Cultivez le phlox des jardins... sans maladie

Les fleurs bicolores du phlox 'Peppermint Twist' attirent... (www.jardinierparesseux.com)

Agrandir

Les fleurs bicolores du phlox 'Peppermint Twist' attirent toujours les regards.

www.jardinierparesseux.com

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
<p>Larry Hodgson</p>
Larry Hodgson
Le Soleil

(Québec) Le phlox des jardins ou phlox paniculé (Phlox paniculata) est parmi les vivaces les plus populaires. Il est très en évidence actuellement, car il fleurit en août et en septembre. Et qui ne reconnaît pas cette plante formant des touffes des tiges dressées aux feuilles étroites, le tout coiffé de jolies fleurs en trompette, et très parfumées de surcroît?

Malgré son feuillage fortement panaché, le phlox 'Norah... (www.jardinierparesseux.com) - image 1.0

Agrandir

Malgré son feuillage fortement panaché, le phlox 'Norah Leigh' est aussi facile à cultiver que tout autre phlox des jardins.

www.jardinierparesseux.com

Le phlox des jardins 'Eva Cullum' est parmi... (www.jardinierparesseux.com) - image 1.1

Agrandir

Le phlox des jardins 'Eva Cullum' est parmi les variétés les plus populaires.

www.jardinierparesseux.com

Mais le phlox des jardins a un grand défaut : il est très sujet au blanc (aussi appelé oïdium ou mildiou poudreux), une maladie qui enlaidit son feuillage. La maladie infeste les feuilles sournoisement, s'insérant dans leur limbe sans montrer le moindre symptôme au début, puis tout d'un coup les feuilles semblent se couvrir d'un genre de farine blanche. Sauf que ce n'est pas de la farine, bien sûr, mais plutôt des spores du champignon : même si on frotte pour les enlever, elles repoussent.

Avec le temps, la feuille blanchit de plus en plus, puis noircit et s'assèche. Souvent, la tête de la plante est encore bien fleurie alors que son feuillage est en train de dépérir. C'est assez déconcertant!

Des traitements... un peu efficaces

Le problème avec le blanc est que, une fois qu'on voit les symptômes, il est trop tard pour réagir, car la maladie est alors bien installée. Il faut plutôt le prévenir. Ainsi, plusieurs jardiniers appliquent des traitements antifongiques depuis le début de la saison de croissance : fongicides commerciaux, bicarbonate de soude, lait et même urine humaine (sans farce!). Dans une bonne année, ces produits aident beaucoup à contrôler le blanc, mais il y a des années, notamment quand le mois d'août est plutôt sec, où la maladie réussit à dominer la plante quand même. (Le blanc tend à s'attaquer surtout aux plantes stressées par un manque d'eau au niveau des racines, mais couvertes de rosée le matin.) 

Mais il n'est plus nécessaire d'appliquer tous ces traitements, car il existe maintenant des phlox très résistants au blanc. Si vous les utilisez, le blanc sera soit absent de vos plantes ou du moins, beaucoup moins visible, se limitant aux feuilles inférieures.

Histoire d'une heureuse trouvaille

On peut retracer l'histoire des phlox résistants au blanc à un plant découvert dans une platebande du Brandywine River Museum, à Chadd's Ford en Pennsylvanie. Des bénévoles avaient semé des phlox sauvages dans ce jardin, ce qui a donné au début un joli mélange de couleurs : rose, violet, blanc, bicolores, etc. À la fin de l'été 1987, cependant, le jardin présentait une allure tout à fait désolant : un véritable fouillis de feuilles malades. La directrice du musée a toutefois remarqué que, à travers le lot de phlox malades, une seule plante n'avait aucune trace de la maladie. Un pépiniériste en visite prit des boutures. Après quelques années d'essai, cette grande variété à fleurs blanches très parfumées, nommée 'David' (pour le mari de la directrice), fut lancée sur le marché et est rapidement devenue le phlox des jardins le plus vendu au monde. Il fut même couronné du titre Vivace de l'année en 2002.

Mais l'histoire n'en reste pas là. Différents hybrideurs, voyant le potentiel de 'David', l'ont croisé avec d'autres phlox, puis ont croisé entre elles les plantes résultantes, du moins celles qui montraient une bonne résistance à la maladie, cherchant des plantes de qualité supérieure dans un plus large éventail de couleurs et de formes. Ainsi, aujourd'hui, il en existe plus de 75 variétés de phlox de jardin résistant au blanc dans toute la gamme des couleurs imaginable.

Voici quelques variétés à essayer :

  • P. paniculata 'Becky Towe' : rose carmin saumoné à oeil foncé. Feuillage fortement panaché de jaune crème. 60 cm.
  • P. paniculata 'Blue Paradise' : phlox intéressant qui change de couleur quotidiennement. Les fleurs sont bleu indigo le matin, violettes le soir. 90 cm.
  • P. paniculata 'Bright Eyes' : variété naine à fleurs rose pâle et à oeil rouge. De 45 à 60 cm.
  • P. paniculata 'David's Lavender' : semis de 'David' à fleurs lavande. De 90 à 120 cm.
  • P. paniculata 'Delta Snow' : fleur blanche, oeil pourpre. Extra résistant au blanc. De 60 à 120 cm.
  • P. paniculata 'Eva Cullum' : rose à oeil rose foncé. De 60 à 90 cm.
  • P. paniculata 'Jeana' : fleurs rose lavande plus petites, mais aussi plus abondantes que les autres. Extra résistant au blanc et longue période de floraison. De 60 à 90 cm.
  • P. paniculata 'Laura', syn. 'Uspech' : pourpre violet avec des marques blanches autour de l'oeil. 90 cm.
  • P. paniculata 'Minnie Pearl' : variété extra naine à fleurs blanches. Intéressante en bordure. De 35 à 45 cm.
  • P. paniculata 'Nicky' : fleurs rose magenta foncé. Floraison très durable. 75 cm.
  • P. paniculata 'Orange Perfection' : le plus orangé des phlox, mais plus saumon qu'un orange véritable. OEil rouge. 80 cm.
  • P. paniculata 'Peppermint Twist' : fleurs bicolores, rose bonbon superposées d'une étoile blanche. 90 cm. 
  • P. paniculata 'Robert Poore' : fleurs lavande vif. De 90 à 120 cm. 
  • P. paniculata 'Shortwood' : fleur rose moyen à oeil plus foncé. Très grand phlox. De 110 à 150 cm.
  • P. paniculata 'Speed Limit 45' : rose bonbon à oeil rouge. De 60 à 90 cm.
  • P. paniculata 'Swizzle' : blanc rosé à grand oeil rose vif. Compact. 55 cm.

Et ce n'est pas tout : il y a beaucoup d'autres variétés résistantes. Demandez à votre pépiniériste de vous en montrer. Et c'est le moment idéal pour acheter des phlox, car ils sont présentement en fleurs. Ainsi, vous saurez exactement ce que vous achetez.

Et n'oubliez pas de les sentir avant d'acheter : si tous sont parfumés, certains parfums peuvent vous plaire plus que d'autres.

La culture d'une plante populaire

Si le phlox des jardins est si populaire depuis si longtemps (nos grands-parents en cultivaient!), c'est qu'il est très facile à cultiver et vit longtemps. Il ne lui faut qu'un emplacement au soleil ou à la mi-ombre dans un sol de jardin ordinaire à riche et moyennement humide. Et il est de plus bien résistant au froid : zone 3.

Si vous en voulez d'autres, sachez que le phlox des jardins se multiplie facilement par division ou par boutures de tiges. Par graines aussi, mais alors, il faut savoir que les semences ne sont pas fidèles au type et donneront sans doute un mélange de couleurs à la deuxième génération et aussi différents niveaux de résistance au blanc.

Et voilà, le portrait d'une vivace populaire un peu vieux jeu qui retrouve maintenant une popularité renouvelée grâce à meilleure résistance aux maladies. Qu'attendez-vous pour en cultiver?

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer