La salle de bain de 2013: racée et surdimensionnée

La salle de bain de la Maison Expo... (Photo Sylvain Plouffe pour Céramique Décor)

Agrandir

La salle de bain de la Maison Expo habitat 2013, à Lac-Beauport, a été conçue par l'équipe de Céramique Décor. La baignoire est le modèle Yao de Rubi, par Soligo.

Photo Sylvain Plouffe pour Céramique Décor

Partager

(Québec) La salle de bain? On ne fait pas qu'y passer. On s'y attarde et on savoure l'expérience. La baignoire se prend pour un spa, la douche est assez grande pour deux et les robinets rutilent comme des chaussures de ministre.

Manon Routhier, directrice du magasin Céramique Décor, à Québec, observe depuis quelques années une tendance très marquée pour les salles de bain surdimensionnées. Quand elles ne sont pas directement annexées à la chambre, elles sont dotées de douches avec bancs intégrés et de baignoires qui massent, éclairent, embaument et diffusent de la musique. Deux pommes de pluie pour une seule cabine de douche, des baignoires deux tons, des robinets en or : les limites sont celles de votre budget.

Belles, profondes et majestueuses, les baignoires autoportantes sont devenues les reines de la salle de bain. Il en existe de six pieds de longueur, mentionne Manon Routhier, qui recommande de les exhiber au centre de la pièce et de ne surtout pas les enfermer entre trois murs.

Les plus racées sont blanches à l'intérieur et noires à l'extérieur. Elles s'assortissent aux toilettes serties de couvercles noirs et aux meubles-lavabos laqués très brillants.

Les douches, elles, sont maintenant conçues sur mesure. Les cabines d'acrylique sont passées de mode. Leurs planchers et leurs murs s'habillent de carreaux de céramique ou de béton. Des niches accueillent shampoings, gels et savons. Le verre clair remplace le verre givré. Les portes glissent sur des roulements aussi fluides qu'un poème.

Parfois, même pas besoin de porte. «Avec une ouverture de 32 pouces, la chaleur reste à l'intérieur», précise Mme Routhier. En Europe, la douche est parfois amalgamée à la salle de bain, sans paroi, sans verre, avec un drain au milieu de la pièce qui définit son emplacement. En Amérique, ce concept n'est pas encore adopté. Une différence dans la perception de l'hygiène, croit la spécialiste.

Les gens peuvent investir jusqu'à 50 000 $ dans la rénovation de leur salle de bain, observe-t-elle. Pour être dans l'air du temps, cette année, ils opteront pour un meuble-lavabo suspendu et pour des robinets muraux très épurés, chromés plutôt que brossés, ou en or, comme le propose la compagnie italienne Fantini. Avec un budget de 8000 $ ou 9000 $, ils auront le loisir d'acheter une toilette automatique, dont le couvercle s'ouvre et se ferme tout seul, dont la chasse s'active d'elle-même et qui se nettoie comme par magie. Le top de la bécosse! Information : www.ceramiquedecor.ca

La salle de bain? On ne fait pas qu'y passer. On s'y attarde... (Photo Wetstyle) - image 2.0

Agrandir

Photo Wetstyle

Élégance

La fantaisie des designers n'a pas de limites. Ainsi, la compagnie Wetstyle a-t-elle imaginé des appliqués élégants (collection IMAGE-in) qui s'adaptent à toutes les formes de baignoire. Ils sont offerts en quatre motifs ton sur ton - terre, eau, floral et calligraphie - qui se révèlent par le contraste mat-lustré de leurs dessins. Ils transforment la baignoire en pièce maîtresse de la salle de bain... et de la maison. Wetstyle fabrique la totalité de ses baignoires, de ses lavabos et de ses bases de douche avec un «écomatériau» thermo-isolant à base de soja et de minéraux qu'elle a baptisé Wetmar Bio. Ces extraits de soja et de végétaux remplacent les résines à base de produits pétrochimiques. Wetstyle affirme que les propriétés thermo-isolantes de ce nouveau matériau permettent de réduire la consommation d'énergie pendant les bains chauds et qu'elles offrent un niveau de rétention de la chaleur plus élevé que celui des produits traditionnels à base d'acrylique. L'entreprise soutient en outre que son Wetmar Bio est non poreux, résistant aux taches et aux rayons UV, facile à nettoyer, plus solide que l'acrylique et agréable au toucher. Information : wetstyle.ca

Partager

lapresse.ca vous suggère

  • Salle de bain 2013: les sens en émoi

    Habitation

    Salle de bain 2013: les sens en émoi

    La salle de bain s'enjolive et se raffine sans cesse. Les baignoires autoportantes sont devenues ravissantes et s'y prélasser est une activité qui... »

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer