Pour attirer les colibris au jardin

Contrairement à la croyance populaire, le colibri ne...

Agrandir

Contrairement à la croyance populaire, le colibri ne visite pas que les fleurs rouges, mais fréquente toute fleur riche en nectar.

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
<p>Larry Hodgson</p>
Larry Hodgson

Collaboration spéciale

Le Soleil

Les colibris ne sont peut-être pas encore arrivés au Québec, ils arrivent habituellement entre le début et la fin de mai. Mais il est déjà temps de songer à préparer votre terrain pour les recevoir.

Le colibri est le plus petit des oiseaux du Québec, mais aussi l'un des plus prisés. La seule espèce qui visite habituellement l'est du Canada est le colibri à gorge rubis (Archilochus colubris). On l'appelle couramment oiseau-mouche, non seulement à cause de sa taille très réduite, mais aussi à cause du bruit de bourdonnement que font ses ailes qui battent 53 fois par seconde en moyenne. Quelle joie de recevoir la visite de ce petit hélicoptère à deux ailes!

Il aime son nectar

Ce que le colibri recherche est du nectar. C'est le seul oiseau de notre région à se nourrir presque exclusivement de ce liquide sucré qu'il trouve surtout dans les fleurs, bien qu'il consomme aussi de petits insectes pris au vol ou dans les fleurs qu'il visite. Mais toutes les fleurs ne contiennent pas du nectar. Ainsi, le colibri est très alerte à trouver les fleurs qui en regorgent. 

Typiquement, les «fleurs à nectar» sont tubulaires et le nectar s'accumule au fond du tube. Avec son long bec mince qui peut pénétrer même les fleurs les plus étroites et sa langue encore plus longue qui rapporte le liquide, il parvient à aller chercher le nectar dans des fleurs que la plupart des insectes ne peuvent pénétrer. Il a développé une relation d'exclusivité avec certaines fleurs. Par exemple, la lobélie cardinale (Lobelia cardinalis), fleur indigène trouvée dans les marécages et les sous-bois, n'est pollinisée que par le colibri.

Contrairement à la croyance populaire, le colibri ne visite pas que les fleurs rouges, mais fréquente toute fleur riche en nectar. Toutefois, il inspecte souvent les fleurs rouges, orange et roses en premier lieu.

Il visite aussi les arbres dont l'écorce est percée de rangs de trous faits par le pic maculé (Sphyrapicus varius), car la sève qui coule des trous est similaire au nectar.

Comment attirer les colibris

Le colibri évite les terrains dominés par le gazon, mais visite facilement ceux où les plates-bandes sont en vedette, attiré par les nombreuses fleurs qu'il y trouve. La façon la plus logique et la plus naturelle d'attirer les colibris tout au long de la belle saison est donc de s'assurer, par un savant mélange de variétés, qu'il y a toujours des plantes en fleurs du début de mai à la mi-septembre, des tulipes jusqu'aux phlox.

Il est aussi très utile d'installer un ou des abreuvoirs à colibri sur votre terrain. On en trouve facilement sur le marché et, non, ils n'ont pas besoin d'être rouges. Mais les insectes qui sont attirés par le nectar, comme les guêpes, ne voient pas bien le rouge et fréquentent alors moins les abreuvoirs de cette couleur. 

On peut acheter du nectar à colibri commercial ou s'en fabriquer en faisant bouillir un litre d'eau, en l'enlevant du feu, en ajoutant 0,25 litre de sucre blanc et en remuant pour le faire fondre. Il n'est pas utile d'ajouter un colorant rouge ni du miel. Changez le nectar hebdomadairement, même plus souvent s'il devient trouble.

Installez l'abreuvoir tôt, dès le début de mai, même s'il n'y a pas encore de colibris dans le secteur, car souvent les mâles viennent tôt, en éclaireur, et choisissent un territoire où la nourriture est facilement disponible. 

Le colibri est une créature d'habitude. Une fois qu'il a trouvé une source de nectar à son goût, il y retournera encore et encore. Ainsi, si vous changez son abreuvoir de place, il lui arrive souvent d'abandonner le secteur plutôt que de chercher le nouvel emplacement, même quand il est situé tout près.

À noter que les colibris aiment se reposer sur des branches d'arbustes et d'arbres - et d'ailleurs, c'est aussi là que la femelle fera son nid minuscule -, donc il est important d'en planter à proximité.

Meilleures fleurs pour attirer les colibris

Voici une liste de plantes que les colibris adorent visiter:

  • Ancolie (Aquilegia spp.) zone 3
  • Arbre aux papillons (Buddleia davidii) zone 6b
  • Azalée (Rhododendron spp.) zones 2 à 10, selon l'espèce
  • Calibrachoa (Calibrachoa spp.) annuelle
  • Campanule (Campanula spp.) zones 3 à 7, selon l'espèce
  • Canna (Canna spp.) zone 8
  • Capucine (Tropaeolum spp.)

Le chèvrefeuille grimpant 'Dropmore Scarlet' (Lonicera x brownii... (www.jardinierparesseux.com) - image 3.0

Agrandir

Le chèvrefeuille grimpant 'Dropmore Scarlet' (Lonicera x brownii 'Dropmore Scarlet') offre de belles fleurs tubulaires que les colibris adorent.

www.jardinierparesseux.com

  • Chèvrefeuille grimpant (Lonicera spp.) zones 3 à 6, selon l'espèce
  • Cléome (Cleome hasslerana) annuelle
  • Coeur saignant (Dicentra spp.) zone 3
  • Crocosmia (Crocosmia spp.) zone 6
  • Fuchsia (Fuchsia spp.) annuelle
  • Glaïeul (Gladiolus spp.) bulbe tendre
  • Gloire du matin (Ipomoea spp.) grimpante annuelle
  • Gueule de loup, muflier (Antirrhinum majus) annuelle
  • Haricot d'Espagne (Phaseolus coccineus) grimpante annuelle et légume
  • Hémérocalle (Hemerocallis spp.) zone 3
  • Heuchère (Heuchera spp.) zone 3
  • Impatiens (Impatiens spp.) annuelle
  • Lantana (Lantanacamara), zone 8
  • Lis (Lilium spp.) zones 3 à 7, selon l'espèce
  • Lobélie cardinale (Lobelia cardinalis) zone 2
  • Lupin (Lupinus spp.) zone 3
  • Mandevilla (Mandevilla spp.) annuelle

Les monardes, comme 'Cotton Candy' (Monarda 'Cotton Candy'),... (Darwin Perennials) - image 4.0

Agrandir

Les monardes, comme 'Cotton Candy' (Monarda 'Cotton Candy'), attirent les colibris au jardin.

Darwin Perennials

  • Monarde (Monarda spp.) zone 3
  • Nicotiana ou tabac fleuri (Nicotiana spp.) annuelle
  • Oeillet de poète (Dianthus barbatus), fleur annuelle
  • Pélargonium (géranium) (Pelargonium spp.) annuelle
  • Pétunia (Petunia x hybrida) annuelle
  • Phlox (Phlox spp.) zone 3
  • Pied d'alouette (Delphinium spp.) annuelle zone 3
  • Pommiers et pommetiers (Malus spp.) zone 3
  • Rhododendron (Rhododendron spp.) zones 2 à 10, selon l'espèce
  • Rose trémière, passerose (Alcea rosea) zone 3
  • Sauge (Salvia spp.) annuelle ou vivace zone 4
  • Tabac d'ornement (Nicotiana spp.) annuelle
  • Tulipe (Tulipa spp.) zone 4
  • Verveine (Verbena spp.) annuelle
  • Weigela (Weigela spp.) zones 3 à 5, selon l'espèce
  • Zinnia (Zinnia spp.) annuelle

Réponses à vos questions

Caféier aux feuilles déformées

Q Ma question concerne mon caféier. J'en ai un qui doit avoir 10 ans et un autre de 4 ans. Ils n'ont jamais fleuri. Depuis quelques mois, lorsque les nouvelles feuilles apparaissent, elles sont repliées. Je pensais peut-être à un insecte, mais il n'y a rien d'apparent. Quelle est la solution? Et pourquoi ce changement soudain?

Rachel Bernier

Les feuilles déformées de ce caféier peuvent indiquer... (Rachel Bernier) - image 6.0

Agrandir

Les feuilles déformées de ce caféier peuvent indiquer une atmosphère trop sèche ou le manque d'un ou de plusieurs minéraux dans le terreau.

Rachel Bernier

R Souvent, une telle déformation paraît quand la plante est stressée par l'air trop sec. Peut-être qu'il y a eu un changement dans votre façon de chauffer votre demeure? Si c'est bien ce problème, les feuilles qui pousseront pendant le printemps et l'été seront normales, l'air sera alors humide, puis le problème recommencera l'hiver prochain, car l'air s'assèche quand le chauffage de la demeure commence. Pour corriger le problème, il faudrait augmenter l'humidité ambiante, peut-être au moyen d'un humidificateur. Et évitez de fertiliser d'octobre à mars pour ne pas stimuler la plante à pousser à une période où l'air tend à être sec. Si la croissance anormale continue ce printemps, il faudrait alors soupçonner une carence : le manque d'un minéral quelconque, peut-être le bore. Appliquez alors un engrais riche en oligoéléments, comme un engrais d'algues, pour voir si la situation ne s'améliore pas.

Fausse fleur de cactus

Q Il y a un an, j'ai acheté deux cactus en fleurs. Je les ai placés devant une fenêtre ensoleillée le matin (orientation nord-est). Les fleurs d'un cactus ont séché et trois branches ont poussé à la place. 

Est-ce possible que ce cactus refleurisse?

Madeleine Bertrand

Le cactus à gauche a rejeté son greffon... (Madeleine Bertrand) - image 7.0

Agrandir

Le cactus à gauche a rejeté son greffon pour reprendre sa croissance normale. Le cactus à droite, toujours coiffé d'un cactus boule rouge greffé, demeure au beau fixe: toute son énergie va à nourrir la boule rouge parasite.

Madeleine Bertrand

R La boule rouge au sommet de votre cactus n'est pas une fleur, mais un autre cactus. En effet, on greffe couramment le célèbre cactus boule rouge (Gymnocalycium mihanovicii friendrichii 'Rubra') sur un cactus reine de la nuit (Hylocereus undatus), car il ne peut pousser tout seul. Le cactus boule rouge est un albinos: il n'a pas de chlorophylle et ne peut pas faire de la photosynthèse. Il est essentiellement un parasite : il dépend entièrement de l'autre cactus, vert (chlorophyllien), pour convertir la lumière en énergie et ainsi assurer la vie des deux. Or, si la boule rouge meurt, le cactus vert n'en produira pas d'autres. Par contre, le cactus qui a désormais trois branches à la place de la boule rouge peut éventuellement fleurir. Il peut produire de longues bran-ches arquées qui porteront d'énor-mes fleurs blanches. Elles ne res-tent ouvertes qu'une seule nuit, d'où le nom «reine de la nuit». Cela peut toutefois prendre 5 à 10 ans. Enfin, je soupçonne que l'éclairage que vous offrez à vos cactus est un peu faible : il faudrait les placer devant une fenêtre ensoleillée si vous voulez voir de vraies fleurs un jour.

Des questions svp!

Vous pouvez nous joindre par courriel à courrierjardinierparesseux@yahoo.com

Par courrier à Le jardinier paresseux, Le Soleil, C.P. 1547, succ. Terminus, Québec (Québec)  G1K 7J6

Calendrier horticole

Nouveautés 2017

La Société d'horticulture de Sainte-Foy vous invite à une conférence sur les Nouveautés horticoles 2017 avec Rock Giguère. Elle se tiendra le mardi 2 mai à 19h30 au Centre Sportif de Sainte-Foy (aréna, 2e étage), situé au 930, avenue Roland-Beaudin. Coût: 8 $ pour les non-membres. Info: 418 653-4785 ou 418 651-3837.

Fines herbes

La Société d'horticulture de Québec vous propose une conférence présentée par Marie Eisenmann des Urbainculteurs intitulée Les fines herbes : culture, récolte et conservation. Elle aura lieu le jeudi 4 mai à 19h30 au Centre Marchand, situé au 2740, 2e Avenue est, à Québec. Coût: 6 $ pour les non-membres. Info: 418 871-1665.

Fines herbes

Lili Michaud présentera le cours Tout sur les fines herbes le samedi 6 mai de 9h30 à 16h30. Endroit: Cégep Garneau, 1660 boulevard de l'Entente, Québec. Coût: 90 $. Info et inscription: lilimichaud.com ou 418 522-5654.

Pour toute activité horticole, écrivez-nous à courrierjardinierparesseux@yahoo.com.




publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer