Salir en famille, nettoyer ensemble

La maman de Léo et Ariane n'a pas... (Le Soleil, Erick Labbé)

Agrandir

La maman de Léo et Ariane n'a pas de grandes exigences envers le ménage, elle apprend à laisser aller. Son objectif est plus dans la pédagogie que dans la performance.

Le Soleil, Erick Labbé

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Antoine, Ariane et Léo participent aux tâches domestiques depuis qu'ils peuvent tenir un «pouch-pouch». Ils savent que les vêtements de sport ne vont pas dans la sécheuse et que l'éponge pour la toilette ne doit pas essuyer le comptoir de la cuisine.

«Ça commence avec l'imitation», relate Annie, leur maman. Avec un vaporisateur rempli d'eau ou un petit balai qui ne ramasse rien, les marmots apprennent et comprennent ce qu'est la routine.

«On salit en famille, je n'ai pas à me taper le ménage toute seule», a décrété Annie. Mais qui a dit que les tâches domestiques devaient être des corvées? «Oui, il y a des choses plates à faire, autant les faire dans le plaisir.»

Le premier agrément est celui d'être ensemble, chacun coupé de sa «vie électronique» pendant une heure ou deux. «On va sur YouTube et on met à tour de rôle de la musique de notre choix, raconte Annie. Comme ça, j'apprends à connaître les goûts de mes enfants.» 

Que de confidences a-t-elle reçues pendant qu'elle préparait les sandwichs du lendemain avec sa marmaille.

La fierté et la satisfaction sont aussi source de plaisir. Quand Léo, huit ans, coupe les fruits pour le brunch de sa mamie («en en mangeant la moitié», précise Annie), qu'il dresse la table et sort les beaux ustensiles, «c'est ça, la vie», observe-t-elle. Des pommes et des cantaloups tranchés tout croches avec amour, oui, la vie, c'est ça!

«Je n'ai pas de grandes exigences, j'apprends à laisser aller», confie la maman. Son objectif est plus dans la pédagogie que dans la performance. 

Quand elle n'en peut plus du désordre, Annie fait une liste des tâches et les coordonne. À quoi bon confier une besogne qu'elle devra superviser de A à Z? Ce serait inefficace. À chacun ses préférences et ses compétences, en fonction de son âge.

Elle montre à ses enfants quels savons utiliser, comment laver la toilette et la façon de trier les vêtements selon leurs couleurs et leurs matières. Antoine, 15 ans, sait d'expérience que les chandails et les tuques de laine ne vont pas dans la sécheuse.

Franchement, la maman y trouve son compte. «Je réclame de l'aide pour l'épicerie», déclare-t-elle. Et foi d'Annie, «l'enfant n'est pas passif». Il surveille les spéciaux, sait «c'est quoi du steak haché mi-maigre», transporte les sacs, transfère les aliments dans le frigo et le garde-manger.

Ils ont des récompenses à l'occasion, «mais pas systématiquement». Et, non, ils ne sont pas rémunérés pour la routine. «Ça enlèverait la valeur de l'effort», analyse Annie.

Cependant, quand Ariane, 13 ans, monte dans l'échelle pour laver les fenêtres ou qu'elle décape les barreaux de métal de la galerie, ça, ce sont des «tâches payantes». «Il y a deux ans, elle a peinturé deux murs du salon au rouleau», s'enorgueillit la maman.

«Se tromper : pas grave. Un dégât : ça se ramasse.» Après des années d'apprentissage, dans le rire, l'application et l'agacement parfois, Annie aujourd'hui voit «ce que ç'a donné» : l'autonomie, le partage, l'égalité et la responsabilisation. 

Et si l'exécution des tâches domestiques n'était, au fond, qu'une question d'attitude?

10 astuces pour apprendre à ranger

Le ménage n'est pas réservé qu'aux grands. Sites, forums et blogues regorgent de conseils qui s'entrecroisent pour motiver les enfants, même tout petits, à donner un coup de main dans l'entretien de la maison. Voici 10 trucs qui les aideront à ranger.

  1. Prévenir. Qu'on se lance dans le ménage quotidien ou dans une corvée spéciale, il est recommandé de signaler que «ce sera bientôt l'heure de ranger». À retenir, l'enfant sera d'autant plus motivé à agir si on lui demande immédiatement avant une activité qu'il aime.
  2. Expliquer et élaborer une liste. La concep-tion du ménage varie beaucoup d'un individu à l'autre. Apprendre aux enfants à ranger correctement demande temps et explications. Il faut s'attendre à répéter, tout en ayant des attentes raisonnables. Une petite liste de tâches à accomplir peut aider. Liste écrite ou dessinée, selon l'âge.
  3. Faire choisir. «Préfères-tu ranger les animaux en peluche ou les blocs LEGO?» Les enfants collaborent mieux s'ils ont l'impression qu'ils ont leur mot à dire.
  4. Fournir bacs, boîtes, paniers en quan-tité suffisante. Et privilégier des contenants faciles à déplacer pour les jouets. Autrement, les livres vont dans la bibliothèque. Les vêtements lavés et pliés, dans la commode. Chaque membre de la famille peut avoir des rangements à son nom. Et pourquoi ne pas inviter les enfants à décorer et à personnaliser leurs espaces de rangement? 
  5. Jouer à ranger. Mettre de l'ordre peut se transformer en jeu. Avant d'aller dormir, les poupées, les camions, les voitures doivent aussi aller se coucher, dans leur lit, dans le garage, dans le panier. Un petit tour de magie? «Je ferme les yeux et je compte jusqu'à 10. Combien de jouets réussiras-tu à faire disparaître du plancher?» L'ourson ou l'ami imaginaire peuvent aussi venir à la rescousse et donner un coup de main au ménage.
  6. Chronométrer. La plupart des enfants adorent les concours de vitesse. Voici une belle occasion de les minuter. Pour ordonner leur chambre, frère et soeur sont mis au défi et peuvent même essayer de battre leur dernier temps record. Certains proposent aussi les 7 à 7 : vers 19h, chaque enfant fait le ménage de sa chambre ou du salon durant sept minutes. À vos marques!
  7. Chanter et danser. À tout âge, la musique s'avère un excellent compagnon de ménage. Chanter et danser en passant l'aspirateur ou en époussetant allège la corvée, peut même la rendre agréable. Il n'est pas rare que la garderie encourage l'activité en apprenant aux enfants des comptines : «À la garderie comme à la maison, copains, copines, nous rangeons.»
  8. Établir une règle d'or. Interdiction de sortir un nouveau jouet tant que les autres ne sont pas rangés. Une bonne habitude pas toujours facile à inculquer - il faut s'attendre à répéter -, mais simple à comprendre.
  9. Féliciter. Une fois que le ménage est fait, l'enfant a besoin de sentir que ses efforts sont remarqués. Il est important d'aller voir son travail et de le valoriser.
  10. Donner l'exemple. Les parents devraient se mettre à la tâche avec le sourire. Si les enfants sentent que le ménage est une corvée, ils auront eux aussi tendance à agir à contrecoeur.  Alexandra Perron
Sources : Naître et grandir, Mamanpourlavie.com, Yoopa

L'art de se ranger des voitures

Quel parent n'a pas déjà mis le pied sur une petite voiture? Elles traînent trop souvent partout, au risque de créer un accident. Le site Mamanpourlavie.com a recensé plusieurs idées ingénieuses pour les ranger. Des bandes magnétiques aux coffres à pêche, en passant par de vieux parechocs.  Alexandra Perron

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer