Se chauffer en beauté

Une plinthe à la base d'une grande fenêtre... (Fournie par Ouellet)

Agrandir

Une plinthe à la base d'une grande fenêtre crée un grand rideau d'air chaud et bloque l'entrée d'air frais. Dans ce cas, la plinthe est plus efficace qu'un convecteur, estime Philippe Beaulieu, du manufacturier Ouellet. Ici, la plinthe coupe-brise en aluminium ODB.

Fournie par Ouellet

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) D'octobre à mars, il faut redémarrer le chauffage dans nos chaumières. Ce qui impose de vivre à l'année avec des systèmes qui viennent parfois briser le chic d'une pièce. La technologie s'est-elle embellie? Quels sont les trucs pour contourner le problème?

Certes, un feu de foyer a beaucoup de charme dans une pièce. Les vieux radiateurs à eau chaude peuvent aussi être repeints et donner une touche industrielle au décor. Mais autrement, comment ont évolué les plinthes et les convecteurs, qui se voient sur un mur comme le nez au milieu de la figure?

Chez Ouellet, manufacturier québécois de produits de chauffage électrique, on a voulu redonner à la plinthe classique ses lettres de noblesse. Dans la série ODL, la plinthe haut de gamme Sublime a une structure en aluminium et des lignes modernes et design (photo en couverture). Aussi, sa chaleur est diffusée par le haut.

«Elle remplace très bien la vieille plinthe des années 90 et antérieures, elle a la même hauteur que l'ancien modèle. Donc on n'a pas besoin de tirer les joints et de repeindre après l'installation», suggère Philippe Beaulieu, copropriétaire de Ouellet.  

D'octobre à mars, il faut redémarrer le chauffage dans... (Infographie Le Soleil) - image 2.0

Agrandir

Infographie Le Soleil

Quant à la plinthe de base, elle a rapetissé, poursuit M. Beaulieu. La série OFM affiche un profil aminci qui lui confère plus d'élégance et de discrétion. 

Sur le marché, la plinthe électrique domine toujours et depuis la sortie des thermostats électroniques, son efficacité a décuplé, note M. Beaulieu. 

Elle permet aussi le contrôle de température par pièce, ce qui n'est pas le cas avec le système de chauffage central à air pulsé (voir le tableau), soulève l'Association des professionnels de la construction et de l'habitation du Québec (APCHQ). 

Économique, la plinthe électrique standard se détaille entre 50 $ et 130 $ chez Ouellet. La plinthe Sublime oscille entre 120 $ et 350 $. M. Beaulieu la compare au convecteur, souvent utilisé en remplacement de la plinthe par souci esthétique, qui coûte entre 375 $ et 600 $ dans les couleurs standard.

D'octobre à mars, il faut redémarrer le chauffage dans... (Infographie Le Soleil) - image 3.0

Agrandir

Infographie Le Soleil

Question de couleurs

Outre les tons classiques de blanc et d'amande, le manufacturier Ouellet a élargi la palette de couleurs de ses produits. La plinthe Sublime peut notamment être choisie en charcoal métallique au prix de base. Le convecteur européen peut afficher un fini en acier inoxydable. Les couleurs optionnelles s'accompagnent d'une surcharge de 10 % sur le prix. Il est aussi possible de faire une commande de couleur sur mesure. 

Les produits de chauffage Ouellet sont vendus par un entrepreneur ou un maître électricien qui en fait l'installation, souligne M. Beaulieu. 

Information : www.ouellet.com

L'Impresario 1200 en miroir avec support à serviettes... (Fournie par Convectair) - image 4.0

Agrandir

L'Impresario 1200 en miroir avec support à serviettes pour la salle de bain

Fournie par Convectair

L'Opéra 12 est fait en longueur pour les... (Fournie par Convectair) - image 4.1

Agrandir

L'Opéra 12 est fait en longueur pour les pièces qui ont peu d'espace en hauteur.

Fournie par Convectair

Le design écoénergétique venu de France

Établie en Amérique du Nord depuis 30 ans, la compagnie française Convectair innove en beauté et en expertise énergétique.

L'Impresario sorti en 2013 est l'appareil le plus design offert par Convectair, indique Étienne Bolze, coordonnateur des communications. Un modèle est fait en verre trempé, un autre en pierre, une pièce monobloc qui vient des montagnes Volvic en France. Ces matières sont chauffées pour ensuite dégager la chaleur, explique-t-il.

La composition de l'Impresario et sa technologie à double vitesse de chauffage en font un produit haut de gamme. Il existe un modèle avec barre à serviettes pour la salle de bain, un autre sans pour les pièces à vivre, celui-là vendu à partir de 1480 $. 

Convectair a aussi créé des appareils intelligents munis de détecteurs d'absence qui baissent graduellement leur degré de chauffage lorsque la pièce est vide, jusqu'à atteindre un mode économique. Ils ont aussi une fonction «fenêtre ouverte», c'est-à-dire que l'appareil arrête lorsqu'il perçoit un apport d'air froid soudain pour éviter tout gaspillage d'énergie. Il s'agit des modèles Opéra 12 et Opéra 17, qui ont d'ailleurs été primés.

Étienne Bolze rappelle la situation énergétique complexe en France, ce qui a incité Convectair à développer une expertise pour équilibrer confort et économie d'énergie.

Convectair a plusieurs comptoirs de vente et des installateurs désignés dans la région.  

Information : www.convectair.ca

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer