Un triplex de Montcalm retrouve sa noblesse

Louis Brunelle et Hélène Champagne ont rénové l'intérieur de leur maison... (photo avant fournie par Hélène Champagne et Louis Brunelle; photo après Le Soleil, Erick Labbé)

Agrandir

photo avant fournie par Hélène Champagne et Louis Brunelle; photo après Le Soleil, Erick Labbé

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Louis Brunelle et Hélène Champagne ont rénové l'intérieur de leur maison pendant 10 ans avant de mettre à exécution leur grand projet : redonner à leur triplex ses balcons et ses escaliers de bois. Pour le mener à terme, ils ont embauché les trois charpentiers de la firme... les 2 Francs.

Il y a deux ans, le couple avait remarqué les frères Jérémy et Frantz Marggi qui travaillaient dans le quartier. Hélène avait observé leur bel esprit d'équipe. À l'époque, pour les deux gars, le projet était trop gros. Au printemps 2016, les 2 Francs se sont enrichis d'un troisième collègue, Yohan Frison-Roche. «On a un peu poussé pour les avoir», relate Hélène. «C'était nouveau pour eux, mais ils sont débrouillards», ajoute Louis.

Ce projet lui tenait particulièrement à coeur, car il a grandi dans cette maison de 1928 que ses parents avaient acquise en 1961, avenue Brown, dans le quartier Montcalm, à Québec. Il l'a rachetée en 2005 avec Hélène, sa conjointe. Et ils n'ont de cesse, depuis, de la bichonner.

Les blocs des frises ont été mesurés, taillés... (fournie par Hélène Champagne et Louis Brunelle) - image 2.0

Agrandir

Les blocs des frises ont été mesurés, taillés et assemblés un par un.

fournie par Hélène Champagne et Louis Brunelle

Vue de loin, dans l'ensemble harmonieux qu'elle compose avec ses voisines, cette maison d'inspiration néo-queen Ann en impose sans esbroufe. Avec son fronton, ses frises et ses moulures ornementées, ses colonnes rondes, ses pilastres, ses contremarches ajourées et ses balustrades de fer forgé, elle a retrouvé sa noblesse et la plupart de ses caractéristiques d'origine.

Pour reconstituer une telle architecture, on ne va pas chez Home Depot en espérant trouver les moulures et les pilastres pareils à ceux de la maison d'à côté. Chaque élément des quatre balcons et des deux escaliers a été fabriqué un par un, à la main. Louis a lui-même découpé l'un après l'autre chacun des blocs des frises, ainsi que les contremarches, dont Hélène avait dessiné les volutes sur le logiciel AutoCAD. «Ça nous passionnait de faire ça», confie Louis.

Hélène Champagne et Louis Brunelle habitent leur triplex... (Le Soleil, Erick Labbé) - image 3.0

Agrandir

Hélène Champagne et Louis Brunelle habitent leur triplex depuis 2005.

Le Soleil, Erick Labbé

Et malgré des prises de mesures rigoureuses, il a fallu faire des ajustements constants. À part le fronton et le toit du balcon supérieur, tout a été démoli. «Les solives étaient encore bonnes», précise Louis. Le couple a aussi récupéré les balustrades de fer forgé qu'il a fait décaper, repeindre et galvaniser. 

«La lumière passe à travers le métal», fait valoir Louis qui se félicite d'avoir conservé le motif original en forme de cercle. «J'ai été élevé avec ça», dit-il. 

Il en résulte un «modèle hybride» qui magnifie le côté lumineux du métal et l'aspect architectural du bois. Les propriétaires ont choisi d'investir dans des matériaux qui dureront longtemps et qui nécessiteront peu d'entretien. «Le cèdre, c'est extrême, convient Louis. Mais ça ne pourrit pas. Et c'est un bois qui a plus de valeur ornementale.» Et le mélèze utilisé pour les marches est aussi une essence imputrescible.

En se promenant dans le quartier, Louis et Hélène ont noté que le bas des pilastres était toujours affecté par l'eau. Pourquoi ne pas utiliser un matériau synthétique? Ils ont découvert le Fypon, un produit de polyuréthane qui se moule et qui imite différentes matières, dont le bois. «Un bon coup», analyse Louis. Oui, ce matériau coûte cher, mais il restera beau longtemps, sans entretien.

Les travaux ont duré six semaines, de la mi-août à la fin de septembre 2016. «Il a fait beau tout le temps», se souvient Hélène. Durant cette période, les 2 Francs ont consacré tout leur temps à ce projet qui a généré du bruit, de la poussière et bien des inconvénients pour les locataires du premier et du second niveaux.

***

En rafale

  • Le budget : 46 000 $ (pour les quatre balcons et les deux escaliers)
  • Le défi : respecter les délais afin de déranger leurs locataires le moins longtemps possible
  • La surprise : «C'est plus beau qu'on pensait», se réjouit Hélène
  • Le conseil : demandez des soumissions précises et bien ventilées
***

Photo d'archives inspirante

Louis Brunelle et Hélène Champagne ont... (fournie par Olivette Lamontagne) - image 6.0

Agrandir

fournie par Olivette Lamontagne

Par le plus curieux des hasards, Frantz Marggi, l'un des menuisiers des 2 Francs, connaît une dame qui a habité dans son enfance le triplex du couple Brunelle-Champagne : il s'agit d'Olivette Lamontagne, la grand-maman de sa conjointe. Elle a fourni aux propriétaires et à leurs ouvriers des photos d'époque où l'on voit bien les barrotins, la rampe en bois, ainsi que des planches à l'horizontale encore plus hautes que la rampe. «Si on avait eu accès à ces archives avant le projet, est-ce qu'elles auraient influencé le design?», se demande Louis Brunelle. Il fait aussi remarquer les volets sur les fenêtres qui protégeaient la maison de la chaleur en été, en l'absence de grands arbres. «Ça nous donne des idées pour un éventuel projet de refaire les fenêtres de la devanture», glisse-t-il.




À lire aussi

  • Les 2 Francs: les trois font la paire

    Habitation

    Les 2 Francs: les trois font la paire

    L'aîné, Jérémy Marggi, est arrivé à Québec en 2008 avec un diplôme de menuisier. Frantz, pâtissier de formation, l'a suivi un an plus tard. «Je... »

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer