Une matériauthèque virtuelle pour stimuler le bâtiment durable

Carl Viel (Québec international), André Huot (Nordic Structures),...

Agrandir

Carl Viel (Québec international), André Huot (Nordic Structures), Martin Gougeon (Quebox), Richard Voyer (Soprema), Normand Hudon (Coarchitecture) et Éric Couture (coordonnateur de Québox) ont participé mercredi au lancement de la Quebox.

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Une quinzaine de manufacturiers québécois sensibles à la construction de bâtiments durables proposent un répertoire de leurs produits baptisé Quebox et présenté comme une matériauthèque virtuelle.

Réalisé sous l'égide de Québec international (une agence de développement économique régionale), Quebox a été lancé mercredi lors du salon Contech Bâtiment, qui se tenait au Centre de foires de Québec.

La plateforme Web quebox.ca présente plus de 80 produits, matériaux, technologies et systèmes dûment validés par un consultant indépendant accrédité par le Conseil du bâtiment durable du Canada.

«N'entre pas qui veut dans Quebox», a confirmé son coordonnateur, René Couture. Les manufacturiers qui veulent y adhérer doivent en effet détenir une «déclaration environnementale de produits» démontrant leur volonté de libérer dans l'environnement une faible empreinte de carbone. Leurs produits ont donc une valeur ajoutée.

Quebox, c'est plus qu'une vitrine de mise en marché, soutient M. Couture, qui y voit aussi une façon de stimuler la culture d'innovation chez les manufacturiers.

Une réalité incontournable

«D'ici 2050, le parc immobilier va doubler au Québec, on a un rôle à jouer comme concepteurs», a fait valoir l'architecte Normand Hudon (de Coarchitecture), qui participait au lancement de Quebox. Cette plateforme facilitera la communication entre les fournisseurs de produits et les concepteurs de bâtiments, assure-t-il. Et elle mettra de l'avant des manufacturiers qui font les choses autrement, car ils envisagent la construction durable non plus comme une simple tendance, mais comme «une réalité incontournable».

Le pdg de Québec international, Carl Viel, espère que de nombreux manufacturiers se joindront à Quebox, qu'ils travailleront ensemble, qu'ils participeront à des missions commerciales et qu'ils «iront chercher d'autres marchés», au nord-est des États-Unis et en Ontario, par exemple.

Quebox intéressera les architectes, les ingénieurs et les entrepreneurs en quête d'informations sur la «performance» de produits en matière de contenu recyclé, de provenance, de certifications, de crédits LEED et d'émissions. Ils pourront en outre communiquer directement avec les fabricants de ces produits.

Pourquoi faire des bâtiments durables? «Pour le sentiment du travail bien fait», a résumé Normand Hudon, rappelant qu'en vertu de l'Accord de Paris sur le climat, les émissions de carbone devront être éliminées d'ici 2100.

Quebox a bénéficié du soutien du ministère de l'Économie, de la Science et de l'Innovation, de la Ville de Québec et de Québec International.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer