Ces oiseaux qui nous font courir

Voilà l'oiseau qui a fait courir  les... (Photo tirée du site www.globaltv.com)

Agrandir

Voilà l'oiseau qui a fait courir les ornithologues de Colombie-Britannique et d'ailleurs au cours des dernières semaines. C'est la première fois que la bergeronnette citrine est observée au Canada.

Photo tirée du site www.globaltv.com

Partager

Jacques Samson, collaboration spéciale
Le Soleil

(Québec) Il s'agit qu'un oiseau rare se pointe quelque part pour qu'il suscite le déplacement de centaines d'ornithologues. On en a eu l'exemple récemment avec le pic à tête rouge qui avait élu domicile à Sainte-Foy. Ils ont été nombreux à se déplacer pour observer ou photographier ce visiteur rare, malheureusement pas toujours dans le plus grand respect.

Il y a un autre de ces oiseaux qui viennent d'ailleurs qui a fait courir beaucoup de monde, cette fois à Comox, dans l'île de Vancouver, en Colombie-Britannique. Une bergeronnette citrine s'est laissée admirer durant plusieurs jours dans ce magnifique coin de pays.

C'est la première mention de cet oiseau au Canada et la deuxième seulement en Amérique du Nord. La bergeronnette avait été observée au Mississippi en 1992.

Cette visiteuse en terre canadienne est un oiseau qui vit généralement dans l'extrême est de l'Europe et qui migre en Asie du Sud-Est durant la période hivernale.

Si vous avez envie de la voir en direct et d'entendre les commentaires des ornithologues qu'elle a fait courir, rendez-vous au http://tinyurl.com/cp8upst

Origine du nom

Puisqu'on parle de bergeronnettes, rappelons que la légende veut que le nom de Bergeronnes, sur la Côte-Nord, vienne précisément de la bergeronnette. Samuel de Champlain aurait confondu notre alouette hausse-col avec les bergeronnettes qu'on retrouve en Europe.

Il y a une autre version sur l'origine du nom Bergeronnes. Il s'agirait de l'union du mot berge avec le radical raa et, par déformation, c'est devenu Bergeronnes. Le radical raa en Europe désignait les hauteurs.

Quoi qu'il en soit, moi, je préfère la légende à la deuxième explication. Et ce ne serait pas la première fois que nos colonisateurs auraient fait erreur sur une espèce d'oiseaux. Ils ont baptisé l'île aux Grues de ce nom parce qu'ils avaient confondu notre grand héron avec une grue.

L'Observatoire des oiseaux de Tadoussac a connu cette... (Jacques Samson, collaboration spéciale) - image 2.0

Agrandir

L'Observatoire des oiseaux de Tadoussac a connu cette année un de ses plus bas taux de passage de balbuzards pêcheurs.

Jacques Samson, collaboration spéciale

Un automne quelconque

Le passage des rapaces dans le couloir migratoire de Tadoussac a été plutôt quelconque cette année. C'est ce que révèle le rapport de mi-novembre de l'Observatoire des oiseaux de Tadoussac (OOT). Le passage des balbuzards pêcheurs, seulement 124, constitue le deuxième plus faible de l'histoire de l'OOT. C'est en 1996, l'année du déluge au Saguenay, que le taux le plus faible avait été enregistré. On pense que les pluies torrentielles de l'époque avaient littéralement inondé les nids et empêché les parents de nourrir les jeunes durant quelques jours. Ce fut donc une année catastrophique pour la reproduction. En ce qui concerne 2012, on n'a pas encore d'explication valable. L'été a été plutôt beau et sec, ce qui aurait dû être favorable aux balbuzards. La moyenne annuelle du passage de busards Saint-Martin et d'éperviers bruns a aussi été en dessous de la moyenne normale depuis 1994. Du côté des meilleures nouvelles, on donne la vedette du mois d'octobre à la buse à queue rousse. Un total de 1651 individus a été recensé, un chiffre nettement supérieur à la moyenne depuis 2004, qui se situe à 1184. À la station de bagage des nyctales, la saison a été très fructueuse. On a capturé 184 petites nyctales et 140 nyctales de Tengmalm. On peut considérer que c'est une éruption pour la présence de nyctales de Tengmalm.

Daniel Plante a pu observer un magnifique pygargue... (Photo Daniel Plante) - image 3.0

Agrandir

Daniel Plante a pu observer un magnifique pygargue à tête blanche. Il s'interroge sur sa présence près de sa résidence, en pleine ville.

Photo Daniel Plante

Pygargue à Beauport

Daniel Plante, de Beauport, attiré par le cri des corneilles, a observé dans un arbre près de chez lui un magnifique pygargue à tête blanche adulte. C'est la première fois que M. Plante observe un tel oiseau dans la nature et il s'interroge sur sa présence près de sa résidence en pleine ville. Le pygargue à tête blanche a longtemps été un oiseau sérieusement menacé, mais aujourd'hui, sa population est en constante augmentation. L'arrêt d'utilisation des pesticides il y a déjà plusieurs années a fait en sorte qu'aujourd'hui, plusieurs populations de rapaces se rétablissent. Où j'habite, près du fleuve, on en observe régulièrement quatre depuis quelques années. Cet été, il y avait deux adultes et deux immatures. Quand je suis arrivé dans ce coin il y a une douzaine d'années, les observations de pygargues étaient plutôt rares. Aujourd'hui, c'est devenu monnaie courante. On n'a pas encore atteint le taux que nous retrouvons dans l'île de Vancouver, par exemple, mais notre moyenne s'améliore d'année en année. À Telegraph Cove dans le nord-est de l'île, j'en ai compté 24 perchés dans un seul arbre.

Les oiseaux de Noël

Le Recensement des oiseaux de Noël (RON) sur le territoire de Cap-Saint-Ignace se déroulera cette année le 22 décembre. C'est pour une 18e année consécutive qu'on tient l'évènement. Le rendez-vous se fait à la salle municipale de Cap-Saint-Ignace, juste en face de l'église, à 6h30. À 16h, tout le monde se retrouve au même endroit pour faire le décompte des espèces observées. Si les conditions d'observation étaient mauvaises, on reprendrait l'activité le lendemain.

Si vous voulez participer au recensement, vous pouvez contacter :

Marc Lecompte, 418 246-5024, marc.lecompte@gmail.com

Jérôme Landry, 418 246-5786

­Jocelyn Landry, 418 246-3366, ornitour@globetrotter.net

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer