Légionellose: l'ignorance tue

L'auteur souhaite que soit mise sur pied une... (Le Soleil, Erick Labbé)

Agrandir

L'auteur souhaite que soit mise sur pied une formation pour les responsables des tours de refroidissement!

Le Soleil, Erick Labbé

Partager

Le Soleil

Vite une formation pour les responsables des tours de refroidissement!

L'été dernier, 181 personnes étaient hospitalisées et 13 personnes mourraient après avoir contracté la maladie du légionnaire. La cause immédiate: une bactérie présente dans une tour de refroidissement et inhalée par des passants dans le voisinage d'un immeuble de la ville de Québec. Aussi, le mois dernier, le gouvernement du Québec faisait connaître un projet de règlement à l'intention des propriétaires des tours de refroidissement afin d'améliorer la sécurité du public.

Des questions légitimes se posent: «Le gouvernement fait-il les bonnes choses pour réduire les risques de transmission de la légionellose? Est-ce que tout est fait pour prévenir cette terrible maladie?» Le lendemain de la publication du projet de règlement le 16 janvier dernier, nous faisions parvenir des commentaires à la Régie du bâtiment. Elle est restée muette jusqu'à ce jour et la période de consultation prend fin le 4 mars prochain. Aussi, il apparaît approprié de soulever ces questions publiquement afin qu'elles soient traitées en toute transparence comme l'impératif de la santé publique l'exige.

Nous basant sur l'expérience acquise au niveau de la CSST en matière de prévention des accidents de travail, nous insistons sur l'importance de la formation des responsables des tours de refroidissement depuis plusieurs mois déjà. Nous avons offert des services de formation à la Régie du bâtiment depuis plusieurs semaines. Nous attendons toujours une réponse positive de sa part. Pourquoi cette attente?

Le projet de règlement est estimé à 9 millions $ pour les propriétaires des tours de refroidissement. Dans sa forme actuelle, le règlement apparaît comme un poids sur leurs épaules. Alors, pourquoi ne pas les soutenir par un programme de formation? La vie et l'intégrité physique des Québécois et des Québécoises ne le justifieraient pas?

Il y a quelques semaines, nous avons tenu un premier atelier de formation auprès d'une dizaine d'employés et de gestionnaires de tours de refroidissement. Il est étonnant de constater le nombre de mesures pour réduire les risques de transmission de la légionellose qu'ils ont envisagées alors. Cela confirme le constat à l'effet que la formation est un outil privilégié de toute stratégie de prévention. Oui! La CSST l'a compris depuis longtemps : l'ignorance tue. Plus de temps à perdre! Vite une formation pour les responsables des tours de refroidissement!

Mario Bellavance, ing., M. Ing.

Président-directeur général Tour de refroidissement du héron bleu inc.

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer