Vivre dans des conteneurs d'acier au Nunavut

Un aménagement d'habitations suggéré par Guillaume Lévesque architecte,... (Guillaume Lévesque architecte)

Agrandir

Un aménagement d'habitations suggéré par Guillaume Lévesque architecte, à partir de conteneurs d'acier à PangnirtungPangnirtung, deuxième ville du territoire autonome du Nunavut

Guillaume Lévesque architecte

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

L'architecte Guillaume Lévesque planche sur un autre projet, plus au nord. À Pangnirtung au Nunavut, il propose de créer un ensemble d'habitations à partir de conteneurs d'acier.

Des maisons existantes de la communauté de Pangnirtung,... (Guillaume Lévesque) - image 1.0

Agrandir

Des maisons existantes de la communauté de Pangnirtung, deuxième ville du territoire autonome du Nunavut

Guillaume Lévesque

En voyage d'étude, il a été frappé par le transport maritime de marchandises dans ces communautés inuites. «Tous les matériaux sont livrés par conteneurs. Mais à cause du prix du carburant, ça leur coûte plus cher de payer les compagnies pour retourner les conteneurs que de les racheter et de laisser partir le bateau vide», explique l'architecte.

Ainsi, il y a déjà un stockage de ces grandes boîtes d'acier. «Plusieurs en achètent pour entreposer leur motoneige, leur quatre-roues...»

Guillaume Lévesque n'y a vu qu'un pas à franchir pour les assembler, les isoler, percer des fenêtres et en faire des lieux habitables. «Et il y a déjà une expertise locale.»

Aménagement d'habitations à partir de conteneurs d'acier à... (Guillaume Lévesque) - image 2.0

Agrandir

Aménagement d'habitations à partir de conteneurs d'acier à Pangnirtung, suggéré par Guillaume Lévesque architecte 

Guillaume Lévesque

Tout est encore au stade d'étude de faisabilité, précise l'architecte. Mais il voit de nombreux avantages pour ces communautés aux prises avec de graves problèmes de surpopulation. Ces structures solides peuvent être superposées. Elles permettraient d'ériger rapidement des chantiers. «Parce qu'ici, plus vite on travaille à l'intérieur, mieux c'est», dit-il en parlant du climat qui limite beaucoup la période d'exécution.

Les conteneurs peuvent enfin prendre différentes configurations, pour permettre de créer des espaces privés, mais aussi des séjours, des cuisines, des salles à manger et des ateliers communs, qui répondent aux besoins culturels des Inuits. Guillaume Lévesque ajoute que le pied carré est cher à chauffer dans ces contrées nordiques.

Alors que la communauté de Pangnirtung attend le financement pour aller de l'avant, l'architecte souhaite présenter le même projet pilote à Kuujjuaq et dans d'autres communautés du Nunavik. «Au sud, construire avec des conteneurs peut être questionnable, parce qu'on a accès à des matériaux plus écologiques et plus légers. Mais au nord, je pense que ça peut être pertinent.»

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer