CAA-Québec, expert ès voiture, voyage et... habitation

Une équipe de six conseillers CAA répondent aux... (Fournie par CAA-Québec)

Agrandir

Une équipe de six conseillers CAA répondent aux questions des membres sur l'habitation.

Fournie par CAA-Québec

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) En 1912, Frank Carrel fondait le Quebec Automobile Club dans la capitale. Il faudra attendre 1984 pour que l'organisme fusionne avec l'Automobile Club of Canada, son grand frère de Montréal.

Aujourd'hui, CAA-Québec conseille toujours les automobilistes à travers la province, mais aussi les vacanciers, et plus récemment, les propriétaires de maison. Regard sur son volet Habitation.

«Ce n'est pas ce qui a fait notre renommée, mais le secteur de l'habitation s'aligne très bien dans notre positionnement d'être un allié au quotidien pour nos membres. Deux des grosses dépenses qu'on fait dans notre vie adulte sont la voiture et la maison, donc ça allait de soi. Et le parallèle est intéressant, qu'on achète l'une ou l'autre, on doit l'entretenir, on a de la prévention à faire chaque saison», explique Anne-Sophie Hamel, porte-parole de CAA-Québec.

L'organisme à but non lucratif se penche sur la maison depuis 18 ans. «C'est un service un peu unique en son genre. Quand on a un problème avec la maison, on a rarement des ressources qui sont non commerciales. Nous, on ne vend ni produits, ni services en habitation, donc nos conseils sont vraiment neutres et impartiaux.»

Elle explique qu'au bout du fil, les membres CAA peuvent parler à une équipe de six conseillers qui répondront à leurs questions. Des experts qui ont, par exemple, travaillé dans le milieu de la construction, de la rénovation et qui ont des connaissances assez ciblées.

«On est là pour nos membres du moment de l'achat de la maison jusqu'à la vente, en passant par la prévention, la rénovation, les réparations, l'aménagement intérieur et extérieur, les normes... On a l'expertise pour accompagner les gens dans tous ces volets», indique Mme Hamel.

Tout se fait au téléphone, par une ligne-conseil, comme dans le cas de l'assistance automobile. Les membres (exclusivement) peuvent appeler du lundi au vendredi de 8h30 à 17h. Autrement, ils contactent le service d'urgence offert 24heures sur 24, sept jours sur sept. En 2015, l'organisme a reçu près de 30000 demandes d'information téléphoniques au sujet de l'habitation.

CAA-Québec dispose aussi d'un vaste carnet d'entreprises à qui elle réfère les membres et que tout le monde peut consulter sur son site Internet. Des entrepreneurs, des plombiers, des experts en tout genre qui demandent la recommandation CAA, mais qui, pour l'obtenir, sont évalués selon leur crédibilité et leurs compétences (nombre d'années en affaires, permis, licences, vérification des plaintes), leur solvabilité, leur conformité (Registre des entreprises, contrats, assurances) et leur réputation.

«Nous, avant de recommander, on fait un sondage avec une firme externe auprès d'anciens clients pour s'assurer qu'ils sont satisfaits du service qu'ils ont reçu», souligne Mme Hamel. Elle ajoute que si un membre a un malentendu avec une entreprise recommandée, CAA offre un programme de médiation.

Capsules pour tous

Un coup d'oeil au site Internet de l'organisme montre l'étendue de son expertise. La section-conseil regorge de capsules pratiques accessibles à tout le monde.

Saviez-vous qu'il faut s'attendre à un surcoût d'environ 20 % pour la réalisation d'une couverture de toit en hiver? Qu'un éclairage principal de 100 lumens/m2 est recommandé dans le salon, le double dans un escalier et le triple dans une cuisine? Que les thermostats électroniques ont une précision accrue qui permet d'abaisser les coûts de chauffage d'environ 10 %?

Voilà un aperçu de ce qu'on peut y lire. En 2015, CAA dénombre 1384000 consultations de pages dans la section habitation de son site Internet. «On fait aussi des guides qui sont exclusifs aux membres», précise la porte-parole de CAA-Québec, ajoutant qu'il y a eu 13600 téléchargements de ces fascicules la dernière année.

Une nouveauté

Depuis novembre, il existe de nouveaux produits d'assurances auto et habitation signés CAA-Québec. Ils découlent d'un partenariat avec Prysm assurances générales, une filiale d'Industrielle Alliance.

Information : caaquebec.com

En chiffres

1,3 million

Nombre de membres CAA-Québec

78 %

Proportion de membres CAA qui sont propriétaires d'une maison

1998

Création des services en habitation. «Ce que CAA-Québec fait pour l'auto, il le fait maintenant aussi pour la maison!»

750

Nombre de spécialistes de l'habitation du réseau d'entreprises recommandées CAA-Québec, issus de 100 métiers différents

88 $

Coût d'adhésion annuel pour devenir membre CAA classique

Six conseils à suivre pendant les vacances

Certes, les vacances sont commencées, mais pour beaucoup, elles se poursuivent jusqu'au 4 janvier. Afin d'aller et venir l'esprit en paix, l'organisme CAA-Québec donne quelques conseils de sécurité à la maison.

Quelques jours avant le départ :

  1. Planifiez un éclairage intérieur contrôlé par une minuterie, les lampes allumées en permanence ne dupent personne. 
  2. Demandez à un voisin à qui vous faites confiance de stationner son véhicule dans votre entrée et de ramasser votre courrier.
  3. Assurez-vous d'avoir une assurance habitation qui vous couvre adéquatement. Si vous prévoyez laisser votre maison inoccupée plus de 30 jours consécutifs, vous devez aviser votre assureur.

Le jour de votre départ: 

  1. Pour éviter l'éclatement des tuyaux, fermez l'entrée d'eau de la maison et maintenez une chaleur minimale (15 degrés) dans votre demeure.
  2. Verrouillez vos portes (dont celle du garage) et assurez-vous que vos fenêtres sont bien fermées.

Avant et pendant vos vacances:

  1. Résistez à la tentation de mentionner votre départ ou de publier des photos de vos vacances sur les réseaux sociaux. Attendez votre retour avant de partager ces beaux moments avec vos amis et connaissances.Information : goo.gl/KsBbMeConseils recueillis par Alexandra Perron

«Ne dormez pas au gaz!»

Un dosimètre est un instrument de mesure du... (David Boily) - image 5.0

Agrandir

Un dosimètre est un instrument de mesure du gaz Radon.

David Boily

Il s'agit là d'une invitation de CAA-Québec, qui sensibilise la population aux dangers du radon, responsable de 16 % des cas de cancer du poumon au pays.

Ce gaz radioactif venu du sol est invisible, incolore, inodore, d'où l'importance de se procurer un dosimètre, invite l'organisme qui collabore avec l'Association pulmonaire du Québec. L'appareil spécialement conçu pour détecter le radon dans la maison est vendu une quarantaine de dollars incluant le test en laboratoire. On peut le trouver dans les centres voyages CAA, à la boutique en ligne CAA, par l'Association pulmonaire et dans certains centres de rénovation.

Lorsque plus de 200 becquerels (une unité de mesure) par mètre cube sont décelés dans une résidence, Santé Canada recommande de procéder à des travaux de mitigation, par exemple, colmater des fissures dans le béton, sceller les puisards ouverts ou améliorer la ventilation du sous-sol.Information : goo.gl/XbUeAW

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer