Partir s'établir... sur la route

Nelson Rouleau et Martin Latreille prévoient passer presque... (Fournie par EXP)

Agrandir

Nelson Rouleau et Martin Latreille prévoient passer presque six mois sur la route.

Fournie par EXP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Qui n'a pas rêvé (au moins une fois) de tout quitter et de partir à l'aventure? Martin Latreille et Nelson Rouleau ont eu ce rêve, et ils le réalisent actuellement... en roulant. Leur aventure se déroule pour l'instant sur la route, à travers le Canada, dans un VR rénové qui est leur seul et unique foyer, et qui les mènera vers leur projet ultime, en Amérique centrale.

Mais reprenons depuis le début. Martin Latreille et Nelson Rouleau, 34 ans tous les deux, originaires respectivement de Laval et du Bas-Saint-Laurent, habitaient Montréal depuis plusieurs années. Martin était gestionnaire de centre d'appels et possédait deux immeubles à revenus, et Nelson est designer graphique à son compte, métier qu'il continue d'ailleurs de pratiquer sur la route. Il y a trois ans, le couple a commencé à rêver tout haut au projet d'une vie : ouvrir un petit commerce en Amérique centrale (café, resto, auberge, ou autre), et s'y établir en permanence.

Avant de prendre la route, Martin Latreille et... (Fournie par EXP) - image 2.0

Agrandir

Avant de prendre la route, Martin Latreille et Nelson Rouleau ont «pendu la crémaillère» à Montréal. 

Fournie par EXP

Mais avant de se rendre là, ils ont eu l'idée de traverser le Canada en véhicule récréatif, dans ce qui est devenu, depuis le 31 mai dernier, leur résidence, puisqu'ils ont tout vendu (ou presque) ce qu'ils possédaient à Montréal. 

Bien franchement, nous étions très curieux de savoir comment on peut réussir à passer d'un endroit qu'on habite depuis des années dans une grande ville, à un VR en déplacement continuel pendant six mois. Et surtout, comment on peut rendre fonctionnel ledit véhicule, histoire d'apprécier vraiment un roadtrip dans le Rest of Canada.

Premier arrêt de Martin et Nelson, Rougemont... (Photo fournie par EXP) - image 3.0

Agrandir

Premier arrêt de Martin et Nelson, Rougemont

Photo fournie par EXP

Quand Le Soleil a joint Martin, plus tôt cette semaine, ils étaient au parc national de Kouchibouguac, au Nouveau-Brunswick... où aucune réception cellulaire n'était possible. Nous lui avons donc posé nos nombreuses questions par courriel. 

Q Où et quand avez-vous acheté votre motorisé, et à quel prix?

R Nous avons acheté notre motorisé Toyota Savannah 1985 sur Kijiji le 11 avril dernier. Après l'avoir fait inspecter par mon oncle mécanicien et négocié le prix en conséquence, nous l'avons payé 4000 $.

Q Y avait-il beaucoup de rénovations à faire?

R Il était en bon état pour son âge, mais il y avait effectivement quelques réparations nécessaires et améliorations esthétiques à faire. Le toit était en piteux état, et avait été refait avec du goudron de toiture résidentiel. Aussi, il y avait deux fuites d'eau aux fenêtres, qui ont fait moisir une partie de la charpente, et deux autres fuites de plomberie. Nous voulions également repeindre complètement l'intérieur, améliorer la douche (car elle était entièrement en papier peint de fausses pierres, style 1993!), et ajouter du rangement. Nous voulions aussi rendre l'espace plus convivial, malgré sa petite taille. Côté mécanique, nous avions besoin d'acheter deux nouveaux pneus à l'avant, de réparer la suspension arrière (côté conducteur), de colmater une petite fuite d'huile, et de remettre les freins en bon état.

Q Qui a réalisé ces travaux?

R Nelson et moi avons fait les réparations et améliorations du VR. Comme les réparations mécaniques dépassaient nos minuscules connaissances, nous les avons confiées à un mécanicien reconnu.

La cuisine rénovée... (Fournie par EXP) - image 4.0

Agrandir

La cuisine rénovée

Fournie par EXP

La salle à manger rénovée... (Fournie par EXP) - image 4.1

Agrandir

La salle à manger rénovée

Fournie par EXP

Q À la base, êtes-vous des bricoleurs... ou pas du tout?

R Nelson a grandi sur une ferme, et moi, j'ai toujours vu mon père entreprendre toutes sortes de projets manuels, certains plus glorieux que d'autres! Nous avons également participé à la rénovation complète du triplex que je possédais avec une amie. Donc, je répondrais que nous avons un certain bagage d'«hommes à pas mal tout faire»! Comme j'avais quitté mon emploi, j'avais le luxe de pouvoir m'y consacrer à 100 %, sans être pressé par le temps. YouTube a été notre meilleur ami pour nous enseigner comment remettre le VR en ordre.

Q Combien d'argent avez-vous investi pour ça?

R Je documente toutes nos dépenses liées aux réparations du VR, pour savoir à quel prix le revendre à la fin de notre roadtrip, une fois rendu à Vancouver. En date d'aujourd'hui [5 juillet], nous en sommes à 3800 $, incluant les réparations mécaniques.

Q Qu'est-ce qui a été le plus difficile?

R L'étroitesse des «pièces» où nous devions faire nos rénos. Réparer une fenêtre qui fuit dans une vraie chambre à coucher résidentielle est une chose, mais réparer une fenêtre qui fuit dans une chambre de trois pieds de haut par six pieds de large, c'est autre chose! À mon grand étonnement, notre manque de connaissance a probablement été un facteur ralentissant, mais n'a pas ajouté de difficulté. Il s'agissait de prendre le temps d'analyser le problème, de faire des recherches sur Internet ou dans les endroits spécialisés en VR, et d'être créatif!

Q Quand on rénove un véhicule pour y vivre et prendre la route, doit-on respecter des normes quelconques?

R Le poids affecte la performance du moteur, et augmente la consommation d'essence. Nous avons donc utilisé les matériaux les plus légers possible. L'autre facteur important que nous avons gardé en tête est de s'assurer que rien ne puisse bouger ou tomber lorsque nous sommes sur la route.

Q Quelles sont les principales «fonctionnalités» de votre VR?

R Nous sommes aussi équipés que lorsque nous avions notre maison! Nous avons : une douche avec chauffe-eau au propane, une toilette et un petit lavabo, un petit frigo, un poêle (avec four), un chauffage au propane avec thermostat, un lavabo double dans l'espace cuisine, une banquette pouvant accueillir cinq personnes (qui peut se transformer en lit double pour les invités), un lit double au-dessus de la cabine du conducteur, une batterie pour alimenter nos lumières intérieures et la pompe à eau qui nous assure une pression d'eau comme à la maison, des prises électriques de 120 volts (lorsque nous sommes branchés sur l'électricité). Nous avons deux bonbonnes de 20 livres de propane chacune pour alimenter le tout. Nous avons également acheté un panneau solaire portatif pour recharger nos téléphones, iPad et haut-parleur Bluetooth.

Q Est-ce que cela a été facile «d'élaguer» vos biens pour vivre dans un espace aussi restreint?

R Nous vivions dans 520 pieds carrés avant, donc, nous n'avions pas énormément de choses. Mais nous nous sommes effectivement rendu compte que nous avons toujours plus de choses que ce que nous pensons! Nous avons fait quatre bonnes sessions de down sizing avant d'arriver à ce que nous avons maintenant. Ma mère ne croyait pas que nous réussirions à tout faire entrer dans le VR, mais nous avons réussi! La prochaine étape va être de tout faire entrer dans deux sacs à dos!

Q Qu'est-ce qui, pour vous, a été indispensable à conserver?

R Un téléphone avec interurbains illimités au Canada, un accès Internet, pour rester en contact avec nos familles et amis, notre ordinateur portable et notre iPad, pour pouvoir alimenter notre page Facebook, et nos vêtements.

Q Après plus d'un mois de vie sur la route, comment ça se passe?

R Nous adorons notre expérience! C'est certain que, comme c'est encore nouveau, nous sommes toujours en période d'adaptation. Nous apprenons à vivre à deux dans 150 pieds carrés, et nous apprivoisons le fait de ne pas savoir où nous allons passer la prochaine nuit!

À L'Isle-Verte... (Fournie par EXP) - image 5.0

Agrandir

À L'Isle-Verte

Fournie par EXP

À L'Isle-Verte... (Fournie par EXP) - image 5.1

Agrandir

À L'Isle-Verte

Fournie par EXP

Q À l'usage, votre motorisé tel qu'il est convient-il à votre aventure?

R Tout à fait! Nous avons passé deux nuits de suite dans le stationnement du port de Caraquet, et dans un terrain vague qui accueillait des VR pour un festival à Tracadie-Sheila, au Nouveau-Brunswick. Comme nous n'avions aucun accès électrique et à une prise d'eau, nous étions 100 % autonomes pour 48 heures, et tout s'est super bien passé! Nous avons même cuisiné des biscuits dans notre four au propane!

Q Votre voyage devrait vous prendre environ six mois, puis vous prévoyez prendre l'avion (à partir de Vancouver) vers le Pérou, et remonter vous établir en Amérique centrale. Peut-être pourriez-vous avoir envie de descendre en motorisé jusqu'au Pérou?

R Nous restons ouverts à toutes les possibilités, mais ça me surprendrait beaucoup. Comme nous avons l'intention de vendre le motorisé à la fin de notre roadtrip pour «arriver égal» avec notre investissement, il sera plus facile de faire ça au Canada que dans un autre pays.

Q Autre chose à ajouter en terminant?

R Tu peux mentionner aux lecteurs qu'ils peuvent communiquer avec nous en tout temps par notre page Facebook, baptisée EXP [pour «expériences, explorations, expéditions»]. Nous adorons savoir que notre histoire inspire et touche les gens!

EXP : goo.gl/nIvbdJ

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer