Conjuguer lumière et protection

Zytco distribue les pergolas à lames orientables SunLouvre,... (Fournie par Zytco)

Agrandir

Zytco distribue les pergolas à lames orientables SunLouvre, horizontales et verticales, un produit en aluminium fabriqué au Québec. Différentes couleurs et grandeurs sont offertes.

Fournie par Zytco

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Dans la salle de montre de Zytco Québec, sur le boulevard Wilfrid-Hamel, le rêve de vivre le nez dehors prend différentes formes. Depuis deux ans, la tendance est aux pièces d'été , comme les pergolas et les auvents vitrés.

«Les gens recherchent un espace extérieur qu'ils peuvent ouvrir pour avoir l'impression d'être dehors, tout en étant protégés. Et ils veulent pouvoir le fermer le soir pour garder la chaleur et être à l'abri des insectes», explique François Rodrigue, responsable des produits chez Zytco Québec. Il parle de «pièces estivales», utilisées de mai à octobre, voire jusqu'en novembre.

Pergolas faites au Québec

Le mot pergola a une consonance italienne. Mais celles offertes par Zytco sont fabriquées au Québec par SunLouvre Pergolas. Sous leur allure de farniente, ces toits de jardin cachent une structure 100 % aluminium, sans entretien, décrit François Rodrigue. Le choix des matériaux et la qualité des pièces en font des modèles durables, ce qui les distingue des pergolas vendues dans les grandes surfaces, souligne le responsable. 

Il tend une baguette au bout courbé qui s'accroche à deux boucles pour ouvrir ou fermer les lames orientables. Une manoeuvre facile, a pu constater Le Soleil. «Une fois les lames fermées, le produit est complètement étanche», assure François Rodrigue, en précisant qu'il n'est toutefois pas conçu pour supporter la neige. «Il faut donc laisser les lames ouvertes en hiver. Des barrures empêchent le vent de les refermer.»

Les pergolas SunLouvre peuvent être indépendantes, sur quatre colonnes, ou attachées au mur. Comme tous les produits offerts par Zytco Québec, elles doivent avoir des assises à l'abri des mouvements du gel et du dégel. 

Malgré l'ajout de rideaux ou de toiles moustiquaires autour de la structure, une fente en hauteur peut laisser passer les moustiques, prévient le responsable. 

Coûts moyens des pergolas SunLouvre : entre 7000 $ et 12 000 $ incluant l'installation

Auvents permanents

Cet auvent à structure permanente avec toiture vitrée... (Fournie par Zytco) - image 2.0

Agrandir

Cet auvent à structure permanente avec toiture vitrée protège les meubles patio des intempéries. Il résiste aussi à la neige et au grand vent.

Fournie par Zytco

Les auvents de Zytco ont la cote depuis un an, remarque François Rodrigue. Ces structures permanentes sont souvent choisies pour remplacer les auvents en toile. «Les gens sont tannés de rentrer et de sortir le matériel, de l'entreposer, de traiter la toile.»

Dans ce cas-ci, explique-t-il, le produit est structural et permanent. Le toit peut être composé de verre simple trempé teinté ou de panneaux opaques ou translucides, comme du verre givré. Le conseiller montre un système de stores rétractables faciles à actionner, qui peut être ajouté.

Il explique que ces auvents sont «évolutifs». Ils peuvent être fermés sur les côtés par des toiles ou des portes et des fenêtres qui les transforment alors en solariums trois saisons. À noter que Zytco ne vend aucune toile de fermeture. «Il y a tellement de modèles, de qualités, c'est un monde en soi», indique François Rodrigue.

Zytco offre un nouveau produit déjà très populaire,... (Fournie par Zytco) - image 3.0

Agrandir

Zytco offre un nouveau produit déjà très populaire, des moustiquaires motorisées. Elles peuvent aussi bien être installées sur une toiture en construction, comme ici, que sur un auvent permanent.

Fournie par Zytco

Par contre, Zytco Québec distribue portes et fenêtres et, une nouveauté, les moustiquaires motorisées. Ce système fonctionne à l'aide d'une télécommande. La structure et la barre de charge, qui garde le tissu tendu, sont en aluminium. «Nous utilisons des tissus plus performants et résistants qu'une moustiquaire standard. Nous offrons aussi la toile Ferrari, qui bloque 80 % du vent et les rayons UV», poursuit le responsable.

Il existe différentes couleurs de tissu et de boîtier pour s'harmoniser avec l'auvent et la maison. «Plus on prend un tissu foncé, mieux on voit à travers», dit-il en montrant la comparaison avec un tissu plus clair.

Il souligne que les panneaux moustiquaires bloquent la pluie et la neige et qu'ils permettent de laisser les meubles de patio en place l'hiver. Petite précaution cependant, il invite à ne pas essayer de les remonter s'ils sont pris dans la glace, au risque de brûler le moteur.

Coûts moyens d'un auvent : entre 7000 $ et 12 000 $ incluant l'installation

Coûts moyens d'un panneau moustiquaire (qui peut mesurer jusqu'à 20 pieds) : entre 1600 $ et 5000 $

Cocons protecteurs

Au-delà des toits de jardin, la compagnie Zytco est réputée depuis les années 1980 pour ses solariums. À ces aménagements plus imposants dans la cour, la compagnie vient même d'ajouter des agrandissements en construction.

Un agrandissement en construction avec structure hybride... (Fournie par Zytco) - image 5.0

Agrandir

Un agrandissement en construction avec structure hybride

Fournie par Zytco

Il s'agit de pièces supplémentaires, fabriquées à partir de panneaux préisolés. L'extérieur est recouvert de Canexel, l'intérieur, de lambris et de gyproc, les fenêtres sont en PVC, énumère François Rodrigue, responsable des produits chez Zytco Québec. Un projet généralement installé en deux semaines, dit-il.

Coût moyen pour un agrandissement en construction de 12 pieds par 14 pieds : 30 000 $ incluant l'installation

Solarium trois saisons

Le solarium trois saisons, modèle Vision... (Fournie par Zytco) - image 6.0

Agrandir

Le solarium trois saisons, modèle Vision

Fournie par Zytco

Dans un tout autre style, il présente le solarium trois saisons, modèle Vision. Ce produit structural en aluminium est fait en usine, ce qui réduit les coûts. «Il revient moins cher qu'un auvent évolutif qu'on déciderait de fermer sur tous les côtés», illustre François Rodrigue.

À l'intérieur, aucune vis ni aucun rivet n'est apparent. Du renfort dans les pièces permet à la structure de passer l'hiver sans avoir besoin de soutien supplémentaire, dit-il. 

Pour profiter d'un produit considéré «trois saisons et plus», il faut opter pour un verre thermos double, plutôt qu'un verre simple, et pour une structure isolée. «Ça permet de chauffer et de climatiser, mais ce ne sera pas un produit performant dans les températures extrêmes.» Il explique qu'on peut y accéder de la maison par une porte patio, sans toutefois pouvoir ouvrir le mur sur le solarium.

Coûts moyens d'un solarium trois saisons : entre 8000 $ et 17 000 $ incluant l'installation

Le classique

Un classique de Zytco, un solarium quatre saisons,... (Fournie par Zytco) - image 7.0

Agrandir

Un classique de Zytco, un solarium quatre saisons, fini intérieur en cèdre.

Fournie par Zytco

Le traditionnel solarium quatre saisons, «on est reconnu pour ça», lance François Rodrigue. Depuis longtemps, Zytco le propose en cèdre ou en aluminium. Un modèle hybride a été lancé récemment, mariant les deux matériaux à l'intérieur. Plus économique qu'un solarium tout cèdre, ce produit conserve la couleur et la chaleur du bois, analyse le responsable. L'objectif reste toujours le même, dit-il, offrir un produit durable et sans entretien.

Deux solariums quatre saisons de Zytco, modèle européen... (Fournie par Zytco) - image 8.0

Agrandir

Deux solariums quatre saisons de Zytco, modèle européen à gauche et modèle classique modifié à droite.

Fournie par Zytco

La verrière quatre saisons a une structure très isolée et des fenêtres en verre thermos triple d'un pouce et demi d'épaisseur. «Dans un endroit aussi vitré, pour avoir du confort, il faut mettre du verre encore plus performant», insiste François Rodrigue. Dans ces conditions, le solarium devient une pièce à part entière qui peut être ouverte sur la maison, chauffée et climatisée. 

Coûts moyens d'un solarium quatre saisons : entre 20 000 $ et 50 000 $ incluant l'installation

Info: zytco.com

Orientation

Avant d'installer un abri ou un solarium chez soi, y a-t-il une orientation à respecter pour éviter la surchauffe? Oui, et non, répond François Rodrigue. «On est à Québec. Il y a neuf mois d'hiver pour trois mois d'été. C'est possible qu'il y ait deux semaines plus chaudes, comme dans les maisons. Mais on doit penser à l'utilisation générale.»

Si la cour est orientée plein sud, il conseille une pergola dont les lames pourront rester ouvertes l'hiver ou un auvent avec stores. «On ne viendra pas mettre des panneaux opaques en permanence. On risque d'assombrir la maison.»

Il souligne que dans la plupart des résidences, la cuisine et la salle à manger jouxtent la terrasse extérieure. L'option verre est préférable à celle d'un toit en construction, pour laisser filtrer la lumière les longs mois d'hiver. Les gens craignent parfois les apports de chaleur dans les solariums trois saisons, mais François Rodrigue nuance. Le produit est prisé par les gens plus âgés qui deviennent frileux en vieillissant. «Quand il fait 30 degrés dehors, ils préfèrent rester à l'intérieur, à l'air climatisé. Mais à 20 degrés, ils portent une petite veste.» Le solarium leur convient parfaitement. Il invite donc les gens à discuter avec les conseillers et à expliquer leurs besoins.

Harmonisation

Pour que l'ajout au jardin s'harmonise avec la maison, les produits sont offerts dans différentes couleurs. Dans le cas des projets en construction, les revêtements sont au choix, indique François Rodrigue.

Auvents et solariums peuvent aussi être faits sur mesure, avec des pentes de toit particulières, par exemple. Il prévient que les coûts peuvent alors varier. Besoin d'être guidé? Zytco Québec travaille avec une designer qui offre des consultations, frais en plus.

Installation

Le distributeur Zytco à Québec offre un service complet d'installation des produits qui proviennent essentiellement de l'usine Zytco, dans l'arrondissement Saint-Laurent, à Montréal. Certains modèles peuvent être montés par un bricoleur averti, comme le solarium Vision.

«C'est un Meccano pour adulte», illustre François Rodrigue. Autrement, Zytco Québec a des installateurs réguliers et salariés qui se déplacent dans tout l'Est-du-Québec, de Sept-Îles à Carleton.

«On n'a pas de sous-traitant. Il y a des frais liés à ça, mais la garantie est respectée à l'autre bout», affirme François Rodrigue.

Les commandes vont bon train pour 2017 et les installateurs sont occupés jusqu'après les vacances de la construction. «On installe jusqu'à la mi-décembre», précise le responsable des produits.

Petite précaution, si vous comptez vous lancer dans ce genre de projet, il recommande de vous renseigner préalablement auprès de votre municipalité ou de votre bureau d'arrondissement.




publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer