Chambres à louer à Londres, à vous de fixer le loyer

Rupert Hunt, fondateur de SpareRoom.com, espère rendre plus... (AFP, Justin Tallis)

Agrandir

Rupert Hunt, fondateur de SpareRoom.com, espère rendre plus flexible le marché de la location immobilière à Londres.

AFP, Justin Tallis

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
Londres

Pour, dit-il, donner l'exemple, le fondateur d'un site de colocation propose de partager sa propre maison londonienne en laissant les internautes fixer le montant du loyer, en fonction de leurs revenus.

Rupert Hunt, fondateur du site SpareRoom.com, espère ainsi rendre plus flexible le marché de la location immobilière dans la capitale britannique, où les loyers peuvent atteindre des sommets vertigineux.

«La demande a augmenté de manière considérable. En ce moment, il n'est pas rare de voir 10, 12 personnes pour chaque chambre dans certaines parties de Londres», a expliqué M. Hunt à l'AFP.

L'entrepreneur a donc mis en location deux chambres de sa maison située à Spitalfields, un quartier branché de Londres. Cossu, le logement dispose notamment d'un cour et d'une pièce «disco» pour faire la fête.

Quant au loyer, Rupert Hunt a proposé aux internautes de le fixer. «Ce qui m'intéresse, c'est plus de trouver la bonne personne, dont j'apprécierai la présence et qui m'apportera quelque chose, que d'avoir le loyer le plus élevé», a-t-il dit.

Résultat: Hunt a été «submergé» par plus de «7000 demandes».

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer