Baie-du-Febvre: une halte-oie printanière et bien plus

Les bernaches se nourrissent des restes de maïs... (Collaboration spéciale, Jacques Samson)

Agrandir

Les bernaches se nourrissent des restes de maïs de l'automne dernier qui traînent dans les champs.

Collaboration spéciale, Jacques Samson

Jacques Samson, collaboration spéciale
Le Soleil

(Québec) Avec ses immenses terres agricoles inondées, ses marais accueillants, son lac Saint-Pierre bordé de rives riches en végétation, Baie-du-Febvre est un endroit de prédilection pour accueillir une multitude d'oiseaux en migration ou en quête d'un endroit pour nicher. C'est au coeur de la réserve mondiale de la biosphère du lac Saint-Pierre.

Estelle Nadeau, qui s'occupe des communications au Centre... (Photo collaboration spéciale Jacques Samson) - image 1.0

Agrandir

Estelle Nadeau, qui s'occupe des communications au Centre d'interprétation de Baie-du-Febvre, pose ici avec un harfang des neiges fabriqué de fils d'acier par l'artiste Sabrina Rhéaume.

Photo collaboration spéciale Jacques Samson

Ces oies ne sont pas au repos le... (Photo collaboration spéciale Jacques Samson) - image 1.1

Agrandir

Ces oies ne sont pas au repos le long d'un cours d'eau, elles sont dans un champ inondé de Baie-du-Febvre.

Photo collaboration spéciale Jacques Samson

Le printemps, avec la fonte des neiges et le débordement du Saint-Laurent, les terres agricoles sont en grande partie recouvertes d'eau. C'est là qu'un nombre impressionnant de grandes oies des neiges en route vers le Nord se posent. L'automne, en route vers le Sud, elles ne s'y arrêtent pas : les terres asséchées ne sont plus propices à les accueillir.

Pendant que les oies sont là, arrivent aussi les bernaches et la plupart des canards plongeurs ou barboteurs. Plusieurs ne font qu'y passer, mais beaucoup restent dans le secteur pour y nicher. On dénombre l'impressionnant chiffre de 162 espèces qui fréquentent Baie-du--Febvre. Parmi elles, une majorité d'oiseaux aquatiques, mais aussi plein d'oiseaux de nos forêts.

Juste pour donner un exemple, lors de ma visite, le 19 mars, par un froid et un vent à ne pas mettre le nez dehors, après une courte tournée, au rendez-vous : les oies, les bernaches, les érismatures rousses, des fuligules, deux urubus à tête rouge, trois busards Saint-Martin et quelques autres que j'oublie.

Voilà donc des observations intéressantes qui font de Baie-du-Febvre un endroit propice à l'observation des oiseaux durant toute l'année. C'est un endroit facile d'accès, tout près de Nicolet, sur la route 132. C'est à peu près à deux heures de route de Québec.

L'endroit est merveilleusement bien aménagé, avec une route qui traverse les endroits inondés et qui mène de la 132 au lac Saint-Pierre, en passant par une tour d'observation sur le bord du marais. Ailleurs, toujours sur la 132, qu'on appelle là-bas Marie-Victorin, il y a plein d'enclaves où on peut observer en toute sécurité les oiseaux posés dans les champs.

Un centre d'interprétation

Pour répondre aux besoins des visiteurs, pour les accueillir, pour les informer, on ouvrait en 1994 un centre d'interprétation. Il est situé au 420, Marie-Victorin, à Baie-du-Febvre. C'est un édifice assez imposant qui accueille, outre le Centre, quelques organismes bénévoles de la région.À cet endroit, vous retrouverez boutique, exposition permanente ou itinérante, salle de conférences, guides chevronnés, etc.

Du 14 au 22 avril, c'est la période choisie par la direction du Centre pour essayer de renflouer ses coffres pour pouvoir fonctionner toute l'année. Regard sur l'oie blanche est un événement annuel qui existe depuis maintenant 23 ans, avant même la création du centre d'interprétation. Vous savez, cet organisme, comme beaucoup d'organismes du genre, ne bénéficie d'aucune subvention de fonctionnement. Tout son financement repose sur des commandites privées et beaucoup sur la contribution du public à ses activités-bénéfices. Il ne faut pas non plus oublier la large part de bénévolat qui permet de fournir un service de qualité.

Durant neuf jours, le public, moyennant des déboursés minimes, pourra visiter une exposition d'artistes chevronnés et d'artistes amateurs, assister à des conférences, découvrir des produits du terroir de cette région et déguster, au Resto Oie, des mets apprêtés avec de l'oie domestique, l'utilisation d'oies sauvages étant interdite. Vous pourrez même déguster des frites cuites dans de la graisse d'oie. On s'en tire pour moins de 20 $ pour une soupe, un plat principal et un dessert. Et pour ceux qui préfèrent apporter leur lunch, la porte leur est toute grande ouverte.

C'est un beau rendez-vous, et soyez certain que vous ne regretterez pas votre visite dans ce petit coin de paradis. Pour en savoir plus, il y a le site Internet www.oies.com, le courriel oies@baie-du-febvre.net ou le téléphone 450 783-6996. On vous accueille individuellement ou en groupe.

Très important

Quand vous vous rendez sur le site du Regroupement QuébecOiseaux pour soutenir financièrement le Grand défi 2012 et plus particulièrement l'équipe Perreault-Martin-Rousseu-Samson, il est très important dans l'adresse Internet de respecter l'emploi des majuscules tel qu'indiqué, sinon, avec certains logiciels comme Safari, vous vous retrouverez sur des sites inappropriés. L'adresse est la suivante: http://bit.ly/AshHcg

Une 600e

Aujourd'hui, c'est notre 600e rendez-vous hebdomadaire. J'ai signé ma première chronique dans Le Soleil du 2 octobre 2000; ça fera bientôt 12 ans. Cette rencontre qui a d'abord eu lieu les mercredis, ensuite les dimanches et depuis plusieurs années dans le cahier Maison du samedi, m'apporte encore un immense plaisir.

Je reçois de vous une centaine de courriels par semaine, auxquels je ne peux malheureusement pas toujours répondre, mais sachez que j'ai un immense plaisir à les lire.

Merci de me lire!

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer