Le doux souvenir du carré de sable

Les bordures d'un carré de sable devraient faire... (Photothèque Le soleil)

Agrandir

Les bordures d'un carré de sable devraient faire entre 20 et 30 centimètres de haut pour à la fois contenir assez de sable, et pour permettre aux enfants de l'enjamber facilement.

Photothèque Le soleil

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Sophie Gall
Le Soleil

(Québec) Être en vacances, avec papa et maman, à la maison. Se lever le matin, déjeuner, et filer jouer dans le carré de sable. S'il est un doux souvenir, simple, c'est bien celui-ci : jouer des heures, pieds et mains nus, dans le sable, sans se soucier de rien. Pour le bonheur des enfants, voici un petit précis du parfait carré de sable, à l'intention des parents.

François Aubertin, architecte paysagiste chez Méta + Forme paysages, à Montréal, se spécialise dans les aires de jeux destinées aux services de garde. Son expertise peut toutefois éclairer les parents qui voudraient installer un carré de sable à la maison. S'agissant des dimensions, il n'y a pas de formule idéale, «tout dépend de l'espace disponible», indique-t-il en précisant que l'enfant n'a que faire de la dimension, tant qu'il peut faire aisément ses pâtés de sable. Toutefois, Cédric Essiminy, porte-parole du CAA, souligne qu'il peut être intéressant que deux ou trois enfants puissent s'amuser dans le sable simultanément. «Un bac de sable de 4 X 4 pieds, c'est un minimum», selon cet expert.

Cette dimension laisse penser qu'un carré de sable doit être... carré. Mais non, pas forcément. «Il y aura autant de façons de faire que de bricoleurs», explique M. Essiminy. «Il faut laisser aller son imagination!» ajoute-t-il. Ainsi, un carré de sable, contrairement à ce que son nom indique, peut être triangulaire, rond, hexagonal, etc.

La construction d'un bac de sable nécessite que l'on se pose la question des matériaux. Les experts consultés sont unanimes, le bois est à privilégier. «C'est abordable, on a du choix, et c'est esthétique», mentionne Cédric Essiminy. La belle intégration du carré de sable avec le patio est une considération d'adulte... mais même quand on fait plaisir à nos enfants, on peut tout de même penser à soi! Que l'on choisisse des planches ou des pieux que l'on posera à l'horizontale, on ne recommande pas d'utiliser du bois traité, question de nocivité, tout comme on optera pour de la peinture à l'eau si l'on souhaite le peindre. On veillera aussi à ce que le bois soit bien sablé pour éviter les échardes.

L'emplacement du bac de sable a aussi son importance. Trop au soleil, et vos rejetons vont brûler. Un coin ombragé est mieux. À l'ombre d'un arbre n'est pas toujours le lieu idéal non plus : les racines pourraient, à terme, déformer la structure du carré de sable. C'est sans compter les feuilles ou les fruits qui pourraient y tomber. Quoiqu'avec petit coup de râteau, on résout ce problème... une tâche que l'on peut faire en famille ou qui incombe à un enfant pas trop jeune et qui le sensibilise à l'entretien nécessaire de l'environnement de vie. Comme on fait le ménage ou la vaisselle, on ratisse le sable...

Go, on construit!

La première étape est de délimiter la superficie et d'enlever l'herbe qui s'y trouve. «On ne veut pas que de la végétation reste en dessous du sable et pourrisse», explique Cédric Essiminy. On s'assure ensuite que la surface de terre est bien plane. On procède ensuite à la construction, selon nos talents et notre imagination de bricoleur. Les bordures du carré de sable devraient faire entre 20 et 30 centimètres de haut pour à la fois contenir assez de sable, et pour permettre aux enfants de l'enjamber facilement. Une fois la structure installée, on dispose un ou deux pouces de sable, couche sur laquelle on tend une toile géotextile qui évitera que les mauvaises herbes n'envahissent l'aire de jeux des enfants. Puis, on ajoute une bonne quantité de sable... et on joue.

Certains vont certainement se demander si on doit faire un fond au carré de sable. Le mieux est de ne rien mettre au fond pour laisser le drainage naturel se faire. Une structure de bois maintenue dans l'humidité aura tendance à moisir...

Petit truc pratico-pratique : installer dans les coins des triangles renforcera la structure, triangles qui feront office de petits bancs qui raviront les adultes qui ne veulent pas mettre les fesses dans le sable.

Le type de sable

Ne cherchez pas à ravir vos enfants en trouvant le sable blanc, fin, typique des plages idylliques. Ça ne marche pas pour faire des bons pâtés de sable! «Il faut que le sable ne soit pas trop fin, il sera plus compactable», indique l'architecte paysagiste François Aubertin. «Du sable de piscine fait très bien l'affaire», ajoute Cédric Essiminy. Le tout se trouve facilement dans les grandes quincailleries.

Le couvercle

Il est nécessaire! Que l'on opte pour un grillage ou un treillis de bois ou de plastique, il faut absolument que le carré de sable soit protégé quand il n'est pas utilisé, «sinon, il va devenir la litière préférée des chats du quartier», dit M. Essiminy. Les ratons-laveurs pourraient aussi y faire leurs besoins. Nathalie Thibault, microbiologiste agréée et consultante en prévention des infections chez Germaction, est du même avis. Si, toutefois, des déjections étaient trouvées, il faut les retirer, et désinfecter le sable. Pour ce faire, pulvérisez-le avec de l'eau de Javel (un volume pour neuf volumes d'eau), rincez, et n'autorisez pas vos enfants à jouer dans le sable pendant 24 heures. Cette mesure peut aussi être faite préventivement, au printemps. «Il faut aussi que le couvercle permette au sable de respirer, et il faut que le drainage se fasse bien», insiste Mme Thibault. Ces mesures simples évitent tout contact des enfants avec des moisissures ou des insectes que l'humidité attire. Mais Nathalie Thibault ne veut pas être alarmiste. «Manger une petite poignée de sable n'a jamais été grave», relativise-t-elle. En fait, l'entretien du carré de sable n'est qu'une question de bon sens.

et la fin?

Les enfants ont grandi. Ils ne jouent plus dans le carré de sable. Rien de compliqué : la structure de bois se démonte et se recycle, le sable peut être valorisé en étant apporté à un écocentre. Il suffira ensuite d'engazonner adéquatement l'endroit où tant de pâtés et autres châteaux de sable ont vu le jour.

La tortue en plastique

Certains vont opter pour le carré de sable en plastique, prêt à l'emploi, vendu avec un couvercle. S'il ne l'est pas préalablement, il vaut mieux percer le fond du bac afin de faciliter l'écoulement de l'eau que votre enfant pourrait utiliser pour jouer ou l'eau de pluie (le couvercle protège contre l'invasion des chats, mais n'est pas toujours étanche à 100 %). Avec le temps et à l'usage, il arrive parfois que ces bacs de plastique se fendent. Un coup d'oeil attentif à l'occasion, et le tour est joué.

Un jeu éducatif

Jouer dans un carré de sable permet à l'enfant de développer son sens du toucher et sa motricité fine. Remplir un moule, un seau, avec ses mains ou une petite pelle requiert de l'attention et une dextérité qui s'acquiert par expérience. Renverser le moule ou le seau pour faire un pâté mobilise aussi une certaine précision. Le mélange sable/eau pour faire un bon pâté qui se tient prendra du temps à être «parfait», mais quel apprentissage! Quant à la créativité, elle est sans cesse sollicitée.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer