «convention», affichée sur son adresse web unilingue (http://ottawaconventioncentre.com/fr). D'un baiser public-privé, l'Ontario trahit l'identité d'Ottawa pour trente deniers. À quand l'apostasie et la conversion de la Tour de la Paix au «Google Tower»?

Sans mot dire, nous vendons notre âme au diable.

Pascal Barrette, Ottawa

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer