L'approche Montessori, une solution?

En réaction au texte «Des parents de surdoués montent au front» de la... (Photothèque Le Soleil)

Agrandir

Photothèque Le Soleil

Partager

Le Soleil

En réaction au texte «Des parents de surdoués montent au front» de la journaliste Daphnée Dion-Viens

Actuellement, dans le monde de l'éducation comme dans la société en général, les gens réclament un service personnalisé, un service qui répond à leurs besoins précis. En éducation, ça se traduit par une demande croissante d'intégration des élèves en difficulté aux élèves réguliers, en s'assurant bien que tous y trouvent leur compte. Toujours dans la situation actuelle, il existe des programmes pour des difficultés précises tels l'autisme ou la déficience ou encore d'autres TED (troubles envahissant du développement), et des adaptations pour des enfants qui ont des déficits d'attention avec ou sans hyperactivité (TDAH). Mais, et c'est le constat des parents rapporté par Mme Dion-Viens - qui a de son côté posé la question au ministère de l'Éducation, du Loisir et du Sport (MELS) -, il n'existe pas de programme particulier pour les élèves doués. On doit opter pour une approche individualisée.

Je suis enseignant depuis maintenant 17 ans dans une pédagogie alternative, l'approche Montessori. Comme d'autres le font aussi, Montessori est en soi une approche individualisée où tous trouvent leur compte. Je suis toujours désolé de voir que le MELS ou les différents intervenants dans la sphère publique négligent ces approches, les traitent plutôt comme marginales. Montessori est une pédagogie créée depuis plus de 100 ans maintenant et plusieurs personnalités ont fréquenté ces écoles. On pense, par exemple, aux créateurs de Google qui en font ouvertement la promotion.

Plusieurs aspects de la pédagogie Montessori favorisent l'éclosion d'un sentiment de compétence chez les enfants, qu'ils soient plus lents ou plus rapides que les autres. L'approche Montessori est axée sur le développement global de l'enfant, c'est-à-dire aux plans pédagogique, social et émotif. Bien sûr, nous ne sommes pas parfaits et certaines familles ne trouvent pas ce qu'elles cherchent chez nous, mais je peux vous assurer qu'une famille investie et prête à collaborer avec le milieu scolaire de son enfant pourra vivre une expérience enrichissante à la hauteur de ses attentes.

Jean Poirier, M.Ed.

Enseignant à l'École Montessori de Québec

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer