La Maison Tanguay pensée pour la réalité urbaine

  • La chambre des enfants (graph Synergie)

    Plein écran

    La chambre des enfants

    graph Synergie

  • 1 / 6
  • La cuisine (graph Synergie)

    Plein écran

    La cuisine

    graph Synergie

  • 2 / 6
  • La chambre d'invités (graph Synergie)

    Plein écran

    La chambre d'invités

    graph Synergie

  • 3 / 6
  • Le salon bénéficie d'une lumière abondante qui pénètre dans la maison par des fenêtres de type mur rideau. (graph Synergie)

    Plein écran

    Le salon bénéficie d'une lumière abondante qui pénètre dans la maison par des fenêtres de type mur rideau.

    graph Synergie

  • 4 / 6
  • La chambre principale (graph Synergie)

    Plein écran

    La chambre principale

    graph Synergie

  • 5 / 6
  • On voit très bien les deux volumes qui s'imbriquent l'un dans l'autre. (graph Synergie)

    Plein écran

    On voit très bien les deux volumes qui s'imbriquent l'un dans l'autre.

    graph Synergie

  • 6 / 6

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Conçue pour convenir à un terrain exigu et pentu, la Maison Tanguay 2016 a été pensée pour s'adapter à la réalité urbaine, a expliqué son architecte, Yvan Deschênes.

Depuis neuf ans, cette maison est matérialisée en 3D grâce à la technologie déployée par l'entreprise de Québec Graph Synergie. La visite virtuelle sur le site www.maisontanguay.com et les images témoignent d'un travail d'une grande qualité. D'année en année, les images virtuelles s'approchent de plus en plus de la réalité.

Même si la Maison Tanguay n'a jamais été construite depuis ce virage technologique, l'architecte Yvan Deschênes a développé un concept qu'il pourra concrétiser si le gagnant choisit la maison plutôt que les 500 000 $ proposés comme alternative.

Deux volumes semblent s'interpénétrer. Deux grandes terrasses couvertes et superposées animent une façade très fenestrée, de type mur rideau. Des parements de pierre, ainsi que des panneaux de bois laminé et de fibrociment donnent du dynamisme à l'extérieur.

La salle à manger et la cuisine sont à aire ouverte, alors que la salle de séjour s'étend sur deux niveaux. La lumière s'insinue partout, en raison des vastes fenêtres.

Les images très léchées laissent voir des matériaux nobles, comme le bois et le granit, des lignes géométriques très contemporaines et des couleurs pimpantes.

La maison sera certifiée Novoclimat 2.0. Bâtie sur trois niveaux, elle compte 11 pièces, plus un garage. Le coût de construction est évalué à 400 000 $, les meubles et la décoration, à 52 500 $. Un montant de 55 000 $ couvrira les frais liés à la maison pendant cinq ans. Une allocation de 100 000 $ est aussi prévue pour le terrain et l'aménagement paysager. 

Les billets au prix de 10 $ sont en vente sur le site de la Fondation Maurice Tanguay, qui vient en aide aux enfants handicapés, ainsi que dans de nombreux commerces de Québec. En 20 ans, la Fondation a distribué plus de 20 millions $ aux petits handicapés de l'est du Québec.

Maison Tanguay 2016

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer