Domaine du Grand-Portneuf: minimaisons haut de gamme

Le modèle Nano de Bonneville... (Fournie par Le Domaine du Grand-Portneuf)

Agrandir

Le modèle Nano de Bonneville

Fournie par Le Domaine du Grand-Portneuf

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
<p>Isabelle Houde</p>

(Québec) Le parcours était loin d'être tracé d'avance pour le Domaine du Grand-Portneuf. Ne construit pas des minimaisons qui veut! «La réglementation municipale n'est pas adaptée pour ce genre de maisons au Québec», explique Michel Beaulieu, un des promoteurs du projet.

En travaillant en étroite collaboration avec la municipalité de Pont-Rouge, M. Beaulieu et son collègue Michel Noël ont réussi à obtenir un changement dans la réglementation de cette petite ville de Portneuf. Le but? Développer un «parc de minimaisons» haut de gamme sur un domaine de villégiature qui donne sur le Club de golf du Grand-Portneuf.

La Villa 2 de Lortie Construction... (Fournie par Le Domaine du Grand-Portneuf) - image 2.0

Agrandir

La Villa 2 de Lortie Construction

Fournie par Le Domaine du Grand-Portneuf

Dans une première phase, 53 terrains de 5000 à 15 000 pieds carrés sont offerts à la vente, entre 75 000 et 110 000 $. Les promoteurs ont travaillé avec les Industries Bonneville et Lortie Construction pour offrir en tout sept modèles de chalets de petit gabarit (entre 522 pi2 à 960 pi2), dont le prix varie de 80 000 à 165 000 $. Ils ont tous en commun d'avoir une ou deux chambres, et offriront un fini contemporain.

«Ce qui est intéressant, c'est que le développement est zoné résidence de tourisme [de type condotel], ce qui fait que les propriétaires peuvent mettre leurs résidences en location à court, moyen ou long terme», précise Michel Beaulieu.

Clients potentiels

La minimaison Bonzaï de Bonneville... (Fournie par Le Domaine du Grand-Portneuf) - image 3.0

Agrandir

La minimaison Bonzaï de Bonneville

Fournie par Le Domaine du Grand-Portneuf

Ainsi, il imagine parmi ses clients potentiels des retraités qui aiment passer l'hiver en Floride et qui reviennent l'été à Pont-Rouge pour jouer au golf. Durant la saison froide, ils ont tout le loisir de louer leur propriété à des amants de motoneige et de sports d'hiver, explique-t-il.

Si les acheteurs deviennent propriétaires de leur lot et de leur maison, ils sont aussi, du même coup, copropriétaires des espaces communs, dont un pavillon de services avec piscine et gym. «Il y a des frais communs à payer, mais ils sont minimes, moins d'une centaine de dollars par mois, pour le déneigement et l'entretien du domaine», ajoute le promoteur.

Le projet, «qui a beaucoup évolué avec le temps», sera raccordé à l'aqueduc et aux égouts municipaux. Michel Beaulieu pense que ce nouveau développement répond à un besoin en hébergement pour les amateurs de golf, et plus largement pour les gens qui cherchent à vivre en villégiature, dans une solution clés en main.

Pour le moment, trois maisons modèles ont été construites et peuvent être visitées sur place. M. Beaulieu estime que les premiers chalets pourraient être prêts pour novembre, au plus tôt. Le pavillon de services, lui, sera construit au printemps.

Le Domaine du Grand-Portneuf

  • Emplacement: Route 365, Pont-Rouge (face au club de golf Grand-Portneuf)
  • Nombre de terrains: 53 pour la première phase
  • Prix des terrains: 75 000 $ à 110 000 $
  • Maisons: 7 choix offerts, 1 à 2 chambres, de 522 pi2 à 960 pi2
  • Prix des maisons: 80 000 à 165 000 $
  • Informations: www.domainedugrandportneuf.com

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer