Un bébé dans la garde-robe

Le lit et la table à langer ont... (Le Soleil, Patrice Laroche)

Agrandir

Le lit et la table à langer ont été achetés chez IKEA, spécialiste du mobilier aux dimensions réduites. Le couple a calculé que le lit junior IKEA s'insérera plus tard dans cette petite pièce.

Le Soleil, Patrice Laroche

Partager

(Québec) Voici deux amoureux accros à la ville. Ils habitent un loft au coeur du quartier Saint-Roch, à Québec. Et ils ont la ferme intention d'y rester, malgré l'arrivée de leur premier enfant dont ils ont aménagé la chambre dans un walk-in.

Le jeune propriétaire a conçu et fabriqué lui-même... (Le Soleil, Patrice Laroche) - image 1.0

Agrandir

Le jeune propriétaire a conçu et fabriqué lui-même ce lit à six tiroirs. Il a aussi décapé et teint la commode de son enfance, au fond, dont il a changé les poignées pour la moderniser.

Le Soleil, Patrice Laroche

Acheté en ligne, ce pupitre de métal en... (Le Soleil, Patrice Laroche) - image 1.1

Agrandir

Acheté en ligne, ce pupitre de métal en deux sections est très pratique dans une pièce où chaque centimètre est calculé.

Le Soleil, Patrice Laroche

Le jeune propriétaire et sa douce ont la tête pleine d'idées. Patients, ils ont graduellement apprivoisé leur condo, en quête de centimètres à gagner. Dans l'espace du salon et de la salle à manger, le plafond a 13 pieds de hauteur. Ainsi, le jeune homme a lui-même conçu et fabriqué une élégante bibliothèque en érable plaqué et massif, très haute, très étroite et dont la largeur s'accorde à celle des livres et des DVD du couple.

Monsieur a la chance de partager l'atelier et certains des outils de son beau-père, qui demeure à Beauport. «On y va, en banlieue», a-t-il badiné, en faisant un «bobo» de lui-même.

Le comptoir de quartz, l'îlot grand format et... (Le Soleil, Patrice Laroche) - image 2.0

Agrandir

Le comptoir de quartz, l'îlot grand format et l'évier double sans paroi constituent des éléments intéressants pour un couple qui aime cuisiner.

Le Soleil, Patrice Laroche

C'est l'architecte Marc Fortin qui leur a donné... (Le Soleil, Patrice Laroche) - image 2.1

Agrandir

C'est l'architecte Marc Fortin qui leur a donné l'idée de ce mini-cellier dans l'étagère dressée entre le corridor et la cuisine.

Le Soleil, Patrice Laroche

Dans un loft, en effet, un bricoleur se trouve bien à l'étroit. Et un «ramasseux» doit apprendre à se délester de ses possessions, surtout quand un troisième petit être humain s'annonce, avec son lot de jouets, de sièges, de vêtements, de couches, le moïse, la poussette.

En transformant son walk-in en chambre pour bébé, le couple a dû trouver une autre solution de rangement. «Elle est là, notre garde-robe», a lancé le propriétaire en désignant le lit de merisier massif sous lequel glissent six tiroirs sur roulettes. «Ç'a été mon projet de 2012, a-t-il confié. J'ai contrôlé ses dimensions en coupant les centimètres sur les côtés, la tête et la hauteur.» Et comme la place manquait pour les tables de chevet, ils ont simplement fixé au mur les lampes de lecture.

À l'entrée du condo, ils ont reconfiguré la garde-robe double. Ils ont superposé deux tringles et se sont servi d'un séchoir à linge avec barreaux métalliques pour bricoler un système d'accrochage des plus efficaces. Chez IKEA, ils ont acheté une penderie haute et mince qui ne surcharge pas le couloir du hall.

Haute, étroite et mince, cette bibliothèque en érable... (Le Soleil, Patrice Laroche) - image 3.0

Agrandir

Haute, étroite et mince, cette bibliothèque en érable est un élément central de la pièce à aire ouverte.

Le Soleil, Patrice Laroche

La lumière entre à profusion dans ce loft... (Le Soleil, Patrice Laroche) - image 3.1

Agrandir

La lumière entre à profusion dans ce loft du quartier Saint-Roch, à Québec.

Le Soleil, Patrice Laroche

Ils ont beaucoup fréquenté la bannière suédoise, car elle propose des meubles de plus petites dimensions qui s'adaptent aux intérieurs européens, en général plus exigus que ceux d'ici. «Le lit de bébé est 10 pouces plus court que les lits usuels», mentionne le nouveau trentenaire. Il arrive pile-poil sur le cadre du walk-in, dont la porte aux carreaux de verre translucide est coulissante. La maman apprécie cette proximité physique avec son enfant.

La chambre en mezzanine présente une grande ouverture sur le rez-de-chaussée. Les hautes fenêtres plein sud laissent entrer une lumière généreuse qui transforme le salon en sauna durant l'été. Comme le trottoir et la rue ne sont qu'à quelques mètres, le couple a obstrué le verre en y apposant une pellicule autoadhésive achetée chez Omer DeSerres.

Ils ont acquis leur condo il y a deux ans, alors qu'il était en construction dans un immeuble ayant déjà abrité la biscuiterie Leclerc. Ils ont donc eu leur mot à dire dans le choix des matériaux. Comme ils adorent popoter, ils ont mis le paquet dans la cuisine : comptoir de quartz, évier double en inox sans paroi, îlot grand format, hotte rutilante.

La grande pièce respire. Bien malin celui qui pourrait soupçonner la présence d'un bébé. Adossé au mur, un pupitre de métal supporte l'ordinateur. Il se décompose en deux parties, comme une table gigogne, si bien que la plus petite peut servir de meuble d'appoint. Ingénieux.

Sur le mur immense, des photos de voyage imprimées sur toile ont été alignées horizontalement, dans une intention évidente de faire écho à la ligne verticale de la bibliothèque, en face. «On s'entend bien, on a la même vision de la décoration», souligne la jeune femme. «On a pris notre temps, on a été patients», renchérit son conjoint.

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer