Jean-Paul L'Allier et la culture

Le décès de Jean-Paul L'Allier démontre, encore une fois, combien est étriquée... (123RF/Jordan McCullough)

Agrandir

123RF/Jordan McCullough

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Le décès de Jean-Paul L'Allier démontre, encore une fois, combien est étriquée notre vision de la culture.

C'est grâce à sa culture, si M. L'Allier a pu mettre en marche et réaliser les projets qui ont embelli le tissu urbain de la capitale. Seule la culture lui a permis d'avoir le recul nécessaire à l'élaboration et à la réalisation de projets bénéfiques à long terme pour Québec et sa région.

Le réaménagement du boulevard René-Lévesque et des berges de la rivière Saint-Charles, la revitalisation du quartier Saint-Roch sont autant de manifestations de nature culturelle que les rénovations du Palais Montcalm et de l'ancienne caserne de la rue Dalhousie (Ex-Machina), ces dernières à une fraction du coût du Centre Vidéotron.

On aimerait que cette attitude soit partagée par nos administrations municipales, qui semblent privilégier les projets à court terme élaborés par des promoteurs immobiliers beaucoup plus soucieux de profits immédiats que de beauté et de qualité de vie. 

Louis Garon, Québec

***

Un registre ou notre pension?

Imaginez si ces 15 millions$ ou plus par année étaient investis sur une augmentation de nos pensions à la Régie des rentes. Cela nous aiderait à avoir une vie plus décente et indépendante de l'aide du système gouvernemental, en nous aidant à payer pour notre logement, car on ne peut plus travailler. 

Nous vieillissons et nous avons souvent des problèmes psychologiques, des douleurs qui rendent donc impossible de se trouver un emploi. On nous reçoit par un sourire quand nous allons pour une rencontre d'emploi, car les jeunes me posent toujours cette question: quand allez-vous prendre votre retraite? Je leur réponds que je ne peux m'offrir ce luxe, que je dois travailler toute ma vie, sinon je vais vivre dans la rue.

C'est terrible, j'ai payé les taxes et mes impôts toute ma vie, j'ai été un bon citoyen, mais je n'ai pas eu la chance d'avoir un emploi au gouvernement ou à la Ville, ou dans une grande entreprise qui offre une pension vivable. Tout ce que j'ai, ce sont les rentes du Québec, et, à 645 $ par mois, une augmentation serait la bienvenue. Ça vaut mieux que de prendre les Québécois pour des irresponsables avec leurs armes de chasse.

Louis-Claude Boudreault, Québec

***

Merci M. Angélil

Nous pouvons rendre hommage sans hésitation à cet homme plus grand que nature. Il imposait le respect, car il respectait sans hésitation tout le monde qui l'entourait.

Mais à mon avis, il a fait bien plus que démontrer que l'art pouvait être rentable ou bien aider et motiver les artistes du Québec. 

Il représente aussi le fils d'un père syrien et d'une mère dont les origines sont syro-libanaise. Hé bien oui! Un jour, nos aînés ont accueilli et intégré ses parents dans la communauté. Grâce à cela, aujourd'hui, nous pouvons être fiers que M. René Angélil soit québécois.

Merci M. Angélil!

Paul Lafrance, Québec

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer