La guerre aux acariens

Allergo Médik, spécialisée dans la conception et la... (Le Soleil, Steve Deschênes)

Agrandir

Allergo Médik, spécialisée dans la conception et la confection de housses de matelas, d'oreiller et de couette antiacariens et antipunaises, a ses bureaux au 4500, boulevard Henri-Bourassa, à Québec.

Le Soleil, Steve Deschênes

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Toutes sortes d'informations circulent au sujet des acariens. Notamment qu'au bout de deux ans, ils pourraient représenter 10 % du poids d'un oreiller. Rien de réjouissant, surtout en voyant les photos agrandies de ces petites bestioles.

Les acariens ne mordent pas et ne causent... - image 1.0

Agrandir

Les acariens ne mordent pas et ne causent pas de réaction cutanée, ils peuvent en revanche provoquer rhinite allergique, asthme, conjonctivite allergique, sinusite chronique.

Les housses Allergo Médik sont fermées hermétiquement. Un... (Le Soleil, Steve Deschênes) - image 1.1

Agrandir

Les housses Allergo Médik sont fermées hermétiquement. Un biais, morceau de tissus, scelle les coutures ou les faiblesses.

Le Soleil, Steve Deschênes

Si les acariens ne mordent pas et ne causent pas de réaction cutanée, ils peuvent en revanche provoquer rhinite allergique, asthme, conjonctivite allergique, sinusite chronique.

Au pays, de 20 % à 25 % de la population souffre d'allergies, et parmi ces personnes, de 30 % à 40 % réagissent aux acariens, indique le Dr Rémi Gagnon, basé au CHUL et président de l'Association des allergologues et immunologues du Québec. Les enfants sont touchés autant que les adultes.

Le Dr Gagnon explique que les acariens, des petites mites, se nourrissent des débris de peau qui se dégagent des humains et des animaux. Ils adorent aussi l'humidité et affectionnent les tapis, les rideaux, les tissus lourds, les draps santé, la flanelle, la mousse...

Pour limiter les allergies causées par les acariens et leurs fèces (déchets fécaux), le Dr Gagnon donne plusieurs conseils. Il suggère d'abord de maintenir le taux d'humidité dans la maison à 40 % ou 45 %. D'éviter de placer des plantes dans la chambre à coucher, ce qui favorise l'humidité. Ou de dormir au sous-sol, souvent plus humide.

La chambre à coucher est la pièce la plus importante, indique le spécialiste, car on y respire énormément.

Aussi faut-il être «presque maniaque de ménage» et aspirer partout régulièrement. À proscrire, les tissus lourds énumérés plus haut. Autrement, le Dr Gagnon recommande de laver la literie à l'eau chaude une fois par semaine. Les acariens n'aiment pas la chaleur, et non plus le froid. Ce qui incite certains à congeler les tissus, les peluches pour enfants. Mais attention, il faut ensuite les laver. Car même mort, l'acarien reste allergène. D'où l'inutilité des vaporisateurs antiacariens qui ne font que tuer.

Housses antiacariens

Le Dr Gagnon aborde aussi la question des housses antiacariens, souvent controversées. Il souligne qu'une analyse de plusieurs études indépendantes conclut qu'elles sont efficaces. Tout en prévenant qu'elles ne feront pas de miracle, par exemple «si on est aussi allergique aux animaux et qu'il y en a dans la maison».

L'allergologue renvoie à l'entreprise québécoise Allergo Médik. Spécialisée dans la conception et la confection de housses de matelas, d'oreiller et de couette antiacariens et antipunaises, la compagnie a ses bureaux au 4500, boulevard Henri-Bourassa.

Trois types de produits y sont offerts, basés sur trois critères, explique le président fondateur, Lucien Mallet : l'effet barrière (qui bloque la poussière et coupe le contact avec la source allergène), le confort (lié à sa «respirabilité») et la durabilité.

Les housses Médik Élite sont recommandées pour les personnes asthmatiques et allergiques. L'effet barrière est optimal, puisqu'il n'y a pas de pores. Mais le produit respire bien. Aussi, ces housses sont antitaches.

Les housses tissées 100 % microfibre MédiSoft forment une barrière efficace aux particules allergènes extrêmement fines (moins de trois microns).

M. Mallet souligne que les acariens font entre 50 et 100 microns en moyenne. Cette gamme qui respire bien (air et eau) convient parfaitement aux matelas et aux oreillers de mousse mémoire et aux couettes. Elle est aussi résistante aux frottements, mais pas aux taches.

L'entreprise est actuellement en recherche et développement pour la gamme de base, la Médik Easy. Ces housses vendues surtout «pour l'institutionnel» ou les personnes moyennement ou faiblement allergiques protègent aussi contre les acariens et les punaises. Mais elles respirent 10 fois moins que la gamme Médik Élite.

M. Mallet recommande de laver tous ces produits de quatre à six fois par année. Leur garantie couvre 60 à 150 lavages (10 à 25 ans). Quant au prix d'une housse pour un lit à deux places, il oscille entre 128,95 $ et 176,95 $.

Pour M. Mallet, ces housses sont «une première étape contre les allergies», «un outil de prévention».

Information : allergomedik.com

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer