Les misères et les joies de la construction aux Îles-de-la-Madeleine

Il n'y a rien de tape-à-l'oeil dans cette... (Photo Fousdesiles)

Agrandir

Il n'y a rien de tape-à-l'oeil dans cette résidence secondaire en retrait de la route, à Bassin.

Photo Fousdesiles

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

(Bassin) Les gens, les paysages, le mode de vie : tout est différent aux Îles-de-la-Madeleine. La construction d'une maison ne fait pas exception. L'eau et le vent dictent l'ensemble des pratiques.

Le bardeau de cèdre résiste aux intempéries.... (Photo Fousdesiles) - image 1.0

Agrandir

Le bardeau de cèdre résiste aux intempéries.

Photo Fousdesiles

Les occupants utilisent cette échelle en chêne pour... (Photo Fousdesiles) - image 1.1

Agrandir

Les occupants utilisent cette échelle en chêne pour monter dans l'espace de rangement.

Photo Fousdesiles

Hélène et Louis, un couple de Québec, se sont fait bâtir une maison secondaire en 2008, à Bassin. Ils fréquentent les îles depuis 1987, ils connaissent donc ses particularités : infiltration d'eau, détérioration des matériaux, vent qui s'engouffre partout. «Tout s'use à cause du vent et des embruns : le bois, les luminaires, le métal, commente Louis. Du côté de la mer, si tu laisses tes chaises de patio dehors, tu vas les retrouver dans les dunes.»

Le designer Jean-Luc Turbide, un gars de la place, a dessiné les plans de la maison plantée sur un solage déjà existant. La construction a été confiée à Fondation Renaud et Vigneau. Louis, pour sa part, a «fini l'intérieur» pratiquement tout seul, pendant qu'Hélène le nourrissait et lui donnait un coup de main. Ils y ont consacré leurs vacances pendant sept ans.

«Ça prend de la planification, fait-il valoir. Faut pas que tu oublies un seul outil à Québec.» Heureusement, il y a une quincaillerie et un marchand de bois dans le voisinage qui l'ont souvent dépanné.

L'étage est composé de deux chambres.... (Photo Fousdesiles) - image 2.0

Agrandir

L'étage est composé de deux chambres.

Photo Fousdesiles

Un luminaire inspiré de celui d'Ingo Maurer... (Photo Fousdesiles) - image 2.1

Agrandir

Un luminaire inspiré de celui d'Ingo Maurer

Photo Fousdesiles

L'an dernier, ils avaient déniché un plancher de pin rouge à leur goût chez un fabricant de Lanaudière. Ils l'ont fait livrer à Bassin. Sauf qu'une tempête de vent et de pluie a retardé la livraison de 10 jours. Louis avait de quoi s'occuper, mais ce contretemps l'a un peu désemparé. «Je comprenais que c'était plus important que la nourriture arrive aux Îles avant mon bois», philosophe-t-il aujourd'hui.

Ils ont acheté plusieurs meubles chez Ameublements Tanguay. «La livraison est gratuite partout au Québec», rappelle Hélène.

Le comptoir et les tiroirs de cuisine, Louis les a fabriqués à Québec. «C'est plein de challenges, confie Hélène. Mais moi, j'ai une qualité qui m'a aidée pendant le chantier : j'ai la patience.»

Leur maison de bois baigne dans une lumière extraordinaire. La déco y est simple et enveloppante. Le temps s'arrête. 

À l'est, se profile la silhouette du phare de l'Anse-à-la-Cabane, dont ils se désolent qu'il ne soit plus opérationnel. Sa lumière a cessé de trouer la nuit, remplacée par les instruments de navigation modernes des bateaux. Menacé par l'érosion des berges, le phare, lui, a été déplacé de quelques mètres, gracieuseté d'un bienfaiteur privé. Hélène et Louis peuvent encore jouir de sa présence.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer