Pause café chez soi: le paisible rituel de la dégustation

Idéalement, vous ne demanderez pas à votre caféologue... (Le Soleil, Erick Labbé)

Agrandir

Idéalement, vous ne demanderez pas à votre caféologue de moudre vos grains de café. Vous le ferez vous-même à la maison chaque fois que l'envie d'une tasse vous prendra

Le Soleil, Erick Labbé

Partager

Sur le même thème

(Québec) Guillaume Michaud, Constantin Ioan et Vincent Hamel sont de vieux chums. Ils s'affichent comme des geeks. Mais leur passion ne concerne ni les gadgets électroniques ni les jeux vidéo. Leur truc, c'est le café.

Les associés et amis Vincent Hamel, Guillaume Michaud... (Le Soleil, Yan Doublet) - image 1.0

Agrandir

Les associés et amis Vincent Hamel, Guillaume Michaud et Constantin Ioan (de gauche à droite) partagent une même passion pour le café.

Le Soleil, Yan Doublet

Depuis février 2009, le trio est propriétaire du café Le Nektar, rue Saint-Joseph, à Québec. Pour définir leur métier, ils utilisent le sympathique néologisme caféologues. Foodies assumés, ils ont un jour «viré su'l top» en se délectant d'un «café de terroir» de Boston. Comme ce café n'était pas offert au Québec, ils l'ont commandé par Internet. C'est ainsi que l'idée d'ouvrir un commerce a germé. «Il y avait une opportunité», résume Vincent Hamel.

Guillaume Michaud vient de quitter un petit appartement du quartier Saint-Sauveur, en basse ville de Québec, pour emménager avec sa copine dans une maison du secteur Charlesbourg. C'est là que les jeunes hommes avaient donné rendez-vous au Soleil, la semaine dernière.

Vaste et lumineuse, la cuisine est dotée d'un comptoir-lunch attenant à une section d'armoires qui se prête naturellement à la dégustation du café. Les machines, les accessoires et la vaisselle sont regroupés afin de transformer cette action quotidienne en paisible rituel ou en événement qui stimule les sens.

Ce jour-là, Guillaume nous avait préparé un café filtre, une méthode que Constantin décrit comme «la troisième vague» du café. Il n'y a pas si longtemps, le café filtre était perçu comme une boisson cheap, conviennent les trois compères. Aujourd'hui, ils assistent à son retour, en même temps qu'ils observent la curiosité grandissante des amateurs qui veulent connaître la provenance des grains, le moment de leur récolte, la nature des cultivars.

«C'est une révolution comparable à celles des vins il y a quelques années», soutiennent-il en évoquant l'époque où on se contentait de la Cuvée des Patriotes, sans se préoccuper du cépage de ce pinard passe-partout.

Le café filtre est très clair et a très peu de texture. De l'eau de vaisselle, pourrait conclure - à tort - un profane. Issu d'un grain vert non ranci et fraîchement cueilli, le café filtre n'a pas d'amertume. Mais quelle acidité! Sa délicate touche d'agrume s'intensifie à mesure que le liquide rafraîchit et imprègne nos papilles gustatives pendant de longues et délicieuses minutes. Une découverte à approfondir.

Un caféologue possède une panoplie d'accessoires qu'il juge plus indispensables les uns que les autres. Ainsi, la compagnie Vacuvin fabrique un contenant sous vide (30 $) qui met les précieux grains à l'abri grâce à une pompe qui en extrait l'air, de la même façon que pour les bouteilles de vin. «Ça prend ça à la maison», décrète Guillaume.

Sinon, un pot qui ferme hermétiquement fera l'affaire à la condition de laisser les grains dans leur sac. Ceux du Nektar sont dotés d'une valve qui laisse échapper les gaz générés par la torréfaction. Le café se conserve à la noirceur et à la température de la pièce, pas au frigo ni au congélateur.

Idéalement, vous ne demanderez pas à votre caféologue de moudre vos grains de café. Vous le ferez vous-même à la maison chaque fois que l'envie d'une tasse vous prendra. «La courbe de fraîcheur diminue quand le café est moulu en boutique», fait remarquer Constantin. «Un moulin à meule fait un meilleur travail qu'un appareil à lame», ajoute Guillaume.

Quant aux tasses, il n'en tient qu'à vous de les acheter en fonction de la couleur de votre cuisine ou de votre mode de dégustation, le café au lait, par exemple, ou l'espresso. Cependant, si vous poussez le raffinement jusqu'à pratiquer le latte art, vous rechercherez les grosses tasses à fond arrondi, recommande Vincent.

www.lenektar.com

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer