Comment faire refleurir une orchidée

Il y a de délicieuses nouvelles teintes chez... (Photo www.jardinierparesseux.com)

Agrandir

Il y a de délicieuses nouvelles teintes chez les phalaenopsis que les collectionneurs s'arrachent.

Photo www.jardinierparesseux.com

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
<p>Larry Hodgson</p>
Larry Hodgson

Collaboration spéciale

Le Soleil

(Québec) C'est la grande fin de semaine des orchidées à Québec, avec l'exposition annuelle des Orchidophiles de Québec, l'Orchidofolie, qui a lieu samedi et dimanche à l'Envirotron de l'Université Laval. Je profite de cette occasion pour démystifier un élément de la culture des orchidées: comment les faire refleurir?

Les phalaenopsis sont faciles à faire refleurir.... (Photo www.jardinierparesseux.com) - image 1.0

Agrandir

Les phalaenopsis sont faciles à faire refleurir.

Photo www.jardinierparesseux.com

Une plante de culture facile

La réputation qu'a l'orchidée d'être une plante capricieuse est largement surfaite. C'est certain que parmi les quelque 26 000 espèces et 100 000 cultivars d'orchidées, il y a des plantes très exigeantes. D'ailleurs, quelques-uns de ces rares spécimens seront en montre à l'Orchidofolie. Mais l'orchidée la plus souvent offerte en vente, le phalaenopsis, n'est pas plus compliquée à cultiver qu'un cactus.

Faire refleurir un phalaenopsis non plus n'est pas un défi. Quand on leur donne des conditions acceptables, la plupart refleurissent annuellement.

Il faut quand même être patient: la majorité des cultivars ne fleurissent qu'une fois par année, environ à la même date que la fois précédente. Donc, si votre orchidée vient de terminer sa floraison, il peut falloir attendre 9 à 10 mois avant de voir des signes d'une deuxiè­me floraison. Cela dit, beaucoup de phalaenopsis ont la capacité de fleurir plus d'une fois par an... quand elle veut bien le faire!

***

Vers une refloraison naturelle

Toute plante doit profiter de bonnes conditions de culture pour fleurir ou refleurir. Pour un phalaenopsis, cela veut dire d'abord un bon éclairage, avec du Soleil direct pendant une partie de la journée, idéalement le matin. Évitez toutefois un emplacement où le soleil plombe dans l'après-midi, car il y fera trop chaud, du moins pendant le printemps et l'été. Vous pouvez alors reculer la plante de la fenêtre ou tirer un voilage léger entre elle et la fenêtre aux heures les plus chaudes. On peut aussi cultiver un phalaenopsis sous une lampe horticole.

L'arrosage des orchidées est compliqué par le fait que, de plus en plus, on les vend dans un empotage double, soit avec un cache-pot (sans trou de drainage) à l'extérieur et un pot de culture, muni de trous de drainage, à l'intérieur. Idéalement, arrosez la plante assez abondamment avec de l'eau tiède quand le substrat est sec au toucher (souvent après environ une semaine), puis, après 10 à 15 minutes, enlevez le pot de culture du cache-pot pour le laisser bien drainer et videz aussi toute eau accumulée dans le fond du cache-pot. Il ne faut jamais les arroser avec des glaçons.

Les phalaenopsis apprécient énormément une bonne humidité ambiante : 50 % à 60 %. Or, pendant la saison de chauffage (d'octobre à avril), l'humidité relative dans la maison peut facilement baisser à moins de 30 %, ce qui peut prévenir la floraison ou faire avorter une floraison en cours. Essayez de cultiver votre orchidée sur un plateau humidifiant : un plateau qu'on remplit de pierres, de boules d'argile ou de gravier. Lors de l'arrosage, versez de l'eau dans le plateau et l'eau montera par capillarité sur le substrat pour s'évaporer, augmentant ainsi l'humidité ambiante.

Une fertilisation légère (engrais pour orchidée dilué à un quart de la dose recommandée), appliquée seulement du printemps à l'automne, peut aussi aider à stimuler la floraison.

La température normale de nos maisons convient parfaitement à un phalaenopsis, mais il n'est pas mauvais de le laisser subir une baisse de température nocturne jusqu'à 15 °C la nuit, pendant l'automne et l'hiver. Pour certains cultivars, cela peut stimuler la floraison.

***

Forcer une deuxième floraison

Un phalaenopsis bien établi peut souvent produire une deuxième floraison à partir d'une même tige florale. Donc, à la fin d'une première floraison, si la tige florale n'a pas séché, rabattez-la juste au-dessus du deuxième noeud (renflement sur la tige) à partir du bas, donc dans la partie inférieure de la tige. Cela stimule souvent la formation d'une tige secondaire plus courte qui peut, selon le cultivar, porter quelques nouvelles fleurs ou même un bon nombre.

***

Pour voir et acheter des orchidées

Ne manquez pas d'aller voir l'Orchidofolie de 12h à 17h le samedi 8 avril et de 9h à 17h le dimanche 9 avril à l'Envirotron, situé au 2480, boulevard Hochelaga, derrière Place Ste-Foy. Vous trouverez des montages d'orchidées extraordinaires et une salle de vente remplie de beaux spécimens et de produits pour les orchidées. Aussi, les membres des Orchidophiles seront présents pour répondre à toutes vos questions. L'entrée est de 10 $ pour les adultes, de 5 $ pour les étudiants et gratuite pour les moins de 12 ans. Le stationnement est gratuit la fin de semaine.

Info: orchidophilesdequebec.ca

Les tubercules des ipomées décoratives sont comestibles.... (Photo www.jardinierparesseux.com) - image 2.0

Agrandir

Les tubercules des ipomées décoratives sont comestibles.

Photo www.jardinierparesseux.com

Réponses à vos questions

Patates douces ornementales

Q Peut-on manger les tubercules des ipomées décoratives?

Viviane

R Oui. Les ipomées à feuilles pourpres, vert chartreuse, orange, etc., notamment populaires en pot d'où elles débordent joliment grâce à leurs tiges rampantes, sont en fait des variétés ornementales de la patate douce (Ipomoea batatas). Sous le sol à la fin de la saison, du moins si l'été a été chaud, vous trouverez de gros tubercules de différentes couleurs qui sont bien comestibles. Avant de les manger, il faut les faire chauffer au soleil sur le rebord d'une fenêtre ensoleillée pendant 10 à 14 jours, ce qui fait augmenter le taux de sucre et améliore ainsi leur goût.

***

Attirer les abeilles pour la pollinisation des tomates

Q Je cultive des tomates en pot sur le balcon. L'été dernier, je n'ai pas vu beaucoup d'abeilles sur mes plants de tomates et je n'ai pas eu beaucoup de fruits non plus. Je soupçonne que les fleurs ont été mal pollinisées. Si je plante des fleurs sur mon balcon, est-ce que cela peut attirer les abeilles?

Rachel

R Oui, la présence de nombreuses fleurs sur le balcon devrait certainement attirer plus d'abeilles. Ce sont les bourdons (les grosses abeilles poilues) qui pollinisent les fleurs de tomate et ils sont attirés par une vaste gamme de fleurs. Parmi leurs préférées, il y a notamment l'agastache, la bourrache, le haricot, la ciboulette, la consoude, les menthes et le muflier. La fleur de tomate est inhabituelle, car son pollen n'est pas exposé à l'extérieur de l'étamine, accessible à tout venant, comme celui de la plupart des fleurs, mais enfermé dans un tube staminique. Elle s'autoféconde lorsqu'un bourdon s'agrippe à la fleur et se met à vibrer, ce qui libère le pollen qui tombe alors sur le pistil, assurant la pollinisation. On appelle cela une pollinisation vibratile. Si les bourdons ne sont pas présents (ils sortent moins, notamment, quand le temps est maussade), vous pouvez polliniser la fleur vous-même avec une brosse à dents électrique. Il s'agit de la tenir contre la fleur et de la faire fonctionner. Son mouvement fera libérer le pollen à la place du bourdon, assurant une meilleure pollinisation et ainsi des fruits plus nombreux et plus gros.

***

Des questions svp!

Vous pouvez nous joindre par courriel à courrierjardinierparesseux@yahoo.com

Par courrier à: Le jardinier paresseux, Le Soleil, C.P. 1547, succ. Terminus, Québec (Québec)  G1K 7J6




publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer