L'automne: l'autre saison de plantation

Si vous plantez des chrysanthèmes à l'automne, supprimez... (Shutterstock, kApOMnOi)

Agrandir

Si vous plantez des chrysanthèmes à l'automne, supprimez toutes leurs fleurs pour stimuler un meilleur enracinement. La plante refleurira l'an prochain.

Shutterstock, kApOMnOi

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
<p>Larry Hodgson</p>
Larry Hodgson

Collaboration spéciale

Le Soleil

Tous les jardiniers sont à la course au printemps. Il y a le potager à planter, des vivaces à diviser, une section de pelouse à réparer. On dirait qu'il n'y a pas assez d'heures dans la journée!

À l'automne, toutefois, c'est plus relaxe. Les gros travaux de l'année sont terminés. Il ne reste souvent qu'un peu de ménage à faire. C'est donc la saison idéale pour faire des plantations.

Des plantations à l'automne? Beaucoup de jardiniers seront surpris de l'entendre, mais en fait, l'automne est une aussi bonne période pour planter les végétaux que le printemps. On s'entend toutefois : ce n'est pas la saison pour planter les annuelles, les légumes annuels ou les bulbes d'été (dahlias, cannas, glaïeuls, etc.). Ils arrivent à la fin de leur vie à l'automne. Mais c'est une excellente saison pour planter les végétaux qui vivent plusieurs années, comme les vivaces, les arbustes, les arbres, les conifères et, bien sûr, les bulbes rustiques.

Dans nos régions, la «période de plantation automnale» s'étend d'environ la fin d'août jusqu'au début de novembre. Elle est plus de deux fois plus longue que la période de plantation printanière. Il y a même de grands avantages de planter à l'automne plutôt qu'au printemps. En voici quatre.

  1. Vous profiterez d'aubaines exceptionnelles si vous plantez à l'automne. Les pépiniéristes aiment souvent écouler leurs végétaux à rabais à l'automne que de devoir les protéger pendant l'hiver.
  2. Vous êtes plus en mesure de juger de la qualité d'une plante à l'automne. Au printemps, toutes les plantes sont belles. Mais au cours de l'été, les variétés sujettes aux maladies ou aux insectes commencent à montrer un feuillage abîmé. Quand vous visitez une jardinerie à l'automne, vous pouvez facilement distinguer les plantes de qualité des plantes moins intéressantes.
  3. Achetez à l'automne permet de fleurir davantage le jardin à cette saison. Quand vous achetez toutes vos plantes au printemps, vous achetez surtout des plantes qui fleurissent en début de saison. En allant chercher des plantes maintenant, vous trouverez plusieurs végétaux à floraison automnale qui sont moins connus.
  4. Beaucoup de plantes réagissent mieux à une mise en terre automnale. Au printemps, les racines des plantes fraîchement installées sont enfouies dans un sol encore froid, ce qui nuit à leur développement. Cette étape est rapidement suivie de températures chaudes qui stimulent la formation des feuilles et des fleurs au détriment des racines. Puis viennent souvent les sécheresses estivales peu propices à la croissance racinaire. Par conséquent, beaucoup de végétaux plantés au printemps n'arrivent pas à s'établir adéquatement et sont soumis à un stress prolongé dès leur première saison au jardin. À l'automne, par contre, les conditions s'inversent : le sol est réchauffé, la pluie généralement plus abondante et l'évaporation plus faible. Cette combinaison équilibrée de chaleur et d'humidité favorise la croissance des racines, laquelle se poursuit tard en saison, bien après que les parties aériennes aient amorcé leur dormance. 

Attention aux plantes à floraison automnale

On entend souvent dire qu'il vaut mieux planter au printemps les vivaces et les arbustes à floraison automnale. Cet énoncé est à demi vrai : un sujet en boutons ou en fleurs mis en terre à l'automne pourrait avoir du mal à s'établir, car il est en train de fleurir et investit alors moins de son énergie dans la formation de racines. Ainsi, il est moins bien établi quand arrive l'hiver et se trouve alors exposé à des dommages. La solution est pourtant facile : éliminer les fleurs dès la plantation en rabattant la plante de moitié. Ainsi, la plante mettra son énergie à former des racines robustes et s'adaptera plus rapidement à son nouveau milieu. On peut traiter de cette façon le chrysanthème d'automne (Chrysanthemum x grandiflorum), l'anémone du Japon (Anemone x hybrida et autres), l'aster (Aster sp.) et l'hydrangée paniculée (Hydrangea macrophylla).

La pose d'une pelouse

L'automne est aussi propice à l'établissement d'une pelouse : l'enracinement est plus rapide et les chances de reprise excellentes. L'air frais réduit l'évaporation de même que la croissance du feuillage, ce qui donne aux racines le temps de s'implanter. Les semis et les plaques de gazon croîtront suffisamment pour bien paraître, mais réserveront leur pousse la plus vigoureuse pour le printemps suivant : grâce à leur système racinaire désormais profondément ancré, ils survivent aisément aux périodes de sécheresse de l'été suivant, s'il y en a. 

Les bulbes à floraison automnale

Évidemment, l'automne est la saison pour planter les bulbes à floraison printanière : tulipes, narcisses, crocus, jacinthes, etc. Plantez-les à une profondeur égale à trois fois leur hauteur et à un espacement égal à trois fois leur diamètre, la partie aplatie vers le bas, dans un emplacement ensoleillé ou mi-ombragé au sol bien drainé.

L'automne est une excellente saison pour faire des... (www.jardinierparesseux.com) - image 2.0

Agrandir

L'automne est une excellente saison pour faire des plantations de végétaux rustiques.

www.jardinierparesseux.com

Secrets d'une plantation automnale 

Plus qu'une alternative acceptable pour jardiniers négligents, la plantation tardive s'avère le moyen idéal d'assurer le bien-être de nombreuses plantes. Voici la technique à utiliser pour planter vivaces, arbustes, conifères, arbres, grimpantes, etc.

• Creusez un trou aussi profond que la motte racinaire et trois fois plus large. Amendez le sol si vous le jugez nécessaire. Si des racines font le tour de la motte, détachez-les délicatement et dirigez-les vers l'extérieur.

• Déposez la plante au centre du trou, puis ajoutez une ou deux pincées d'inoculant mycorhizien pour assurer une meilleure reprise. 

• Comblez le trou de terre, tassez doucement et arrosez abondamment.

• Appliquez ensuite une couche de 5 à 10 cm de paillis, comme du compost, des feuilles déchiquetées ou du terreau de feuilles. Le paillis préserve la chaleur du sol, ce qui prolonge la durée de l'enracinement et prévient le déchaussement sous l'action du gel et du dégel pendant l'hiver. 

• Arrosez au besoin jusqu'aux gelées de manière à maintenir l'humidité du sol, sans jamais le détremper, jusqu'à la toute fin de la saison de croissance. 

Allez-y : visitez une jardinerie aujourd'hui. À bien y penser, prenez la remorque! Avec toutes les aubaines que vous y trouverez, vous en aurez besoin!

Ces feuilles ont été endommagées par des limaces.... (DENIS RANCOURT) - image 3.0

Agrandir

Ces feuilles ont été endommagées par des limaces.

DENIS RANCOURT

Réponses à vos questions

Meubles collants sous un tilleul

Q J'ai un tilleul de 12 ans, mais depuis les deux dernières années, j'ai des problèmes avec des pucerons et des fourmis. Je l'ai fait traiter en 2014 à la mi-juillet, un traitement assez coûteux d'ailleurs. L'on m'avait dit que ce traitement serait bon pour deux ans au moins et cela a fonctionné pour le reste de l'été 2014, mais le problème est revenu au début juillet cet été. Je ne peux me servir de mon terrain, car la table est en dessous et elle est toujours collante et infestée de fourmis. J'ai aussi essayé des vaporisations, mais rien ne fonctionne.

Céline Létourneau

R Le tilleul (Tilia cordata est l'espèce la plus cultivée chez nous) est très sujet aux pucerons qui l'envahissent la plupart des années. Ces insectes laissent tomber un déchet sucré appelé miellat qui colle sur les meubles, les dalles, les autos, etc. En plus de rendre ces surfaces collantes, une moisissure noire appelée fumagine se forme sur le miellat et est difficile à enlever. Les fourmis viennent à leur tour se nourrir de miellat sucré. Ainsi le tilleul n'est pas recommandé dans les emplacements où on entend poser des meubles, installer une terrasse ou stationner une auto. Un tilleul au-dessus d'une plate-bande ou un gazon, par contre, ne posera pas de problèmes. Les traitements qu'on peut donner pour les contrôler sont coûteux et pas toujours efficaces. De plus, il faut normalement les reprendre annuellement. L'idéal donc est d'éviter de planter des tilleuls dans les endroits où le miellat pourrait poser un problème. Dans votre cas, le plus facile serait sans doute de déplacer votre table ailleurs, quitte à la replacer sous l'arbre pendant un repas. Ou de la recouvrir d'une toile quand vous ne l'utilisez pas. Ou d'enlever l'arbre. 

Feuillage mangé

Q Toutes mes feuilles semblent mangées cette année.

Est-ce normal?

Linda Martel

Une dame de mon village se fait dévorer les feuilles de ses plantes. Pouvez-vous nous aider à résoudre cette énigme? Est-ce qu'il s'agit de limaces? Pour les limaces, un truc bio efficace consiste à étendre autour du plan des coquilles d'oeuf séchées et broyées à la main. 

Denis Rancourt, Sainte-Croix-de-Lotbinière

R J'ai reçu plusieurs questions similaires cet été. Ce sont les limaces qui sont les coupables. Il faut savoir que l'été 2015 a été très propice à ces bestioles. En effet, les limaces ont besoin d'humidité et de fraîcheur pour bien se développer. Or notre printemps et la première moitié de l'été ont été exceptionnellement humides et frais. Sous ces conditions, la petite limace grise, la plus courante dans nos jardins, se multiplie à profusion, causant des dommages aux légumes, aux annuelles, aux vivaces et même aux feuilles inférieures des arbres et des arbustes. Cette limace meurt à la fin de la saison, mais pas avant d'avoir pondu des centaines d'oeufs, notamment au pied de ses plantes préférées (exemple, certains hostas). Avec un peu de chance, nous aurons un début de saison sec l'an prochain et si oui, la majorité des jeunes limaces mourront assez rapidement. Quant à la légende que les coquilles d'oeufs peuvent être le moindrement utiles dans la chasse aux limaces, la triste réalité est que les coquilles d'oeufs attirent les limaces et augmentent les dommages plutôt que de les en éloigner. Voici un lien amusant à ce sujet : goo.gl/J0StBP. Pour réellement baisser la population de limaces, vous pouvez les piéger en laissant des morceaux de bois traîner au sol au pied des plantes infestées. Elles s'y cacheront le jour et vous pourrez alors les faire tomber dans de l'eau savonneuse.

Bulbes de tulipes plantés à l'envers

Q Après une visite printanière au Festival de la tulipe à Ottawa, je m'empressai d'acheter plus de 200 bulbes que je plantai soigneusement dans notre cours. Le printemps venu, une seule fleur apparut! Me questionnant sur ce médiocre résultat obtenu, je retournai voir les instructions. C'est alors que je compris que j'avais planté 199 / 200 bulbes à l'envers! Pour un amateur, il me semblait naturel de les planter avec le pointu par en bas!

François Cauchon

R C'est vrai qu'il y a une façon logique de planter les bulbes de tulipe (et d'ailleurs tous les bulbes) : le plateau (partie aplatie souvent munie de petites racines) vers le bas et la partie pointue vers le haut. Sauf que... les plantes ont des dons extraordinaires de récupération et même si vous plantez les bulbes à l'envers, la tige florale et les feuilles «se corrigeront» et se dirigeront vers le haut. Hors du sol, il n'y aura pas de différence visible à la suite de cette erreur. D'ailleurs, quand le nouveau bulbe se forme après la floraison, il se redressera! C'est à cause du géotropisme, la tendance naturelle des plantes de s'orienter par rapport à la gravité. Les feuilles, tiges et fleurs pousseront vers le haut, dans le sens contraire de la gravité, alors que les racines se dirigeront vers le bas, dans la direction de la gravité. Ainsi, la raison du manque de succès avec ces bulbes demeure un mystère. Mauvaise qualité de bulbe? (Évitez d'acheter des bulbes en boîte fermée; ce sont souvent des bulbes de piètre qualité.) Mauvaises conditions? (Les bulbes de tulipe ne tolèrent pas les sols détrempés, par exemple.) Mauvaise saison de plantation? (Il n'est pas clair dans votre lettre si vous avez acheté des bulbes au printemps, ce qui serait une erreur : il faut toujours les planter à l'automne. Lors du Festival de la tulipe en mai, certains marchands peu scrupuleux vendent des bulbes de tulipe restants de l'automne dernier aux jardiniers néophytes qui ne savent pas que ce n'est pas la bonne saison pour les planter.

Calendrier horticole

Voyage horticole au Centre-du-Québec

La Société d'horticulture de Sainte-Foy organise un voyage horticole au Centre-du-Québec pour le samedi 3 octobre. Il comprend la visite du Centre d'interprétation de la canneberge, les Serres Drummond ainsi que la ferme d'alpagas et d'autruches.

Le dîner est inclus. Pour info et réservations : Michelle Turcotte à 418 654-9282

Pour toute activité horticole,  écrivez-nous à magazine@lesoleil.com.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer