Testez vos connaissances en assurance habitation

Partager

(Québec) Vous vous y perdez dans la paperasse sur l'assurance habitation? Le genre de lecture que vous remettez toujours à demain? En cas de feu, de vol, de catastrophes, elle pourrait toutefois devenir votre meilleure alliée. Voici un petit tour de la question sous forme de jeu-questionnaire, concocté à partir de renseignements tirés du site Internet du Bureau d'assurance du Canada (BAC) et du Guide pratique de l'assurance publié par Protégez-Vous et l'Autorité des marchés financiers. Testez vos connaissances et ajustez le tir au besoin.

1 Vrai ou faux? L'assurance habitation est obligatoire, comme l'assurance automobile.

FAUX. Contrairement à l'assurance automobile, l'assurance habitation n'est pas obligatoire en vertu de la loi. Cependant, la plupart des institutions financières exigent une preuve d'assurance sur la propriété avant d'accorder un prêt hypothécaire.

2 Vrai ou faux? Comme les propriétaires d'immeubles ont leur propre assurance habitation, les locataires ne sont pas tenus d'en avoir une.

FAUX. Le locataire doit assurer ses propres biens. De plus, une assurance habitation lui procurerait aussi une protection en responsabilité civile s'il causait involontairement des dommages à autrui.

3 Votre chien s'échappe et mord un enfant. Votre baignoire déborde et endommage le logement du dessous. Le facteur glisse dans votre entrée et se fracture une jambe. Vous pourriez être tenu responsable de dommages corporels ou matériels causés accidentellement aux autres. L'assurance responsabilité civile sert justement à vous protéger si on vous réclamait les dommages subis. Cette protection sert aussi à payer les frais de défense si on vous poursuit. Vrai ou faux : cette assurance est comprise dans tout contrat d'assurance habitation pour propriétaire, copropriétaire ou locataire occupant.

VRAI. Et il n'est généralement pas possible d'en faire l'achat séparément.

4 En assurance habitation sont offertes principalement des polices à risques spécifiés et des polices tous risques. Vrai ou faux : ces formules sont offertes autant aux propriétaires, aux copropriétaires et aux locataires.

VRAI. Les polices à risques spécifiés vous protègent pour des risques précisément mentionnés dans la police tels que le feu, le vol, le vent ou le vandalisme. La police tous risques couvre quant à elle tous les risques, sauf ceux qui sont exclus. Un exemple : les dommages résultant de l'effondrement d'une toiture en raison du poids de la neige ou de la glace. Ils seraient assurés dans une police tous risques, mais ne le seraient pas dans une police à risques spécifiés.

5 Vrai ou faux? Les copropriétaires doivent être protégés par deux polices d'assurance habitation.

VRAI. En tant que copropriétaire, vous devez assurer vos biens, vos améliorations et votre responsabilité civile. Le syndicat des copropriétaires de votre immeuble est quant à lui tenu par la loi (Code civil du Québec) d'avoir une assurance contre les risques usuels (vol, incendie, etc.). Il doit détenir une couverture d'assurance dont le montant correspond à la valeur à neuf de l'immeuble

6 Vrai ou faux? Les étudiants qui dépendent de leurs parents n'ont pas à contracter une assurance. Ils sont assurés par la police de leurs parents.

VRAI, mais attention. Au Québec, les polices des propriétaires étendent généralement leurs garanties aux enfants résidant temporairement hors du foyer pour leurs études, à temps plein, au cégep ou à l'université. Toutefois, les contrats en assurance habitation sont très différents les uns des autres; il peut y avoir certaines limitations pour les biens, voire certaines exclusions. Par exemple, après un certain âge, des compagnies considèrent que même étudiant, l'enfant ne se qualifie pas pour ce type de couverture. L'étudiant qui ne serait pas assuré et ne serait pas à la charge de ses parents a donc intérêt à souscrire une assurance à son nom.

7 Lequel de ces risques n'est généralement pas assuré d'emblée :

a) un incendie

b) des dommages attribuables au refoulement d'égout

c) un dégât d'eau causé par le bris d'une installation sanitaire telle que le chauffe-eau, le lave-vaisselle ou la toilette

d) un vol ou du vandalisme

RÉPONSE : b) Des dommages attribuables au refoulement d'égout. Toutefois, ces protections s'achètent par avenant (ajout à la police).

8 Lequel de ces éléments n'est pas couvert par votre assurance habitation?

a) les dépendances (garage, cabanon)

b) vos biens temporairement à l'extérieur de la maison, comme un appareil photo en voyage

c) le chalet

d) les frais de subsistance si jamais il vous est temporairement impossible d'habiter votre maison après un sinistre assuré

RÉPONSE : c) Un chalet est un bâtiment à part entière qui doit faire l'objet d'une assurance distincte. À noter que si les dépendances sont généralement incluses au contrat d'assurance habitation, les piscines et les spas situés dans la cour extérieure ne le sont pas.

9 La tempête de verglas qui a frappé une partie du Québec, de l'Ontario et du Nouveau-Brunswick en 1998 a donné lieu à :

a) quelque 700 000 réclamations pour des dommages totalisant 1,4 milliard $.

b) quelque 300 000 réclamations pour des dommages totalisant 600 millions $.

c) un peu plus d'un million de réclamations pour des dommages totalisant 2,3 milliards $.

d) environ 100 000 réclamations pour des dommages totalisant 300 millions $.

RÉPONSE : a) quelque 700 000 réclamations pour des dommages totalisant 1,4 milliard $, selon certaines estimations.

10 Vrai ou faux? L'assurance contre les tremblements de terre est recommandée pour tous les Canadiens.

FAUX. Cette décision est très personnelle et dépend de votre situation et de votre niveau de tolérance au risque. Au Québec, la région de Charlevoix et le corridor Québec-Montréal-Gatineau sont les régions les plus à risque. Cette protection doit être ajoutée à la police d'assurance habitation. Son coût est relativement élevé, car le risque de subir des dommages majeurs est élevé.

11 Lequel de ces facteurs permet de réduire les primes d'assurance :

a) augmenter la franchise, le montant que vous êtes disposé à prendre en charge en cas de sinistre.

b) assurer votre automobile et votre maison auprès du même assureur.

c) installer un système d'alarme relié à une centrale.

d) toutes ces réponses.

RÉPONSE : d) toutes ces réponses.

12 Une cave à vin (aménagement, cellier et contenu) est couverte par l'assurance habitation. La plupart des polices prévoient toutefois un montant limite de remboursement en cas de vol. De combien?

a) 10 000 $

b) 5 000 $

c) 600 $

d) 1 000 $

RÉPONSE : b) 5000 $. Si la cave à vin est importante, le BAC recommande de la déclarer au moment de la souscription d'assurance afin d'avoir un montant d'assurance suffisant. Comme pour n'importe quel bien endommagé, détruit ou volé à la suite d'un sinistre, l'assuré doit toujours faire la démonstration qu'il le possédait; dans le cas d'une cave à vin, il serait judicieux de la filmer et de tenir un inventaire de son contenu à jour afin de pouvoir démontrer le nombre et la valeur des bouteilles possédées.

13 Lequel de ces facteurs influence le calcul de la prime d'assurance habitation :

a) le type de bâtiment (unifamilial, duplex, immeuble locatif...).

b) le taux de criminalité dans le secteur où se trouve la maison.

c) le remboursement à la suite d'un sinistre en fonction de la valeur à neuf.

d) toutes ces réponses.

RÉPONSE : d) Toutes ces réponses.

14 Vrai ou faux? En cas de sinistre, il importe de faire les réparations permanentes rapidement pour éviter que les dommages ne s'aggravent.

FAUX. Il est recommandé de faire les réparations urgentes temporaires pour éviter d'aggraver les choses, mais d'attendre l'accord de l'assureur pour faire une réparation permanente.

15 Vrai ou faux? Contrairement à l'assurance automobile, un contrat d'assurance habitation ne se renouvelle pas automatiquement.

VRAI. D'où l'importance de s'assurer de recevoir une offre de renouvellement avant la date d'échéance de votre police d'assurance habitation.

Pour plus d'information :

www.infoassurance.ca

www.protegez-vous.ca/affaires-et-societe/assurance-2012.html

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer