Peinture extérieure: à ne pas prendre à la légère

La teinture doit être appliquée avec un pinceau.... (123RF, Mikkel Bigandt)

Agrandir

La teinture doit être appliquée avec un pinceau.

123RF, Mikkel Bigandt

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) «Chaque patio pose un problème différent», a constaté Émilie Bédard, conseillère chez Juneau, une entreprise de Québec spécialisée en teinture et en peinture. Est-il en plein soleil ou à l'ombre? Se trouve-t-il à moins de trois pieds du sol? Est-il bien sec ou encore gorgé d'humidité?

Il ne faut pas être pressé quand on entreprend une telle tâche. Chaque étape est importante, notamment la préparation, qui commence par un bon lavage avec une brosse et un produit nettoyant pour le bois, puis avec un rinçage au boyau d'arrosage. Il faut ensuite sabler la surface pour enlever toute la vieille patine, «le plus près possible du jour de la peinture», recommande Émilie Bédard.

Surtout, ne pas utiliser un appareil à pression. Le jet est si puissant qu'il peut creuser «des mini-piscines», soit des fentes dans lesquelles l'eau et l'humidité resteront.

S'il fait moins de 10 °C pendant l'application et le séchage de la peinture (ou de la teinture), il y a des risques d'écaillement, d'usure prématurée, de mauvaise tenue. «Ce sera à refaire l'année suivante», assure Mme Bédard.

S'il pleut, des taches blanchâtres se formeront sur la surface fraîchement peinte. Il vous faudra recommencer le travail immédiatement.

Le bois doit être bien sec. Il faut attendre au moins un mois après la fonte des neiges avant d'entreprendre les travaux de peinture.

Si la terrasse est à moins de trois pieds du sol, elle sera difficile à teindre, car le sol lui transférera naturellement son humidité. Il faut donc mentionner ce détail au spécialiste qui pourra vous vendre un produit fait expressément pour cette situation problématique.

Même chose pour l'orientation. Une terrasse en plein soleil nécessitera un produit différent d'une autre plutôt ombragée.

Une brosse pour le nettoyage, du papier sablé... (Fournie par Juneau) - image 2.0

Agrandir

Une brosse pour le nettoyage, du papier sablé pour la vieille teinture tenace et de bons pinceaux: voilà les outils qu'il vous faudra pour repeindre le bois extérieur de votre maison. 

Fournie par Juneau

Spécifiques aux surfaces

Les surfaces horizontales et verticales commandent elles aussi l'utilisation de produits spécifiques.

Émilie Bédard précise qu'on ne doit jamais appliquer une teinture avec un rouleau. «Utilisez toujours un pinceau-brosse.»

Informez-vous. «Lisez les étiquettes sur les gallons», insiste-t-elle. Et n'essayez pas d'économiser quelques dollars. Un travail bien fait peut durer huit ou neuf ans. Alors, un gallon d'une centaine de dollars vous paraîtra peut-être cher, mais amortie sur plusieurs années, la dépense en vaut la peine. Tout comme le temps que vous aurez pris pour bien vous préparer.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer