Les activités des Journées du jardin

Le Domaine Joly-de Lotbinière offre toujours de belles... (Photo www.jardinierparesseux.com)

Agrandir

Le Domaine Joly-de Lotbinière offre toujours de belles images à croquer!

Photo www.jardinierparesseux.com

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
<p>Larry Hodgson</p>
Larry Hodgson

Collaboration spéciale

Le Soleil

(Québec) Comme vous voyez, il ne manque pas d'activités pour les amateurs de jardins en fin de semaine. À vous d'en profiter! Partout au Canada, on fête les Journées du jardin du 19 au 21 juin. C'est une célébration transcanadienne qui se tient chaque année le vendredi avant la fête des Pères.

Le jardin d'essai du Jardin botanique Roger-Van den... (Photo fournie par le Jardin botanique Roger-Van den Hende) - image 1.0

Agrandir

Le jardin d'essai du Jardin botanique Roger-Van den Hende

Photo fournie par le Jardin botanique Roger-Van den Hende

Ce programme de trois jours d'activités et d'événements est consacré aux amateurs de jardinage, aux familles, aux écoles et aux touristes. Les Journées du jardin sont une occasion pour les Canadiens de profiter de leur propre jardin, de visiter ou de participer à leur expérience de jardin préférée, de se laisser inspirer à leur jardinerie locale ou de voyager vers une destination pour profiter de leur jardin préféré. 

Je dois confesser que j'ai un parti pris pour cet événement, car j'ai été nommé porte-parole national des Journées du jardin pour le Canada francophone. Mais plus encore, tout ce qui encourage les gens à faire plus de jardinage ou à visiter des jardins m'intéresse. Comme l'offre ne manque pas dans notre région, il est facile de s'offrir une belle sortie horticole de fin de semaine.

Activités locales

Domaine Joly-de-Lotbinière

Le Domaine Joly-de Lotbinière a l'honneur d'être choisi comme événement phare pour la province de Québec pour les Journées du jardin. Félicitations! Le Domaine profite de l'occasion pour lancer officiellement sa 32e saison estivale lors d'une cérémonie qui a lieu à 13h30 samedi. La cérémonie sera suivie d'un cocktail à la fleur de sureau.

Aussi, à 10h et à 14h, j'animerai des visites des jardins du Domaine. Ces visites incluent notamment les nombreuses nouveautés horticoles présentées dans le cadre du concours Tendances horticoles 2015. S'ajoute à 12h45, une visite guidée de la Maison de Pointe Platon et de ses expositions. La journée se terminera avec la visite libre du Domaine Joly-De Lotbinière dès 15h. Les tarifs d'admission habituels s'appliquent.

Jardin botanique Roger-Van den Hende

Dimanche à 10h, je ferai la visite guidée personnalisée du Jardin botanique Roger-Van den Hende. Rendez-vous à l'entrée principale du Jardin, soit au 2480,boulevard Hochelaga, Québec, derrière Place Sainte-Foy. Entrée et stationnement gratuits.

Autres jardins à Québec

Et n'oubliez pas les nombreux autres jardins publics de la région, dont le parc du Bois-de-Coulonge, la Villa Bagatelle, la Maison Henry-Stuart, le Domaine de Maizerets, le parc de la Chute-Montmorency et le domaine Cataraqui. Tous méritent une visite!

Activités ailleurs au Québec

Trois-Rivières

Au parc de l'Île-Saint-Quentin, venez prendre le thé à l'anglaise avec des professionnels horticoles afin de parler, de discuter et d'échanger. Il y aura un atelier conférence et une journée plein air pour toute la famille. Activité gratuite.

Adresse : parc de l'Île-Saint-Quentin, 10, place de la Rosalie, Trois-Rivières. Info : www.ilesaintquentin.com ou info@ilesaintquentin.com.

Saint-Hyacinthe

Le Festival québécois de la pivoine, organisé par la Société québécoise de la pivoine, aura lieu cette année au Jardin Daniel-A. Séguin. Au cours de la fin de semaine, il y aura des capsules d'information par Serge Fafard et la présence du président d'honneur, Rock Giguère. Samedi, l'exposition et la visite libre des jardins ouvrent officiellement à 10h. À 13h30, un atelier sur la division des pivoines sera donné par Pierre Roy et à 14h30, Rock Giguère fera une visite du jardin. Il y aura également une conférence à 15h30 sur les pivoines avec Serge Fafard et Rock Giguère. Dimanche, il y aura une visite libre des jardins à 10h suivie d'une visite commentée avec Rock Giguère à 10h30. À 13h30, Rock Giguère et Serge Fafard donneront une conférence sur les plantes nommée Plantes compagnes. L'exposition fermera à 15h, mais sera suivie de la présentation de la pivoine 'Daniel A. Séguin', du dévoilement des pivoines gagnantes, de la remise de prix et d'un tirage.

Adresse : 3215, rue Sicotte, Saint-Hyacinthe. Info sur le jardin : 450 778-0372. Info : www.pivoinequebec.com

Grand-Métis

Dimanche à 14h, l'agronome Lili Michaud, auteure de l'ouvrage Les fines herbes, de la terre à la table, partagera sa connaissance de la culture des fines herbes aux Jardins de Métis. Des petits jardins de fines herbes et des copies de son livre seront mis en vente. Gratuit avec admission aux jardins.

Au 200, Route 132, Grand-Métis, QC G0J 1Z0. Info : 418 775-2222 ou info@jardinsdemetis.com

Montréal

La Maison Saint-Gabriel, musée et site historique, offre un «dimanche animé» dimanche de 11h à 18h. Visitez des expositions, le jardin potager du XVIIe siècle recréé, le sous-bois et le jardin des Métayères. Participez à des activités ludiques proposées sur le site du musée telles que contes, musique, animation, théâtre et démonstrations par des artisans.

Au 2146, place Dublin, Pointe-Saint-Charles, Montréal. Info : 514 935-8136

***

À l'Oratoire Saint-Joseph du Mont-Royal, il y aura une visite libre des jardins du chemin de la croix samedi et dimanche de 7h30 à 21h. C'est l'occasion idéale pour découvrir ces jardins, situés dans un boisé tout près de la basilique. Conçu par l'architecte paysagiste Frédérick G. Todd, ce lieu calme et reposant est propice à la méditation, dans un décor horticole unique où l'on peut découvrir de majestueuses sculptures signées Louis Parent.

Adresse : 3800, chemin Queen-Mary, Montréal, QC H3V 1H6. Info : pastorale@saint-joseph.org ou 1 877 672-8647

On peut rabattre l'hydrangée paniculée quand elle commence... (Photo Anne Montgrain) - image 2.0

Agrandir

On peut rabattre l'hydrangée paniculée quand elle commence à moins fleurir.

Photo Anne Montgrain

Ce vinaigrier est probablement mort de vieillesse.... (Photo Huguette Demers) - image 2.1

Agrandir

Ce vinaigrier est probablement mort de vieillesse.

Photo Huguette Demers

Réponses à vos questions

Bouturer ou rabattre une hydrangée paniculée?

Q Comment puis-je faire une bouture de mon hydrangée qui a déjà vécu de nombreuses années et qui commence à montrer des signes de vieillissement?

Anne Montgrain 

R D'abord, votre arbuste est une hydrangée paniculée (Hydrangea paniculata) : il faut le préciser, car il y a plusieurs hydrangées, chacune demandant un entretien différent. Même si une hydrangée paniculée commence à vieillir, elle n'est pas nécessairement moribonde. Habituellement, elle se régénéra parfaitement si vous la rabattez à 20 cm du sol au printemps ou à l'automne. Une telle taille rajeunira la plante, lui donnant beaucoup de vigueur. Si vous tenez à la bouturer, c'est quand même possible. Pour ce faire, en juin, quand les tiges sont encore vertes, prélevez-en deux ou trois de 15 à 20 cm de longueur. S'il y a des fleurs ou des boutons de fleurs à l'extrémité supérieure, supprimez-les. Enlevez les feuilles inférieures et, pour empêcher une trop grande perte d'eau par les feuilles restantes, coupez les feuilles restantes de moitié, réduisant leur longueur. Appliquez une hormone d'enracinement à l'extrémité inférieure de la tige et insérez la bouture dans un terreau humide, sans enterrer les feuilles. Placez les boutures sous un dôme transparent ou un sac transparent (une culture à l'étouffée) pour maintenir une forte humidité et placez-les à la mi-ombre, dans la maison ou à l'extérieur. Les boutures, n'ayant pas encore de racines, ne demanderont pas beaucoup d'arrosage au début, mais surveillez néanmoins leur terreau, l'arrosant s'il commence à se dessécher. Quand de nouvelles feuilles apparaîtront, vos boutures seront enracinées et vous pourrez commencer à les acclimater aux conditions de jardin.

Rhododendron qui ne fleurit qu'à la base

Q En 1999, nous avons planté trois rhododendrons. Or, il appert que ces derniers ne fleurissent que dans le bas des plants comme démontré sur la photo ci-jointe. Les boutons floraux sont bien présents partout à l'automne, mais seuls ceux du bas éclosent. Chaque hiver, nous assurons une protection (entourés avec géotextile blanc et abondance de neige) mais bien sûr quelques bouts dépassent de cette protection. Y a-t-il une raison particulière qui expliquerait ce phénomène de floraison limitée?

Guy Lapierre

R De toute évidence, votre rhododendron est insuffisamment rustique pour notre région. Il faut comprendre que les boutons floraux des rhododendrons, comme pour la plupart des arbustes, sont moins résistants au froid que leurs bourgeons de feuilles. Alors les boutons floraux peuvent être tués par le froid même si, au printemps suivant, les feuilles des mêmes branches sortent en parfait état. Les gens ont la conviction que les protections hivernales habituelles (géotextile, jute, etc.) protègent contre le froid, mais c'est faux. Ainsi, s'il fait - 30 °C à l'extérieur de l'abri, il fera aussi - 30 °C à l'intérieur. Les protections ne font que réduire l'effet d'assèchement par le vent. Si les branches plus près du sol ont bien fleuri, c'est qu'il y a toujours une chaleur de fond qui vient du sol. Grâce à la protection d'une couche de neige épaisse - et la neige est un bien meilleur isolant que le jute ou le géotextile! -, ces branches profiteront réellement de plusieurs degrés de plus de chaleur que l'air ambiant. Il est fort possible qu'une température de - 10 °C règne sous une bonne couche de neige alors que la température ambiante est de - 30 °C. Ainsi, les branches inférieures des arbustes peuvent souvent passer même les hivers très froids sans dommage. La prochaine fois que vous achèterez un rhododendron, il faudrait respecter votre zone de rusticité : dans la région de Québec, par exemple, ne plantez que des rhodos des zones 1, 2, 3 ou 4.

Vinaigrier mal en point

Q Mon vinaigrier dépérit depuis quelques ans et cette année, c'est pire que pire. Nous avons remarqué de grosses «plaies» sur le tronc au printemps mais comme il drageonne encore, on a attendu pour voir la suite. Pourriez-vous m'éclairer à savoir s'il est mort ou malade et si on doit l'abattre?

Huguette Demers

R Si les branches de votre vinaigrier (Rhus typhina) ne sont pas en feuilles à cette date, c'est qu'elles sont mortes et vous pouvez les supprimer. La cause pourrait être un champignon qui s'est installé dans la blessure que vous avez remarquée, mais aussi, bien d'autres choses. D'ailleurs, le vinaigrier est un arbre de courte vie : rares sont les spécimens de plus de 30 ans. Peut-être que le vôtre est seulement rendu à la fin de sa vie utile? Mais même si l'arbre meurt, il faut savoir que le vinaigrier drageonne et produira alors de nouvelles tiges que vous pouvez laisser pousser. Éventuellement, il rependra sa forme, parfaitement rajeuni, mais prendra plusieurs années avant d'avoir port d'arbre.

Calendrier horticole

Évasion florale au Centre-du-Québec

La Société d'horticulture de Québec vous invite à participer à sa prochaine visite de jardins dans le secteur Bécancour, Saint-Hyacinthe et Drummondville, incluant le Jardin Daniel-A.Séguin, les Hémérocalles de l'Isle, Rose Drummond et le vignoble Le Domaine du Clos de l'Île. Le voyage aura lieu le mardi 28 juillet et comprend le dîner et le souper. Coût : 127 $ pour les membres et 137 $ les non-membres. Info : 418 956-6389 ou societehorticulturequebec@hotmail.com

Voyage à Kingsey Falls et Drummondville

Le 1er août prochain, la Société d'horticulture Chaudière-Etchemin offre un voyage au parc Marie-Victorin à Kingsey Falls suivi d'une visite de l'usine Cascades et de deux jardins privés dans la région de Drummondville. Dîner et souper inclus. Coût 135 $. Date limite d'inscription : 1er juillet. Info : 418 564-0544

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer