Des graminées qui n'envahissent pas

La petite fétuque bleue (Festuca glauca 'Elijah Blue')... (www.jardinierparesseux.com)

Agrandir

La petite fétuque bleue (Festuca glauca 'Elijah Blue') est cespiteuse et ne s'étend pas. Il faut en planter plusieurs pour créer un effet de tapis.

www.jardinierparesseux.com

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
<p>Larry Hodgson</p>
Larry Hodgson

Collaboration spéciale

Le Soleil

Les graminées ornementales sont de plus en plus populaires, mais on les voit davantage dans les jardins publics, dans les plantations municipales et le long des trottoirs en pleine ville que dans les jardins privés. Les jardiniers amateurs semblent hésiter à les utiliser. Après tout, elles ont la réputation d'être envahissantes.

C'est vrai qu'il existe des graminées envahissantes aux rhizomes qui s'aventurent partout pour former de vastes colonies, mais il y a aussi des graminées qui demeurent sagement à leur place. Regardons comment les distinguer.

Trois types de graminées

On peut classer les graminées en trois groupes d'après leur façon de pousser : les graminées cespiteuses, les graminées à rhizomes courts et les graminées traçantes.

Graminées cespiteuses

Les graminées cespiteuses poussent en touffe. Elles s'élargissent peu à peu avec le temps, comme la majorité des vivaces, mais ne produisent pas de rhizomes vagabonds. C'est pourquoi elles demeurent en touffe toute leur vie. Après plusieurs années, elles peuvent quand même devenir trop larges pour l'espace choisi (encore, comme la majorité des vivaces). Si oui, vous n'aurez qu'à les diviser.

  • Avoine bleue (Helictorichon sempervirens) zone 4
  • Calamagrostide (Calamagrostis x acutiflora) zone 4
  • Deschampsie cespiteuse (Deschampsia caespitosa) zone 3
  • Fétuque bleue (Festuca glauca) zone 3
  • Grande molinie (Molinia arundinacea) zone 4
  • Jonc spiralé (Juncus effusus 'Spiralis') zone 4
  • Miscanthus chinois (Miscanthus sinensis) zone variable, 4, 5 ou 6
  • Miscanthus pourpre (Miscanthus 'Purpurascens') zone 4
  • Molinie bleue (Molinia caerulea) zone 4

Le miscanthus pourpre (Miscanthus 'Purpurascens'), le plus rustique,... (www.jardinnierparesseux.com) - image 2.0

Agrandir

Le miscanthus pourpre (Miscanthus 'Purpurascens'), le plus rustique, est cespiteux et donc pas envahissant, mais sa cousine, le mis-can-thus sacchariflorus (Miscanthus sacchariflorus), est traçante et très envahissante.  

www.jardinnierparesseux.com

Graminées à rhizomes courts 

C'est un groupe intermédiaire. Elles forment des touffes, mais aussi des rhizomes plutôt courts qui produisent de rejets près de la plante mère. La graminée la plus couramment utilisée dans nos gazons, soit la pâturin des prés, aussi appelé pâturin de Kentucky (Poa pratensis), est dans ce groupe. On les utilise souvent pour créer des tapis de verdure, car elles comblent bien les espaces vides sans nécessairement devenir un fléau. Si elles vont trop loin, il suffit de donner un coup de pelle pour les remettre à leur place. 

  • Hakonéchloa (Hakonechloa macra) zone 4b
  • Panic érigé (Panicum virgatum) zone 3
  • Spartine pectinée dorée (Spartina pectinata 'Aureomarginata') zone 4

Le hakonéchoa doré (Hakonchloa macra 'Aureola') pousse en... (www.jardinnierparesseux.com) - image 3.0

Agrandir

Le hakonéchoa doré (Hakonchloa macra 'Aureola') pousse en touffe, mais produit aussi des rhizomes. Comme ceux-ci sont courts, le hakonéchoa ne cause pas de problème d'envahissement.

www.jardinnierparesseux.com

Graminées traçantes

C'est dans ce groupe qu'on trouve les graminées vraiment envahissantes. Les graminées traçantes ont des rhizomes qui courent à l'horizontale juste sous le sol. Çà et là sur leur longueur s'élèvent des plants individuels. Grâce à leurs rhizomes, elles peuvent couvrir beaucoup de territoire très rapidement, souvent trop rapidement pour vos besoins. 

La graminée traçante la plus visible est sans aucun doute le roseau commun ou phragmite (Phragmites australis), qui longe les autoroutes québécoises pendant des kilomètres, chaque vaste colonie ayant souvent commencé par un seul rhizome déplacé par un bulldozer. 

Pour avoir la paix, il faut planter les graminées traçantes à l'intérieur d'une barrière infranchissable, comme un trottoir, un sentier ou un gros pot enfoncé dans le sol. Sinon, malgré leur beauté, elles peuvent vous causer bien des ennuis. 

  • Brome inerme doré (Bromus inermus 'Skinner's Gold') zone 3
  • Dactyle pelotonné (Dactylis glomerata 'Variegata') zone 5
  • Élyme des sables (Leymus arenaria 'Glauca') zone 4
  • Herbe rouge (Imperata cylindrica 'Red Baron') zone 5
  • Miscanthus sacchariflorus (Miscanthus sacchariflorus) zone 3
  • Quenouille(Typha spp.) zone 3
  • Ruban de bergère (Phalaris arundinacea 'Picta') zone 3
  • Roseau commun (Phragmites australis) zone 3

Dans cette photo, le ruban de bergère (Phalaris... (www.jardinnierparesseux.com) - image 4.0

Agrandir

Dans cette photo, le ruban de bergère (Phalaris arundinacea 'Picta'), normalement très envahissant, est contenu par une barrière triangulaire composée d'un sentier et de deux longueurs de bordure à gazon. 

www.jardinnierparesseux.com

Comment reconnaître une graminée envahissante 

Au moment de l'achat, il est facile de distinguer une graminée qui sera envahissante d'une qui ne le sera pas : il suffit de regarder comment elle pousse dans le pot. Si les tiges forment déjà une touffe, c'est une graminée cespiteuse. Si vous voyez des touffes de feuillage, mais aussi des petites plantes satellites, c'est une graminée à rhizomes courts. Et s'il y a des tiges individuelles bien espacées dans le pot, c'est une graminée traçante et certainement au moins un peu envahissante. Facile, n'est-ce pas!

Magasiner les graminées

Il existe des graminées adaptées au soleil, à la mi-ombre ou à l'ombre, aux sols secs ou humides, au sable ou à la glaise, aux sols alcalins et acides et à toutes les zones, de la 1 à la 12. Que de choix! Demandez au pépiniériste de vous aider à trouver les meilleurs choix pour vos conditions.

D'ailleurs, la fin de l'été et l'automne constituent une excellente période pour acheter les graminées ornementales. La plupart sont à leur maximum. Vous pourrez mieux voir de quoi elles ont l'air qu'au printemps, quand elles sortent à peine de leur dormance hivernale.

Réponses à vos questions

Sol mal drainé

Q J'ai refait faire mon terrassement l'an passé et du gazon a été posé. Sur environ la moitié du terrain, la terre reste gorgée d'eau jusqu'à sept jours après une pluie.

Il n'y a aucun problème de pente. J'ai fait faire une aération, ce qui semble améliorer un peu la situation, mais c'est encore problé-matique. Quelle est la solution? Est-il possible de régler le problème sans faire venir une pelle mécanique sur le terrain?

Jacques-Étienne Beaudet

R D'abord, quand vous écrivez qu'il n'y a aucun problème de pente, je présume qu'il y a un peu de pente, car idéalement il en faut une d'au moins 5 %. De plus, elle doit mener à un emplacement plus bas où l'eau en surplus peut s'écouler. Présumons donc qu'il y a une pente raisonnable dirigée vers une zone plus basse, mais que, malgré cela, le sol ne se draine pas bien après une pluie. Le problème serait alors que le sol n'est pas assez perméable pour laisser l'eau s'égoutter. Le sol est probablement très argileux (glaiseux), car la glaise est composée de particules très fines qui ne laissent pas facilement passer l'eau. D'ailleurs, dans ce cas, l'effet d'une aération sera peu durable, car les trous faits dans l'argile se bouchent rapidement. Il n'est pas logique d'utiliser une telle terre pour un terrassement. Je vous suggère de communiquer avec l'entrepreneur qui a fait le travail et de demander une correction. Et oui, je crains que la réparation demandera de la machinerie lourde et sans doute une réfection majeure du secteur.

Cette lysimaque pourpre (Lysimachia ciliata 'Firecracker') est endommagée... (www.jardinierparesseux.com) - image 6.0

Agrandir

Cette lysimaque pourpre (Lysimachia ciliata 'Firecracker') est endommagée par la tenthrède bleu clair.

www.jardinierparesseux.com

Qu'est-ce qui mange mes lysimaques?

Q Vous pouvez constater dans la photo des lysimaques (Lysimachia ciliata 'Firecracker') d'une de mes platebandes qu'elles sont en piteux état, dévorées par une bestiole blanc-gris. Cet été, nous avons surveillé de plus près, et quelques plants ont pu fleurir, car nous avons enlevé les indésirables à la main. Toutefois, ils font présentement un retour en force : quatre à six sur un même plant. Comment pouvons-nous les éliminer?

Marie-France, Neuville

Il s'agit de la tenthrède bleu clair (Monostegia abdominalis), une mouche à scie importée accidentellement d'Europe et qui devient de plus en plus courante au Québec. Même si les larves gris pâle à bleu clair ressemblent à des chenilles (larves d'un papillon), ce sont plutôt des fausses chenilles. C'est un détail important, car le traitement n'est pas le même. Quand vous voyez les premiers dégâts de tenthrèdes au début de l'été, vaporisez la plante avec du neem ou de l'huile horticole, ou faites-les tomber dans de l'eau savonneuse. Comme vous avez constaté, il y en a au moins deux générations par année, donc même quand vous pensez avoir bien contrôlé la situation, l'infestation peut facilement recommencer. Il faut donc répéter. L'insecte se nourrit surtout de lysimaques (Lysimachia spp.), mais aussi de certaines autres plantes apparentées, comme le mouron rouge (Anagallis arvensis).

Herbe ‡ oux... - image 7.0

Agrandir

Herbe ‡ oux

Le plantain peut-il pousser à partir d'une racine?

Q Nous avons un parterre composé d'une grande variété d'herbes et de plantes et nous trouvons que c'est très bien ainsi (surtout pour le lierre terrestre que nous trouvons très joli). J'essaie toutefois de combattre l'envahissement du plantain en l'arrachant parce que je le trouve inesthétique, que ça devient aussi gros que des feuilles de chou et que ça prend toute la place. Ma femme dit que je perds mon temps parce que la plante repoussera s'il reste une parcelle de racine dans le sol. A-t-elle raison? 

Daniel Baril, Saint-Antoine-de-Tilly

Le grand plantain (Plantago major) est une vivace à larges feuilles arrondies aux nervures parallèles et aux épis floraux verts sans attrait. Il pousse facilement dans les gazons, notamment quand le sol est compacté. Mais contrairement aux mauvaises herbes à rhizomes traçants, dont la moindre section de rhizome laissée en terre peut donner une autre plante, comme le chiendent, la prêle ou certaines plantes capables de se régénérer à partir d'une section de racine (le pissenlit, par exemple), le plantain se multiplie surtout par semences, parfois par divisions, mais jamais à partir de ses racines. Si vous réussissez à extraire la base de la plante du sol, elle ne repoussera pas de racines laissées derrière.

Calendrier horticole

Les secrets du potager

Samedi et dimanche, le Domaine Joly-De Lotbinière offre une activité ludique et gourmande pour toute la famille intitulée Les secrets du potager... follement savoureux! Il y aura des sculptures de légumes, des dégustations de recettes santé, des visites commentées du potager avec Rock Giguère, des rencontres avec des producteurs de légumes, des dégustations de produits du terroir de Lotbinière et plus encore. Pour les enfants, il y aura aussi des concours d'épouvantails et de l'animation.

Horaire : 10h à 16h. Adresse : 7015, route de Pointe-Platon, à Sainte-Croix, dans Lotbinière.

Info : 418 926-2462 ou www.domainejoly.com.

Exposition de bonsaïs à Montréal

La Société de bonsaï et de penjing de Montréal tient son exposition annuelle samedi et dimanche au Grand Chapiteau du Jardin botanique de Mont-réal. En plus des oeuvres horticoles créées par plusieurs des meilleurs bonsaïstes du Québec, il y aura des conférences, des visites et un encan silencieux.

Horaire : 9h à 18h. Adresse : 4581, rue Sherbrooke Est, à Montréal (entrée de l'Insectarium).

Info : www.bonsaimontreal.com

Pour toute activité horticole, écrivez-nous à courrier@jardinierparesseux.com.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer