Bravo les profs!

Wow! Perdre une journée de salaire pour le bien-être de nos jeunes, vous... (123RF/Jordan McCullough)

Agrandir

123RF/Jordan McCullough

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Wow! Perdre une journée de salaire pour le bien-être de nos jeunes, vous m'impressionnez.

Par cet acte, vous démontrez vraiment l'importance que vous portez à vos revendications. Être capable de sacrifier sa paye pour que nos jeunes soient mieux instruits par de meilleures conditions de travail, ça mérite le respect. Vos moyens de pression dans vos écoles, c'est bien; mais accepter de se faire couper son gagne-pain pour une journée et probablement plus, voilà une façon des plus concrètes de démontrer à la population et à vos employeurs tout le sérieux de vos demandes normatives. Bravo les profs!

Daniel Champagne, Québec

Des bonbons pour la grève

Des gens qui auraient préféré aller travailler plutôt que de se retrouver dehors en ce 27 octobre d'automne se faisant demander de prendre pancarte, sifflet et d'empêcher leurs collègues de rentrer travailler.

Des gens qui voulaient être payés. S'ils ne participaient pas, leur journée n'aurait pas été payée. Et peu de gens parmi eux peuvent se permettre d'avoir une journée de moins sur leur paie. De petits salariés. On en est rendu là? Il faut donner le «bonbon» pour s'assurer la participation des membres syndiqués?

C'était vraiment décevant, pour ne pas dire révoltant, d'entendre les gens chialer sur le fait qu'ils ne croyaient pas que ça donnerait un résultat positif, de voir les gens se disperser en petits groupes ici et là, avec leur petit réseau, pour jaser de tout, sauf de ce pour quoi ils étaient là, de ressentir le complet désengagement de certains...

Heureusement qu'un bon nombre compensait ce «je-m'en-foutisme», ce «chacun-pour-soi», en se regroupant, arborant, eux, pancartes bien haut et scandant cris, slogans... et solidarité! Le confort amollit. On n'a plus peur. Et la peur est un moteur pour avancer, pour vouloir changer. Et de l'autre côté du mur, la même chose, on n'a plus peur non plus. Couillard maintient ses positions... La grève est-elle un moyen de pression révolu? Je crois pertinent de poser la question. 

France DesRivières, Québec

Une justice à deux vitesses

Quelle image de la justice le gouvernement montre-t-il à la population en laissant des doutes sur le fonctionnement des procédures liées à différentes causes!

D'une part, la Cour suprême du pays a décidé d'entendre un appel mettant en cause un étudiant qui défendait ses droits. La première condamnation de Gabriel Nadeau-Dubois était survenue lorsqu'il avait dit devant les médias qu'il trouvait légitime que les gens prennent les moyens nécessaires pour faire respecter le vote de grève des étudiants et que l'érection de piquets de grève était tout aussi légitime pour y arriver. Par la suite, l'ex-porte-parole étudiant avait réussi à faire casser par la Cour d'appel du Québec une condamnation pour outrage au tribunal. Voilà qu'il devra retourner devant le tribunal dans cette cause qui l'oppose à Jean-François Morasse, étudiant de l'Université Laval à l'époque du conflit.

D'autre part, la Cour supérieure du Québec a ordonné l'arrêt des procédures concernant les cinq Hells Angels de la section de Sherbrooke qui subissaient leur procès pour meurtres et complot pour meurtre à la suite de l'opération SharQc. Imaginez: la cour n'a aucune hésitation à conclure qu'elle est devant un grave abus de procédure. Le juge mentionne qu'il constitue une attaque sur les principes fondamentaux d'équité dont doit bénéficier toute poursuite criminelle. Que dire maintenant de la demi-douzaine d'enquêtes complétées par l'Unité permanente anticorruption qui dorment sur les tablettes?

Jocelyn Boily, Québec

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer