Le Groupe Ouellet met au point des thermostats contrôlables à distance

Louis Beaulieu, directeur des ventes, et Martin Beaulieu,... (Photo collaboration spéciale Yves Therrien)

Agrandir

Louis Beaulieu, directeur des ventes, et Martin Beaulieu, président et chef de la direction du Groupe Ouellet

Photo collaboration spéciale Yves Therrien

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

(Québec) Au début de la nouvelle année, les consommateurs pourront utiliser un nouveau type de thermostat pour les plinthes électriques connecté à Internet conçu par le Groupe Ouellet de L'Islet.

À partir d'une interface Web, les consommateurs pourront non seulement programmer les valeurs minimales et maximales du chauffage de leur résidence ou de leur chalet, mais ils pourront voir en temps réel la consommation d'électricité associée au chauffage, recevoir des alertes par courriels.

Martin Beaulieu, président et chef de la direction du Groupe Ouellet, raconte comment il s'est associé à François Houde, fondateur d'Aube Technologies, fabricant de thermostats électroniques, pour la création d'une entreprise qui allait concevoir la nouvelle génération des thermostats Ouellet.

Le nouveau thermostat comporte, comme les produits programmables, une portion mémoire pour emmagasiner les consignes, mais il ne passe pas son temps connecté à Internet. Il passera le plus clair de son temps à gérer le chauffage selon les paramètres programmés ou en mode veille. Il se réveillera, si l'on peut parler ainsi, lorsque l'utilisateur entrera de nouvelles données par l'interface Web.

C'est d'ailleurs cette interface NeviWeb  qui est au coeur du projet de Ouellet, car ce sera un outil de gestion que l'entreprise pourra faire évoluer au besoin. Pour le pdg Martin Beaulieu, et pour Louis Beaulieu, directeur des ventes, cette interface offre de grandes possibilités de gestion et un potentiel énorme pour comprendre ce que coûte le chauffage par pièce et pour toute la maison.

Outre le thermostat et l'interface Web, Ouellet a mis au point un pont qui sert de passerelle par radiofréquences entre les thermostats connectés et le routeur de la maison. Un seul pont peut gérer 300 thermostats, de sorte qu'il peut servir non seulement dans une résidence unifamiliale, mais aussi dans un immeuble de logements, dans une série d'unités de motel ou dans un hôtel pour s'assurer que les températures minimales et maximales sont respectées. 

Le responsable de la gestion des thermostats pourra savoir en temps réel la consommation par logement, par pièce ou pour un bâtiment, peu importe le nombre de thermostats, utilisés, explique Jean-Philippe Hervieux, chef des produits chez Ouellet.

Protocole sécuritaire

Ce pont gère les accès des thermostats dans un mode de transmission différent du signal sans fil d'un routeur de sorte qu'il n'y a pas d'interférence dans les signaux. La sécurité du protocole de reconnaissance des thermostats dans la passerelle fait en sorte que deux voisins équipés avec la même technologie ne pourront interférer dans la programmation l'un de l'autre.

Si les défis technologiques ont été importants pour la mise au point du nouveau thermostat Ouellet, Martin Beaulieu estime que le marché devrait être prêt à des changements pour une meilleure gestion du chauffage. La première génération de thermostats électroniques devra être remplacée à plus ou moins court terme. Il y en aurait quelque sept millions à remplacer dans les prochaines années.

De plus, le pdg de Ouellet estime que les propriétaires de logements, de chambres d'hôtel et de motels apprécieront un outil comme l'interface Web avec les thermostats connectés, car ils pourront gérer plus facilement la consommation d'énergie de leurs unités en location. Qui plus est, le système peut générer des alertes par courriel s'il y a un problème de surchauffe des appareils ou si la température dans les pièces est trop basse.

Huit heures payantes

Par contre, il croit aussi que jouer au yoyo avec la température des pièces ne donne pas de véritables économies lorsqu'il s'agit de courtes périodes. Pour lui, les modifications à la baisse ou à la hausse devraient être programmées pour des périodes de huit heures pour que cela vaille la peine.

Les nouveaux thermostats seront vendus par les réseaux des électriciens et chez les grossistes en produits électriques. Chaque thermostat sera vendu 68 $, alors que la passerelle de contrôle se vendra 98 $.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer