Saints et criminels ? Non !

Je m'oppose à la béatification de Pie XII et de Jean-Paul II, d'abord parce que... (Photo AP)

Agrandir

Photo AP

Je m'oppose à la béatification de Pie XII et de Jean-Paul II, d'abord parce que le premier a été complice des crimes d'Hitler en ne le condamnant pas et en n'interdisant pas la filière du Vatican qui a permis à plusieurs criminels de guerre nazis d'échapper à la justice.

Puis Jean-Paul II, lorsqu'il était encore cardinal, a justifié la shoa comme châtiment de Dieu pour le déicide des Juifs. De plus, il a interdit le condom, ce qui a fait des milliers de victimes du sida surtout en Afrique. Cette interdiction était criminelle. Enfin, il a interdit la théologie de la libération qui serait venue en aide plus particulièrement aux pauvres de l'Amérique du Sud.

Je sais que pour le public l'image souffrante de Jean-Paul II lui a attiré beaucoup de sympathie, mais cela n'efface pas les crimes qu'il a commis. Le grand mérite qu'il faut reconnaître à Jean-Paul II, c'est d'avoir été le premier pape (après 263!) à demander pardon pour les crimes commis par l'Église.

Au cours des siècles, l'Église a canonisé un grand nombre de criminels. Elle ne doit pas répéter cette erreur aujourd'hui. Elle a canonisé Pierre qui a tué Ananie et Zaphire, Paul qui a fait lapider Étienne, Louis IX qui a fait couper la langue de blasphémateurs et dirigé deux croisades qui ont causé des 

milliers de morts. Elle a canonisé Pie V, un ex-inquisiteur qui se vantait d'avoir fait brûler une centaine d'hérétiques et qui est devenu pape et ensuite saint.

La liste des saints à décanoniser serait longue : la vingtaine de pères de l'Église qui justifiaient l'esclavage. Saint Bernard qui dirigea une croisade. Saint Thomas d'Aquin qui justifiait l'Inquisition et l'esclavage.

La vie d'un saint peut ne pas être exemplaire. Un saint peut le devenir à la suite d'une conversion par exemple. Mais une conversion comme celle de Paul ne peut effacer un meurtre ou un assassinat. Les saints doivent faire face à la justice comme les autres. Et les deux papes en question ont été complices de milliers de crimes, cela leur interdit donc toute canonisation.

Normand Rousseau, L'auteur a publié La Bible immorale aux éditions Louise Courteau

Québec

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer