Humidificateurs portatifs: humidité sur demande

Les petits craqueront pour les modèles en forme... (Photo fournie par Home Depot)

Agrandir

Les petits craqueront pour les modèles en forme d'animaux. Il est sans danger, car il produit de la brume fraîche.

Photo fournie par Home Depot

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

<p>Anne Drolet</p>
Anne Drolet
Le Soleil

(Québec) Avec les calorifères qui tournent à plein régime et la valse de rhumes et de grippes qui bat son plein, l'air sec de nos maisons peut vite devenir synonyme d'inconfort en hiver. Un humidificateur devient un outil de choix pour éviter le nez sec, la toux et la peau qui craque!

Cet humidificateur à brume fraîche contient une lampe... (Photo fournie par Home Depot) - image 1.0

Agrandir

Cet humidificateur à brume fraîche contient une lampe ultraviolette qui permet, selon le fabricant, d'éliminer jusqu'à 99 % des bactéries et des germes de l'eau.

Photo fournie par Home Depot

Cet humidificateur de brume tiède de trois gallons produit... (Photo fournie par Home Depot) - image 1.1

Agrandir

Cet humidificateur de brume tiède de trois gallons produit une vapeur sans bactéries et convient à une pièce entre 650 et 1050 pi ca.

Photo fournie par Home Depot

Il existe trois types d'humidificateurs portatifs : à vapeur chaude, à vapeur (ou à brume) fraîche et à ultrasons.

À vapeur chaude

Le premier fonctionne à la manière d'une bouilloire, explique Alain Paquette, conseiller en habitation pour CAA-Québec. L'élément chauffant va faire bouillir l'eau, pour ensuite rejeter la vapeur dans l'air. «C'est certainement mieux au niveau de la santé, puisque c'est de l'eau bouillie qui se ramasse dans la pièce. Donc, les contaminants sont beaucoup moins importants dans ce cas-ci», note M. Paquette. C'est donc un choix intéressant pour les gens qui font de l'asthme ou ont des allergies. Certains modèles permettent l'utilisation d'huiles essentielles. Ce système s'avère très efficace pour humidifier rapidement une pièce, constate Steven Vetrone, de Home Depot.

Pas trop dispendieux à l'achat, ces appareils coûtent plus cher en énergie que d'autres types en raison de l'élément chauffant, remarque l'expert de CAA-Québec. Il ajoute qu'ils ne sont en général pas très bruyants. Gros hic pour les jeunes familles ou les gens vivant avec des personnes âgées : le risque de brûlure.

Coût : Ce sont les moins chers, vendus grosso modo entre 35 $ et 80 $.

-------

À vapeur froide

Les humidificateurs à vapeur froide sont quant à eux très sécuritaires, puisque la brume qui s'en échappe ne peut pas causer de blessures. Ils sont faciles à utiliser et très populaires. La vapeur est créée alors qu'un tambour roule dans un bassin d'eau et, avec un petit ventilateur, l'humidité va être projetée dans la pièce, détaille Alain Paquette. Il est simple à utiliser, peu dispendieux.

Ici, il faut faire attention à l'eau stagnante qui pourrait demeurer dans l'appareil quand il ne fonctionne pas. Il faudra être très rigoureux pour l'entretien pour éviter la prolifération de bactéries ou de moisissures, que l'appareil pourrait ensuite rejeter dans l'air. Le cauchemar, quoi! L'eau résiduelle doit être retirée après chaque utilisation. Si par mégarde on se rend compte que de l'eau est restée dans le bassin trop longtemps, on le lave rigoureusement en suivant les consignes du fabricant. On devrait d'ailleurs laver l'appareil au moins une fois toutes les trois ou quatre semaines, précise M. Paquette, même si on n'a toujours enlevé l'eau.

Par ailleurs, certains modèles comprennent maintenant une ampoule ultraviolette, qui détruit les germes présents dans l'eau. Il faudra toutefois changer régulièrement l'ampoule.

Coût : entre 40 $ et 130 $ environ

-------

À ultrasons

Finalement, il y a les modèles à ultrasons, un peu plus coûteux, qui convertissent l'eau en fines particules. Home Depot présente son modèle ultrasonique comme étant une meilleure option pour lutter contre les bactéries et les moisissures qui peuvent s'attaquer aux humidificateurs traditionnels.

Un bémol : dans le processus, les minéraux présents dans l'eau vont aussi être convertis en particules et «vont se déposer sur les meubles, comme une poussière», fait savoir M. Paquette. Ce n'est pas dangereux, précise-t-il. Ce sont des minéraux dont nous avons besoin (et que nous buvons dans notre eau!). Certains filtres vont permettre de limiter les effets, tout comme l'utilisation d'eau distillée, vendue en pharmacie.

En général, ces modèles consomment moins d'énergie que ceux à vapeur chaude et sont silencieux.

Coût : Ce sont les plus chers, mais les modèles et les prix tendent à être de plus en plus diversifiés. Entre 45 $ et 300 $ environ.

Sans filtre, ce modèle ultrasonique promet de combattre... (Photo fournie par Home Depot) - image 2.0

Agrandir

Sans filtre, ce modèle ultrasonique promet de combattre la prolifération des moisissures sur la surface du réservoir d'eau.

Photo fournie par Home Depot

Cet appareil de neuf gallons à brume fraîche promet... (Photo fournie par Home Depot) - image 2.1

Agrandir

Cet appareil de neuf gallons à brume fraîche promet d'humidifier la maison en entier (2300 pi ca). Il est doté d'un pré-filtre pour capter la poussière, la saleté et le pollen de l'air.

Photo fournie par Home Depot

L'importance de l'entretien

Pour éviter que votre humidificateur ne vous cause plus de problèmes (asthme, allergies, infection) qu'il n'en règle, tous les modèles nécessitent un bon entretien. Référez-vous alors aux recommandations du fabricant. N'utilisez jamais d'eau de Javel. La plupart des humidificateurs ont des filtres pour limiter les impuretés projetées dans l'air. Assurez-vous de les changer régulièrement.

Ce modèle à ultrasons sans filtre est vendu... (Photo fournie par RONA L'Entrepôt) - image 3.0

Agrandir

Ce modèle à ultrasons sans filtre est vendu comme étant très silencieux.

Photo fournie par RONA L'Entrepôt

Cet humidificateur tour à vapeur froide de deux gallons... (Photo fournie par RONA L'Entrepôt) - image 3.1

Agrandir

Cet humidificateur tour à vapeur froide de deux gallons a un humidostat intégré et offre une protection microbienne.

Photo fournie par RONA L'Entrepôt

Ni trop humide, ni trop sec

Pour utiliser judicieusement votre humidificateur, le mieux est de connaître le taux d'humidité dans votre maison.

Cette donnée vous sera fournie par un hygromètre, que vous pouvez acheter en quincailleries. Certains modèles d'humidificateurs ont aussi un humidostat intégré.

Selon Santé Canada, le degré d'humidité dans la maison devrait rester égal ou inférieur à 50 % en été et à 30 ou 35 % en hiver. Si on est inconfortable à ces taux, on peut déroger un peu de ces normes, mais pas trop, prévient Alain Paquette, de CAA-Québec. L'air trop sec ou trop humide peut causer du tort à votre demeure. Un taux d'humidité trop élevé pourrait endommager la maison, notamment en créant de la condensation et en permettant la prolifération de moisissures. Ce problème entraînera alors des coûts et des effets indésirables sur la santé.

Un air trop sec viendra quant à lui assécher le bois des planchers ou du mobilier.

Connaître vos besoins

Pour faire un bon choix, il faut connaître vos besoins. Voulez-vous humidifier une seule pièce, un étage entier ou encore toute la maison?

Un modèle avec un réservoir de deux gallons sera suffisant pour une chambre, affirme Steven Vetrone, de Home Depot. Trois gallons conviennent pour une superficie d'environ 700 pi ca, alors que le modèle de neuf gallons pourra humidifier jusqu'à 2000 pi ca, avance-t-il. Comme l'humidificateur est portatif, il peut aussi être possible de le placer dans le salon pendant la journée et de le déplacer dans la chambre pour la nuit, fait valoir M. Vetrone.

Plusieurs appareils?

Pour une maison entière, il peut être nécessaire d'avoir plusieurs appareils ou encore d'opter pour un système central. Celui-ci est toutefois beaucoup plus coûteux, notamment en matière de main-d'oeuvre.

«Si on veut humidifier une seule chambre à la fois, par exemple dans une chambre pour enfants pour les aider à respirer, ça peut aller entre 50 et 300 $. Si on opte pour un système central avec diffuseur, là on peut s'attendre à aller chercher dans les 1000 $ et plus», précise Guy Trudel, expert chez RONA.

Pour les modèles portatifs, M. Trudel ajoute qu'ils proposent différentes options et caractéristiques, selon les prix (protection microbienne, sans filtre, humidostat intégré, etc.). On peut moduler le débit de vapeur projetée pour la plupart des modèles.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer