Ces rapaces ravisseurs d'enfants?

Le pygargue à tête blanche est l'un des... (Jacques Samson, collaboration spéciale)

Agrandir

Le pygargue à tête blanche est l'un des plus imposants rapaces qui existent. Quand il pêche, il réussit à tirer de l'eau des poissons qui égalent son poids.

Jacques Samson, collaboration spéciale

Partager

Jacques Samson, collaboration spéciale
Le Soleil

(Québec) La vidéo des étudiants du Centre NAD de Montréal a fait le tour du monde comme une traînée de poudre. Après quelques heures seulement, des millions d'internautes avaient visionné ce petit bout de film qui montrait un aigle royal qui arrachait un enfant du sol sur le mont Royal et qui finalement laissait tomber sa proie beaucoup trop lourde pour lui.

Beaucoup ont cru cette histoire avant que le canular ne soit éventé, ce qui prouve encore une fois que tout ce qu'on voit sur Internet, ce n'est pas toujours la vérité vraie. Mais que dire de tout ça?

Dans un premier temps, le Dr Guy Fitzgerald, responsable de la Clinique des oiseaux de proie de la faculté de Médecine vétérinaire de l'Université de Montréal trouve que ce canular est très néfaste pour la réputation des oiseaux de proie. «On déploie beaucoup d'énergie à ''réhabiliter'' la réputation des oiseaux de proie et ça ne prend qu'un ''clic'' sur Internet pour retourner à la case départ», soutient-il.

Le professeur David Bird de l'Université McGill, lui aussi une autorité dans le monde ornithologique, abonde dans le même sens que le Dr Fitzgerald. Pour lui, même si tout le monde sait que cette vidéo est un canular, il y a des gens qui continueront de croire qu'il faut tuer à tout prix les rapaces qui sont capables d'enlever des enfants.

Éducation

Comme le Dr Fitzgerald, le professeur Bird prône avant tout l'éducation. Il faut que les gens sachent que les oiseaux de proie sont des oiseaux importants et qu'il faut les protéger. Il y en a malheureusement qui préfèrent tuer les rapaces, les faire naturaliser et les poser sur le manteau de leur cheminée plutôt que de croire en leur importance dans la nature.

Entre 1930 et 1950, c'était une pratique commune de tuer au fusil, de trapper ou d'empoisonner les rapaces parce qu'ils étaient considérés comme de la vermine videuse de poulailler. «Il ne faut pas retourner à cette époque», précise David Bird.

Mais qu'en est-il de la puissance des rapaces? Parlons d'abord de l'oiseau observé dans le canular. On l'identifie comme un aigle royal, mais il n'en est rien. C'est un oiseau créé de toutes pièces par les auteurs du canular et il n'a rien à voir avec un aigle royal. Selon David Bird, cet oiseau, dans son allure et dans son vol, ressemble plus à un balbuzard pêcheur.

C'est un peu comme un précédent canular réalisé par des étudiants de la même école il y a quelques mois et qui mettait en vedette un soi-disant pingouin. Ce pingouin n'était rien d'autre qu'un manchot, puisque les seuls pingouins qui existent sur la terre sont de petits oiseaux et ils volent. Il y en a d'importantes colonies dans les îles du Saint-Laurent. Il y avait bien à une autre époque des grands pingouins, un oiseau du style des manchots, mais ils ont complètement disparu de la surface de la terre, massacrés à coups de bâtons.

Interrogé sur la capacité des rapaces à soulever de gros poids, le Dr Fitzgerald précise que généralement, un oiseau de proie soulève l'équivalent de son poids. «Une grosse femelle aigle royal pèse jusqu'à 6 kg. L'enfant du canular se tenait assis, donc il était âgé d'au moins six mois. À cet âge, il est peu probable qu'un enfant pèse moins de 6 kg.»

Dans la réponse à mes questions, le professeur Bird apporte quelques exemples de poids que peut soulever un oiseau de proie. Citant The Bird Almanac, il dit qu'un balbuzard pêcheur qui pèse 1800 g peut arracher de l'eau et s'envoler avec un poisson qui a exactement le même poids que lui.

Quant au pygargue de Pallas qui pèse 3700 g, il soulève une carpe qui dépasse nettement son poids, 5900 g. L'harpie féroce, qui pèse 9000 g, transporte plus léger que lui. On parle d'un poids de 5900 g. Le pygargue empereur, qui pèse 8600 g, transporte un phoque de 9100 g.

Les proies du faucon pèlerin sont plus modestes... (Jacques Samson, collaboration spéciale) - image 2.0

Agrandir

Les proies du faucon pèlerin sont plus modestes que celles des grands rapaces, mais il n'en demeure pas moins un chasseur redoutable.

Jacques Samson, collaboration spéciale

Important

Le Dr Fitzgerald et le professeur Bird s'entendent sur le fait que généralement, les oiseaux de proie ne s'attaquent pas aux humains. Ils ont plutôt tendance à fuir l'homme. Ceux qui le font, ce sont des oiseaux imprégnés qui se sont échappés de captivité. Ils s'en prennent à l'être humain non pas pour s'en faire un repas, mais plutôt pour s'en faire servir un. Pour l'oiseau, l'homme signifie nourriture facile.

Les oiseaux de proie sont des oiseaux excessivement puissants. Plus tôt, je parlais de poids qu'ils peuvent soulever, mais il arrive que les rapaces s'attaquent à des proies beaucoup plus grosses qu'eux. Dans quelques vidéos suggérées par le Dr Fitzgerald, on voit des rapaces qui s'attaquent à des chèvres et même un qui pousse l'audace jusqu'à poursuivre un grizzly.

Et parlant de force, David Bird raconte qu'un employé de l'Écomusée de Sainte-Anne-de-Bellevue s'est fait casser le bras par les serres d'un aigle royal.

QuébecOiseaux

Dans un communiqué transmis samedi matin, le directeur général du Regroupement QuébecOiseaux réagit lui aussi au canular. Il va dans le même sens que le Dr Guy Fitzgerald et le professeur David Bird. Voici ce qu'il en dit : «Le Regroupement QuébecOiseaux est interpellé par la situation et désire rassurer les gens sur les risques que représentent les oiseaux de proie pour l'humain, surtout en milieu urbain. L'Union québécoise de réhabilitation des oiseaux de proie reçoit chaque année des centaines d'oiseaux de proie blessés par armes à feu parce que des gens pensent, encore en 2012, que ce sont des animaux nuisibles, voire dangereux. Plusieurs organismes de conservation font de la sensibilisation depuis des années pour changer cette mentalité. Nous ignorons si cette vidéo aura réellement un impact, mais une chose est sûre, ça n'aide pas la cause...»

Des liens à visiter

http://tinyurl.com/44pu7q

http://tinyurl.com/bkbod3

http://tinyurl.com/dk2t5t

http://tinyurl.com/2oajf4

http://tinyurl.com/3yj9qt2

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer