Et le Saint-Laurent, lui?

Carrefour des lecteurs... (Infographie Le Soleil)

Agrandir

Carrefour des lecteurs

Infographie Le Soleil

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

En réaction au texte «Projet de pipeline Énergie Est» de Jean-François Cliche, paru le 27 juillet

Paradoxal qu'on soulève ces risques accrus pour les cétacés de la baie de Fundy, alors que les Québécois ont gobé aveuglément l'ajout de plus de 200 voyages annuels de brut des sables bitumineux par le groupe Desgagnés entre Montréal et Lévis, à l'aide de deux immenses pétroliers de type Panamex, naviguant tant à travers les glaces l'hiver que les brumes de l'automne. Cela menace le bassin d'eau potable de millions de Québécois, mais il semble que ce n'est pas grave, car il n'y a déjà plus de vrais poissons et que les Québécois semblent plus sourds que les cétacés. 

Pendant que le slogan antipipeline préconise Coule pas dans ma cour, le pétrole flotte allégement sur le fleuve. Ironique, non?

Richard Carrier, Lévis

***

Mike Ward en remet

Alors que les humoristes ont la réputation d'être des millionnaires, Mike Ward demande la charité. «Aidez-moi à payer mes amendes!» Est-ce que ce ne serait pas une façon de rire de la justice? «Je ne vous donnerai pas un sous, ha! ha! ha!, mes fans vont le faire à ma place.» Mike Ward dérape encore une fois. Ce fonds servira aussi à défendre les humoristes qui seront poursuivis. C'est sa façon de dire : «Allez-y, les gars, ne craignez pas de dépasser les limites, vous êtes assurés pour cela.» Bel avenir!

Selon le dictionnaire, un humoriste, c'est quelqu'un qui s'exprime avec humour. Humour: forme d'esprit qui consiste à présenter la réalité de façon à en souligner les aspects plaisants ou insolites. Vulgarité: absence totale de distinction et de délicatesse.

Avant de défendre le droit de s'exprimer librement, on devrait commencer par discuter de la différence entre l'humour et la vulgarité.

Yvon Deschamps, André Sauvé, Pierre Légaré et Daniel Lemire sont des humoristes. Ils inventent des histoires intelligentes qui n'ont pas besoin d'être vulgaires pour nous faire rire. Malheureusement, la vulgarité est simple à employer et pour «empocher» les profits.

Tandis que s'adresser au public avec humour demande du talent, de l'intelligence et un dur labeur. La morale de l'histoire: on a les humoristes qu'on mérite.

Benoît Thibault, Québec

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer