Dans l'incompréhension

À vous, qui avez créé cette banderole, je ne peux passer sous silence vos... (123RF/Jordan McCullough)

Agrandir

123RF/Jordan McCullough

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

À vous, qui avez créé cette banderole, je ne peux passer sous silence vos talents de confectionneur; vous y avez investi temps, argent, vous l'avez conceptualisé, cela a dû prendre des heures, voire des jours!

En cousant, dans vos temps libres, peut-être le soir, en mettant toutes ces heures, vous avez pensé quoi? Vous étiez heureux de confectionner, à chaque maille, à chaque coup de ciseau, de l'intolérance, de la haine, et du mépris?

Est-ce que, pendant que vous achetiez ce tissu, il vous est venu en tête que vous pourriez à la place confectionner des vêtements pour les quelque 500 migrants qui vont trouver refuge à Québec dans les prochains mois?

Vous avez bravé le vent de novembre très tôt le matin. Ces personnes bravent les bombes, dans un vent glacial qu'on appelle la guerre.

Vous êtes dans l'incompréhension de votre propre race: l'humain.

Jacinthe Girard, Québec

***

Rentabilité hypothéquée

Bientôt se tiendra à Paris la conférence sur le climat où le monde est convié à se donner de nouvelles cibles de réduction des émissions de gaz à effet de serre (GES). Le Canada y sera très bien représenté par notre nouveau premier ministre Justin Trudeau accompagné de premiers ministres des provinces et, fort probablement, d'une brochette de spécialistes.

Cependant, dans mon esprit, la réalisation de tout projet de réduction des GES et, dans un sens plus large, de tout projet d'efficacité énergétique, doit être rentable sans quoi il y a gaspillage de ressources qui pourraient être utilisées plus effacement. Hors, dans le contexte actuel de bas prix du pétrole et du gaz naturel, la rentabilité des projets de réduction de consommation de produits pétrolier ou gazier s'en trouve lourdement hypothéquée, ce qui peut nuire à l'atteinte des objectifs de réductions de GES qui seront déterminés à la conférence de Paris. Où, encore, les cibles seront plus faibles afin de pouvoir être atteintes économiquement et le climat en sera alors affecté avec les conséquences qu'on connaît.

À mon avis, les intervenants à cette conférence devraient se pencher sur la problématique du faible prix du pétrole et du gaz naturel et déterminer des critères de rentabilité que ce soit en termes de période de retour sur l'investissement (PRI) ou, ce qui est plus opportun dans un contexte de développement durable et de vue à long terme, de taux de rendement sur l'investissement (TRI) ou de valeur actualisée nette (VAN). De plus, la valorisation des bourses de carbone pourrait permettre de rentabiliser des projets qui ne le seraient pas autrement.

Daniel Guilbault ing., Saint-Augustin-de-Desmaures

***

Réactions aux changements au PQ

C'est bien connu, dans toute entreprise ou organisation, il est à prévoir des réactions tout à fait normales aux changements véhiculés par le style de gestion ou les idées du nouveau leader. Il en va ainsi de l'arrivée de Pierre Karl Péladeau au sein du Parti québécois. La démission de Stéphane Bédard en est un exemple frappant.

Par les temps qui courent, des tensions semblent surgir des coulisses du PQ, si bien que son chef a dû faire une sortie officielle pour tenter de les minimiser en les qualifiant plutôt d' «interrogations», nuance peut-être, mais signal quand même. À mon sens, M. Péladeau erre lorsqu'il compare ces réticences avec «ses vies professionnelles antérieures», le champ de ces activités illustrant selon moi un volet «affaires» complètement absent de la vie politique où le «service» incarne le principal leitmotiv.

En clair, M. Péladeau devra apprendre à composer avec les aspirations de ses troupes et faire les concessions qui s'imposent sur certains dossiers, en particulier sur la stratégie référendaire qu'il entend mettre de l'avant. À défaut de quoi, ses «interrogations» risquent de se retrouver sans réponse au grand dam de la nécessaire mobilisation autour de l'accession du Québec à son statut de pays.

Henri Marineau, Québec

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer