Encore plus d'exceptionnelles pour 2015

O steospermum 'Blue Eyed Beauty' (Osteospermum ecklonis 'Blue-Eyed... (Photo Rock Giguère)

Agrandir

O steospermum 'Blue Eyed Beauty' (Osteospermum ecklonis 'Blue-Eyed Beauty')

Photo Rock Giguère

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

<p>Larry Hodgson</p>
Larry Hodgson

Collaboration spéciale

Le Soleil

(Québec) La semaine dernière, nous avons jeté un coup d'oeil sur un premier lot de gagnants du concours Les Exceptionnelles 2015, choisis parmi plus de 200 nouveautés horticoles. Voici les autres lauréats 2015.

Pétunia Blanket Yellow (Petunia x atkinsiana Blanket® Yellow)... (Photo Claude Vallée) - image 1.0

Agrandir

Pétunia Blanket Yellow (Petunia x atkinsiana Blanket® Yellow)

Photo Claude Vallée

Pétunia Cascadias Indian Summer (Petunia x atkinsiana Cascadias™... (Photo Claude Vallée) - image 1.1

Agrandir

tunia Cascadias Indian Summer (Petunia x atkinsiana Cascadias™ 'Indian Summer')

Photo Claude Vallée

Gerbera Patio Karoo (Gerbera Patio® Karoo®)

Hauteur : de 40 à 50 cm

Largeur : de 30 à 35 cm 

Exposition : soleil

Une grande percée pour une plante peu connue... du moins, comme plante de jardin. Le gerbera a une longue histoire d'utilisation comme fleur coupée (c'est l'une des cinq fleurs coupées les plus vendues au monde) et on le voit parfois offert comme potée fleurie pour la maison. Mais la série Patio est suffisamment robuste pour pousser et fleurir à l'extérieur tout l'été si on l'utilise comme annuelle. Le gerbera produit une rosette de feuilles à marge lobée, un peu comme un pissenlit géant, mais les fleurs sont remarquables : énormes, avec un oeil contrastant, et portées sur une tige solide. Dans le cas de Patio Karoo, les fleurs mesurent 12 ou même 13 cm de diamètre et sont semi-doubles, roses avec une pointe crème. Il y a d'autres gerberas dans la série Patio aux fleurs rouges, roses, jaunes ou orange si vous cherchez un compagnon pour Patio Karoo. Les fleurs se succèdent tout l'été à raison de trois ou quatre fleurs à la fois par plante, créant tout un impact. Et à cause de leur abondance, il ne faut pas se gêner pour en rentrer quelques fleurs dans la maison pour les bouquets! Même si on vend Patio Karoo comme fleur annuelle, vous pouvez rentrer la plante dans la maison pendant l'hiver, de préférence dans un emplacement frais et ensoleillé, et ainsi la maintenir pour l'année suivante. Il faut toutefois surveiller les araignées rouges le temps que la plante est dans la maison.

2 Pétunia Cascadias Indian Summer (Petunia x atkinsiana Cascadias™ 'Indian Summer')

Hauteur : de 20 à 30 cm

Largeur : de 45 à 50 cm 

Exposition : soleil, mi-ombre

Vous n'avez jamais vu un pétunia avec cette coloration! Contrairement à la plupart des pétunias, les fleurs ne présentent pas toutes exactement la même couleur. Au contraire, elles varient en teinte sur la même plante : jaune, orangé, rose et terracotta. Toutes les couleurs, comme le nom le suggère, de l'été indien. La plupart, d'ailleurs, montrent un mélange de ces couleurs dans la même fleur! Les fleurs de taille moyenne sont nombreuses et portées tout l'été sur une plante basse, rampante si on le cultive en pleine terre, mais joliment retombante en panier suspendu. Cette variété d'origine israélienne s'est déjà méritée de nombreux prix dans les concours horticoles partout à travers le monde, et pourtant, elle est tout fraîchement arrivée sur le marché. Au Jardin botanique Roger-Van den Hende l'été dernier, il a été tout simplement saisissant! Ce pétunia résiste bien aux dommages causés par la pluie et n'est pas dérangé par la canicule. De plus, il fleurira abondamment sans que vous ayez à le nettoyer de ses fleurs fanées (une tâche ardue chez les pétunias plus anciens.) Il est facile à bouturer et à maintenir dans la maison l'hiver, ce qui garantit le succès l'an prochain aussi.

Pétunia Blanket Yellow (Petunia x atkinsiana Blanket® Yellow)

Hauteur : de 15 à 20 cm

Largeur : de 25 à 30 cm 

Exposition : soleil, mi-ombre

Ce petit pétunia fait un vrai tapis de fleurs, comme son nom le suggère, car «Blanket» veut couverture. Il est comme une douillette jaune déposée au sol. Les fleurs sont très petites, juste un peu plus grosses que celles des calibrachoas, mais aussi très nombreuses, recouvrant presque toute la plante. Elles sont jaune pâle bordées de blanc et se succèdent pendant tout l'été. La plante est «autonettoyante» (les fleurs tombent d'elles-mêmes) et donc le seul entretien consiste à l'arroser quand sa terre commence à sécher. Comme tout pétunia, à la fin de la saison, on peut rentrer des boutures pour le conserver pour une autre année.

Osteospermum 'Blue Eyed Beauty' (Osteospermum ecklonis 'Blue-Eyed Beauty')

Hauteur : de 25 à 40 cm

Largeur : de 45 à 50 cm 

Exposition : soleil

Combien de fois que j'ai acheté un osteospermum en pleine floraison au printemps pour le voir arrêter net de fleurir avec l'arrivée des températures chaudes? Cela ne risque plus d'arriver avec 'Blue Eyed Beauty', le premier «osteo» qui tolère la chaleur et n'est même pas dérangé par un sol qui s'assèche un peu trop. Et ses fleurs sont spectaculaires : d'énormes «marguerites» aux rayons jaune tendre et à l'oeil bleu violet, le tout mis en valeur par une délicate auréole blanche. Cette plante volera la vedette, que ce soit en panier suspendu, en pot et en plate-bande... et c'est une excellente plante cadeau aussi! À essayer absolument! On peut bouturer la plante à l'automne et maintenir les «bébés» dans la maison, au soleil et au frais si possible, jusqu'au printemps.

Gomphrène PinballPurple (Gomphrena Pinball™ Purple)

Hauteur : de 30 à 35 cm

Largeur : de 30 à 35 cm 

Exposition : soleil

Les gomphrènes sont populaires auprès des jardiniers sérieux, car ils ont appris que ces plantes sont parmi les plus spectaculaires et florifères de nos jardins. Et la série Pinball est de loin le plus compact de ce groupe : une véritable petite boule de feuillage parcouru d'inflorescences globulaires pourpres. Elles se composent de bractées papyracées (les vraies fleurs jaunes sont petites et assez discrètes) et font d'excellentes fleurs séchées. C'est le choix idéal pour la bordure de la plate-bande ou pour les bacs et la plante tolère bien à la fois la canicule et la sécheresse. C'est le tout premier gomphréna produit par bouturage plutôt que par semis. D'ailleurs, si on conserve ses semences, elles ne donneront pas des plantes naines, mais plutôt des plantes de taille standard, soit 90 cm et plus de hauteur! On peut accompagner Pinball Purple de deux autres couleurs dans la même série : Pinball White (blanc) et Pinball Lavander (lavande). 

Où les trouver?

Vous trouverez les plantes Les Exceptionnelles dans presque toutes les jardineries. Essayez-les pour un succès garanti!

Le lierre terrestre est une plante couvre-sol importée... (WWW.JARDINIERPARESSEUX.COM) - image 2.0

Agrandir

Le lierre terrestre est une plante couvre-sol importée à l'origine pour remplacer le gazon dans les endroits où la tonte était impossible.

WWW.JARDINIERPARESSEUX.COM

Le Ficus benjamina est réputé pour sa tendance... (PHOTO FOURNIE PAR LISE HINSE) - image 2.1

Agrandir

Le Ficus benjamina est réputé pour sa tendance à perdre des feuilles pour toutes sortes de raisons.

PHOTO FOURNIE PAR LISE HINSE

Réponses à vos questions

Mauvaise herbe dans le gazon

Q Je joins la photo d'une herbe envahissante dont je ne parviens pas à trouver le nom, et ce, malgré plusieurs tentatives faites auprès de jardiniers locaux. Si vous pouviez me conseiller sur la façon de contrôler cette plante, mon gazon vous en serait très reconnaissant.

Mario Brûlé

R Il s'agit du lierre terrestre (Glechoma hederacea). On le reconnaît par son port rampant, ses petites feuilles persistantes en forme de coeur à marge dentelée et ses minifleurs bleu-violet. C'est une plante couvre-sol importée à l'origine pour remplacer le gazon dans les endroits où la tonte était impossible, mais il s'est échappé de la culture et est devenu une mauvaise herbe dans plusieurs régions. La première question à vous poser est : est-ce que la présence du lierre terrestre dans votre gazon vous déplaît tant que ça? Un gazon composé d'un mélange de lierre terrestre et de graminées est aussi résistant qu'un gazon uniquement composé de graminées, même plus. Donc, la solution la plus facile à ce problème est tout simplement d'accepter que votre gazon contienne un mélange de plantes. Une pelouse composée de plantes variées est beaucoup plus facile à maintenir qu'une pelouse de graminées. Si vous ne tolérez aucunement les végétaux autres que les graminées dans votre gazon, sachez que le lierre terrestre ne tolère pas le bore (un élément minéral) et pousse uniquement dans les sols où celui-ci est en carence. En appliquant du bore sur un gazon infesté de lierre terrestre, on arrive habituellement à bien le contrôler. À cette fin, diluez 250 g de borax (un produit naturel, en passant) dans un litre d'eau chaude, puis versez dans neuf litres d'eau froide. Cette solution traitera 100 mètres carrés. Il ne faut pas en appliquer plus, car, comme tous les minéraux, un excès n'est pas mieux qu'une carence. L'application devrait se faire au printemps, pendant ou après la floraison du lierre terrestre.

Les mycorhizes tolèrent-elles le gel?

Q J'ai un engrais contenant des mycorhizes qui a passé l'hiver dans une armoire à l'extérieur, donc qui a gelé. Est-il encore efficace? 

Liane Bourdages 

Québec

R Dans la nature, les mycorhizes, qui sont des champignons bénéfiques qui aident les plantes à mieux croître, peuvent facilement tolérer des températures extrêmement froides, en dessous de - 30 °C, ce qui explique pourquoi on peut trouver des associations mycorhiziennes jusqu'à dans l'Arctique. L'inoculant mycorhizien qu'on vend dans le commerce est dans une situation un peu anormale, cependant, n'étant plus en contact avec son milieu naturel, la terre. Il se conserve mieux à des températures entre 4 °C et 20 °C et va se dégrader un peu si on le laisse geler. Le fabricant d'inoculant Myke, par exemple, ne garantit plus son produit s'il a subi du gel, mais il faut comprendre que l'entreprise tient à vendre un produit de toute première qualité et ainsi pêche un peu par excès de précaution. Ce n'est pas qu'un inoculant qui a subi du gel n'est plus bon, mais il est moins bon. Il a fort à parier que le produit que vous avez conservé dans votre armoire soit alors encore suffisamment viable pour servir. Mais à l'avenir, mieux vaut garder vos mycorhizes à l'intérieur pendant l'hiver.

Ficus qui perd ses feuilles

Q J'ai un Ficus benjamina qui atteint environ deux mètres de hauteur. Durant l'hiver, je l'arrose peu, même que durant les mois de décembre, janvier et février, pas du tout. Aussitôt que je l'arrose après ces trois mois, il se met à perdre ses feuilles encore vertes, même les toutes petites nouvelles et est de plus en plus dégarni. Il y a bien cinq ou six ans que je ne l'ai pas rempoté, mais je ne voudrais pas grossir le pot, car il occupe déjà trop d'espace en largeur à mon goût.

Lina Hinse

R Le Ficus benjamina est réputé pour sa tendance à perdre des feuilles pour toutes sortes de raisons. Juste le changement de saison peu provoquer une chute des feuilles! D'après votre photo, le vôtre souffre d'un manque de lumière assez importante. Il «vivote», mais n'est pas très heureux. Si jamais vous pouvez lui donner plus de lumière ou, du moins, une fenêtre plus grande, il serait plus heureux. Reste que même si vous améliorez ses conditions de culture, il risque encore de perdre des feuilles au début, mais au moins, sous un meilleur éclairage, celles qui repoussent seront plus nombreuses. Tant d'années dans le même pot ne lui fait pas de bien non plus. Le terreau doit être passablement contaminé aux sels minéraux (présents dans l'eau d'arrosage, ils s'accumulent avec le temps) et très compacté de surplus. Je vous suggère de le rempoter. Auparavant, si possible, placez-le sous une douche et laissez l'eau couler doucement sur son terreau pendant trois ou quatre minutes pour le lessiver des sels en excès qui s'écouleront alors dans le drain. Après, enlevez le pot et lavez-le bien. Maintenant, taillez ses racines (portez des gants : les ficus dégagent une sève laiteuse collante qui peut irriter la peau des personnes sensibles) d'un quart et rempotez en utilisant un terreau frais. Cette taille assez sévère sera un «choc pour son système» et il risque de mal réagir au début. Pour réduire la chute des feuilles suivant cette opération, donc, recouvrez votre plante d'un gros sac de plastique transparent, type sac de nettoyeur. Cela lui donne une forte humidité qui réduira la chute de feuilles. Après un mois, commencez à déchirer le sac un peu plus chaque jour jusqu'à ce qu'il soit en lambeaux, puis enlevez-le. Cela permettra à la plante de s'acclimater peu à peu à l'humidité ambiante. Et à l'avenir, arrosez-le pendant l'hiver, pas autant que l'été, mais quand même profondément, et ce, dès que son terreau est sec au toucher. Le laisser trois mois sans arrosage lui fait subir un stress inutile.

Calendrier horticole

Les rosiers rustiques

La Société d'horticulture de Sainte-Foy vous invite à une conférence sur les rosiers

rustiques avec Gaston Bernatchez. Elle se tiendra à 19h30 au Centre sportif de Sainte-Foy (aréna,

2e étage), au 930, avenue

Roland-Beaudin. Coût :

6 $ non-membres. Info :

418 653-4785 ou 418 651-3837

Réouverture de la boutique des Urbainculteurs

La boutique des Urbainculteurs s'ouvre pour une deuxième saison, de la mi-avril jusqu'en juin. Sur place, vous trouverez des semences, des terreaux et des engrais certifiés biologiques, des Smart Pots, des outils et des livres de jardinage, des trousses pour la production de champignons à la maison (pleurotes, shiitake, etc.) et des chèques-cadeaux. La boutique sera ouverte de 12h à 18h les jeudis et vendredis et de 9h à 16h les samedis et dimanches. Adresse : 373, rue Saint-Paul, en face de la gare du Palais.

Info : 418 694-7047

Fines herbes

Lili Michaud présentera le cours Les fines herbes, de la terre à la table le samedi 9 mai de 9h30 à 16h30 à la YWCA (855, avenue Holland, Québec). Coût : 80 $ par cours.

Information et inscription :

 lili.michaud@sympatico.ca

ou 418 522-5654

Voyages horticoles

Accompagnez le chroniqueur horticole dans l'un de ses nombreux voyages cet été, à la découverte des plus beaux jardins de leur région. Parmi les destinations : l'Est-du-Québec, les Cantons de l'Est, Charlevoix, New York, Washington et le célèbre Longwood Gardens. Pour information : jardinier

paresseux.com/voyages

Pour toute activité horticole,

écrivez-nous à

magazine@lesoleil.com.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer