L'heure de lancer votre jardin de fines herbes

La sauge pourpre est à fois ornementale et... (www.jardinierparesseux.com)

Agrandir

La sauge pourpre est à fois ornementale et comestible.

www.jardinierparesseux.com

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
<p>Larry Hodgson</p>
Larry Hodgson

Collaboration spéciale

Le Soleil

(Québec) Pendant l'été, on cuisine le plus possible en plein air. Pourquoi alors ne pas cultiver un petit jardin de fines herbes près du barbecue, à la portée de la main? Un tel jardin n'est pas difficile à préparer. Et avec une longue fin de semaine à nos portes, c'est en plein le moment pour vous lancer.

  • Les matériaux
Il vous faut d'abord un contenant quelconque, comme une balconnière, un bac, une urne, une trouvaille de marché aux puces ou autre. Presque tout matériel (plastique, terre cuite, béton, fibre de verre, etc.) peut convenir, mais le contenant doit nécessairement avoir un à plusieurs trous de drainage, sinon il faut en percer 1 ou 2 de 6 mm dans le fond. 

Pour faciliter la culture des plantes, préférez un pot d'une assez bonne taille, au moins 30 cm de hauteur, car un gros pot peut contenir une plus grande masse de terreau et celui-ci, en plus de retenir les racines des plantes, sert de réservoir d'eau. Ainsi les petits pots sèchent si rapidement que deux arrosages par jour ne suffisent pas toujours, alors qu'un gros contenant peut souvent se contenter d'un arrosage par semaine : la différence est énorme et le taux de succès aussi.

Il vous faut du terreau (un qui est conçu pour bacs et balconnières conviendrait parfaitement) en quantité suffisamment pour remplir le pot et aussi, si possible, quelques poignées de compost pour améliorer sa qualité. Résistez à l'idée de mettre de la terre prélevée du jardin dans le pot. Elle contient sûrement des insectes, des limaces et des maladies et devient rapidement tassée et compacte : un bien mauvais départ pour votre petit jardin.

Presque tout contenant muni d'un trou de drainage... (www.jardinierparesseux.com) - image 2.0

Agrandir

Presque tout contenant muni d'un trou de drainage peut devenir un jardin de fines herbes.

www.jardinierparesseux.com

Procurez-vous aussi un engrais biologique tout usage à dissolution lente ou utilisez un engrais que vous avez déjà sous la main et un peu de mycorhizes (champignons bénéfiques) si le terreau n'en contient pas déjà.

Enfin, vous aurez aussi besoin de quelques outils que vous possédez sans doute déjà : un transplantoir (truelle), un seau de plastique ou bol, une nappe de plastique, des ciseaux ou un sécateur, un arrosoir et une feuille de papier journal ou d'essuie-tout. 

  • Le choix de plantes
On peut en théorie cultiver toute herbe fine en pot, mais en général, on exclut les très grandes (livèche, angélique, etc.), car elles prennent trop d'espace. Les jardineries et les marchés publics en offrent un bon choix. Attention aux pots dont les semis sont très denses : s'il y a plus d'un plant par pot, supprimez-les tous sauf le plus fort, sinon la potée au complet risque de mourir. Enfin, pour certaines fines herbes, notamment la coriandre, mieux vaut commencer par un sachet de semences plutôt que par un plant acheté.

Voici les variétés préférées :

Basilic (Ocimum basilicum)

Il aime le plein soleil, mais ne doit pas sécher. Le basilic pourpre est plus résistant aux maladies. Facile à produire par semences aussi. Soleil.

Ciboulette (Allium schoenoprasum)

Voici une herbe qu'on peut laisser fleurir, car les fleurs sont aussi comestibles que les feuilles. Très rustique, il peut passer l'hiver en pot. Soleil ou mi-ombre.

Coriandre (Coriandrum sativum)

Le «va-vite» des fines herbes, déjà prête à récolter avec seulement quelques semences. Achetez des semences et semez-en aux trois semaines pour une récolte continue. Soleil ou mi-ombre.

La ciboulette : jolie, productive et facile à... (www.jardinierparesseux.com) - image 3.0

Agrandir

La ciboulette : jolie, productive et facile à cultiver

www.jardinierparesseux.com

Laurier (Laurus nobilis)

La plus lente à croître des fines herbes et la plus chère de surcroît. Il vaut la peine de payer plus cher pour une plante plus grosse qui permettra une certaine récolte la première année! Rentrez-la comme plante d'intérieur à l'automne, au prix que vous aurez payé, vous voudrez conserver cet arbuste subtropical plusieurs années. D'ailleurs, c'est la seule herbe aromatique qui fait réellement une bonne plante d'intérieur. Soleil ou mi-ombre.

Menthe (Mentha spp.)

Envahissante et exigeante en eau (elle fane rapidement si elle en manque), la menthe serait mieux dans son propre pot que vous garderez extra humide qu'avec les autres fines herbes. Soleil ou mi-ombre.

Thym (Thymus vulgaris)

Forme un dôme de petites feuilles elliptiques. Très prolifique! Port rampant ou retombant qui embellira le bord du pot. Soleil.

Le thym attire et nourrit les abeilles.... (www.jardinierparesseux.com) - image 4.0

Agrandir

Le thym attire et nourrit les abeilles.

www.jardinierparesseux.com

Origan (Origanum vulgare)

Facile à cultiver et prolifique. Supprimez les fleurs pour rehausser le goût. La variété «Aureum» rehaussera l'apparence du mini-jardin par son feuillage jaune chartreuse. Soleil. 

Persil (Petroselinum crispum)

Le frisé est le plus joli, l'italien, le plus goûteux. Plus vous récoltez, plus il produit. Soleil ou mi-ombre.

Le feuillage du persil frisé embellira tout contenant.... (www.jardinierparesseux.com) - image 5.0

Agrandir

Le feuillage du persil frisé embellira tout contenant.

www.jardinierparesseux.com

Romarin (Rosmarinus officinalis)

Quel arôme agréable! C'est un petit arbuste subtropical qu'on peut parfois conserver dans la maison l'hiver. Soleil. 

Sauge (Salvia officinalis)

Très belle plante aux feuilles argentées, panachées, pourpres ou tricolores. Récoltez et séchez ses feuilles nombreuses à la fin de la saison. Soleil. 

  • La plantation
1- Couvrez votre surface de travail - si possible, une table à l'extérieur : c'est plus sympathique! - d'une nappe de plastique. Versez dans le seau ou bol assez de terreau pour remplir votre contenant. Ajoutez-y de l'engrais selon le mode d'emploi, le compost et deux ou trois cuillerées de mycorhizes (seulement si le terreau n'en contient pas déjà). Versez-y de l'eau et brassez bien avec le transplantoir. Le terreau doit être bien humide, mais pas détrempé. 

2- Placez maintenant votre pot sur la nappe. Mettez au fond une feuille de papier journal ou un essuie-tout, couvrant les trous de drainage. Le papier agira comme filtre, drainant tout surplus d'eau, sans laisser passer le terreau. Aucune couche de drainage de gravier ou de tessons n'est nécessaire ni souhaitable. Versez assez de terreau dans le pot pour le remplir jusqu'à 5 cm du bord.

3- Sortez les plants de leur pot un par un et creusez un trou dans le terreau pour recevoir sa motte de racines. Les plantes peuvent être assez rapprochées, à environ 15 cm de leurs voisines. Insérez la motte dans le trou, comblez avec du terreau et tassez doucement. Vous pouvez placer les plantes plus hautes au centre et les variétés rampantes ou retombantes sur le bord. 

4- Pour finir, arrosez légèrement, puis placez votre belle potée dans une place où elle pourrait prendre la vedette. 

  • L'entretien
Les fines herbes ont des besoins disparates, mais en général, s'accommodent bien d'une culture assez classique : un emplacement au soleil (six heures et plus de soleil par jour) et des arrosages quand le terreau est sec au toucher. Il faut ainsi éviter d'inonder le terreau tout comme le laisser complètement s'assécher. La fréquence d'arrosage variera énormément, selon les apports de pluie et le temps. En période de canicule, le terreau sèche assez rapidement, même chose si l'emplacement est venteux. Vérifiez l'état du terreau régulièrement. Enfoncez-y un doigt jusqu'au deuxième joint, et si le terreau est sec, arrosez, sinon attendez deux ou trois jours et vérifiez de nouveau. 

Vous pouvez récolter les fines herbes au fur et à mesure, selon vos besoins, pour la cuisine de tous les jours ou récoltez et faire sécher les feuilles sur un plateau devant une fenêtre chaude pour mettre de côté des réserves pour l'hiver. Pour la plupart des fines herbes, supprimez les fleurs aux ciseaux ou au sécateur dès que vous les voyez. Cela stimule une meilleure ramification et aide à empêcher la plante de monter en graine, ce qui mènerait à son dépérissement dans plusieurs cas.

Un petit jardin de fines herbes pour le balcon ou la terrasse? Rien de plus facile!

***

Réponses à vos questions

Où trouver un sedum burrito?

Le sedum burrito retombe en cascade de son... (www.jardinierparesseux.com) - image 7.0

Agrandir

Le sedum burrito retombe en cascade de son pot.

www.jardinierparesseux.com

Q Je suis à la recherche d'une succulente qu'on appelle Burrito. J'ai fait le tour des jardineries, toutes ont les mêmes plantes et personne ne semble connaître cette succulente. Pourriez-vous m'aider dans cette recherche?

Louise Miron 

R Le sedum burrito (Sedum burrito) est un sedum subtropical utilisé en pot et en panier suspendu pour ses longues tiges retombantes densément couvertes de feuilles bleu craie. Chaque feuille épaisse ressemble, en plus grosse, à un grain de riz. Curieusement, si une feuille tombe de la plante et atterrit dans le pot d'une autre plante, elle prendra racine et donnera une nouvelle plante. La plante est si prolifique qu'il est surprenant qu'elle soit si rare. Mais effectivement, j'ai visité deux jardineries et moi non plus, je n'en ai pas vu.

Je vous suggère de contacter Cactus fleuri (www.cactusfleuri.ca), situé au 1850, rang Nord-Ouest, à Sainte-Marie-Madeleine (Québec), J0H1S0. C'est le seul spécialiste de cactus et de succulentes au Québec et il offre un vaste choix de sedums. Pour plus de renseignements sur la fascinante histoire de S. burrito et de son sosie, S. morganianum, allez à goo.gl/DMRnds.

-----

Des fougères à éliminer

Plutôt que de nuire à une forêt, les... (www.jardinierparesseux.com) - image 9.0

Agrandir

Plutôt que de nuire à une forêt, les fougères sont plutôt bénéfiques.

www.jardinierparesseux.com

Q Je possède une petite érablière dans la Beauce. Dans un secteur en particulier pousse un trop grand nombre de fougères. Est-ce que couper les pousses à ce temps-ci de l'année à l'aide d'une pelle serait une bonne façon de les éliminer? Que faire pour les anéantir?

Luc Rodrigue

R Je suis un peu surpris de votre question, car je ne comprends pas pourquoi vous voulez éliminer ces fougères. Elles ne font aucun tort à vos érables et aident même à leur croissance en réduisant, par l'ombre dense qu'elle crée au sol, le nombre de semis d'arbres envahissants qui peuvent y germer et qui deviendraient des compétiteurs de vos arbres. Aussi, puisque les fougères tendent à être plus nombreuses dans les secteurs où le sol est humide, elles assèchent un peu le sol, au grand bénéfice des érables. De plus, en retournant le sol dans le but d'éliminer les fougères, vous dérangerez l'équilibre naturel des microorganismes du sol qui maintiennent la forêt en bon état. Ainsi vous risquez de voir la santé de vos érables diminuer au cours des années à venir. 

Cela dit, si vous voulez les éliminer, il faudrait effectivement creuser avec une pelle et les déterrer chacune à son tour. Il ne serait pas sage d'utiliser un herbicide dans une forêt, car cela aura des conséquences encore plus graves, même potentiellement l'empoisonnement de vos arbres.

***

Calendrier horticole

Ouverture des Jardins de la petite école de Céline

Les Jardins de la petite école de Céline ouvrent pour la saison estivale la dernière semaine de juin. Ils sont ouverts du mardi à dimanche de 10h à 18h. Le site comprend un jardin d'hémérocalles, un jardin japonais et d'autres jardins thématiques, une grange des curiosités et une aire de pique-nique. Prix : 8 $, gratuit pour les moins de 16 ans. Info : 418 387-8212, lesjardinsdelapetiteecoledeceline.com

-----

Voyage horticole en Beauce

La Société d'horticulture de Lévis organise un voyage horticole en Beauce le samedi 15 juillet comprenant des visites guidées de trois jardins privés : Jardins Les Vivaces de Lilybob, Jardin au p'tit bonheur fleuri et le jardin privé de Jim et Sylvio à Saint-Georges. Le voyage se termine par une séance de magasinage chez Horto-Verdi. Dîner, souper et pourboires inclus. Coût : 125 $ pour les membres et 135 $ pour les non-membres. Info : Marielle Demers au 418 838-9578 ou demersmarielle@hotmail.com.

Pour toute activité horticole pour poser une question à notre chroniqueur, écrivez à courrierjardinierparesseux@yahoo.com




publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer