Gare au revenu miracle!

Le revenu minimum garanti est censé remplacer la... (Photothèque Le Soleil)

Agrandir

Le revenu minimum garanti est censé remplacer la panoplie de prestations, de chèques, que l'État distribue en guise de filet social.

Photothèque Le Soleil

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) ÉDITORIAL / Les Canadiens sont en faveur de l'établissement d'un programme de «revenu minimum garanti», nous apprend un sondage Angus Reid publié cette semaine. La belle affaire! En vérité, personne, au fond, ne sait vraiment de quoi il s'agit.

C'est que le revenu minimum garanti est un concept à mille visages. Il peut favoriser une redistribution de la richesse, tout autant que la limiter.

Il s'agit d'une boîte vide. Tout dépend de ce qu'on met dedans, de ce qu'on met derrière ces mots.

Gare au miroir aux alouettes!

Tant qu'aucun projet concret ne sera présenté, tant qu'aucun ne sera défini - tant qu'on ne verra pas la nature de la bête, en somme -, personne ne devrait soutenir qu'une population est pour ou contre. Ces sondages sont inutiles.

«Revenu minimum garanti»... Pour l'instant, ce concept permet à bien des gens de se gargariser de mots.

Des gens de droite s'en font les promoteurs, mais aussi des gens de gauche.

Un projet pilote a été évoqué en Ontario. Le gouvernement fédéral démontre aussi de l'intérêt pour une telle idée.

En début d'année, le premier ministre du Québec, Philippe Couillard, a confié à son ministre de l'Emploi et de la Solidarité sociale, François Blais, le mandat de se pencher sur un projet allant «dans la direction de l'instauration» d'un revenu minimum garanti. Pourquoi ne pas y réfléchir, en effet?

«Dans la direction de...» Le choix des mots révèle cependant très clairement que le projet qui sera un jour présenté par le ministre Blais - un expert de cette question, rappelons-le - sera singulier. Le choix des mots du premier ministre démontre bien qu'on ne peut se faire une tête d'avance.

Mais insistons dès maintenant sur un aspect : si le projet que présentera le ministre François Blais avec l'aval du gouvernement devait marquer une rupture avec le système en place, il devra nécessairement être débattu en campagne électorale. Il devra passer par le test d'une campagne électorale.

Il ne devra pas être lancé, ni même ses prémices, dans le présent mandat, mais seulement sous une autre législature - si le parti qui le promeut est élu, bien entendu.

Certains, plutôt que de revenu minimum garanti, parlent d'allocation universelle. D'autres, de revenu de base inconditionnel.

Il s'agit grosso modo d'un revenu fixe distribué par l'État à tous ses citoyens, peu importe leur situation. Riches, pauvres, actifs ou chômeurs, tout le monde est censé toucher la même allocation de l'État, laquelle s'ajoute aux autres revenus.

Ce revenu minimum garanti est censé remplacer la panoplie de prestations, de chèques, que l'État distribue en guise de filet social. Pensons, si l'on s'en tient au Québec et sans tenir compte des prestations en provenance d'Ottawa, à l'aide sociale, au crédit d'impôt à la solidarité ou encore à la prime au travail offerte aux plus bas salariés.

Par le fait même, le revenu minimum garanti est susceptible de simplifier l'administration de la couverture sociale. Et susceptible, par effet très direct, de réduire considérablement la taille de la fonction publique.

Mais une fois qu'on a dit cela, on n'a rien dit. Car à combien fixe-t-on le montant de ce revenu minimum garanti? Combien toucheraient les citoyens?

Les moins nantis gagneraient-ils au change? Perdraient-ils? Tout dépend du projet développé.

Réinsistons donc sur le fait qu'on ne bouleverse pas un système de protection sociale sans mandat des électeurs.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer