Le seul danger: la police

Sur le même thème

Vendredi dernier, à la fin du spectacle de Tower of Power (un excellent groupe... (Photothèque Le Soleil, Laetitia Deconinck)

Agrandir

Photothèque Le Soleil, Laetitia Deconinck

Le Soleil

Vendredi dernier, à la fin du spectacle de Tower of Power (un excellent groupe de rhythm and blues, soul) présenté au parc de la Francophonie, les spectateurs relativement peu nombreux, calmes et plutôt âgés (il faut savoir que les festivaliers plus nombreux, agités et plus jeunes se massaient sur les Plaines pour la prestation de LMFAO) ont eu la surprise de constater qu'à la sortie, une troupe de policiers, inexplicablement nombreux et belliqueux, les attendaient de pied ferme. Voilà qu'une policière quitte les rangs et somme vulgairement un spectateur de jeter sa petite bière (il n'avait pas le droit de franchir la porte avec). Au lieu d'obéir, l'individu décide de terminer rapidement sa consommation (qu'il avait payé 6.25$ à moins de 5 mètres). D'un violent coup de paume, l'agente de la paix lui écrase la canette en plein visage, le pousse et appelle des renforts par son talkie-walkie. Une horde d'une dizaine de policiers se ruent sur l'homme et lui assènent de trop nombreux coups de poings, de pieds et de matraques. Deux jours plus tard, le pauvre a toujours le corps meurtri d'une multitude d'ecchymoses, des plaies de sang coagulé et éprouve toujours de la difficulté à marcher. Un autre spectateur à quelques mètres du premier, lors de la sauvage intervention, également une bière à la main, peut-être vide, se verra plaqué tête première contre le sol, commotion cérébrale et se réveillera quelques heures plus tard aux soins intensifs, le corps tuméfié, la tête et le visage serties de multiples points de suture. Une batterie d'examens plus tard, on le laisse partir sans la moindre accusation. Mentionnons en terminant que plusieurs autres spectateurs se sont faits bousculer, inutilement, sans la moindre raison. En quoi, cette sauvage intervention, manifestement planifiée, rime-t-elle avec la mission de maintenir un climat stable et sécuritaire, alors que les forces policières constituent le seul véritable danger lors d'une belle soirée festive?

Sylvain Bélanger, Québec

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer